Disneyphile
Image default
News

Un cartoon d’Oswald perdu, retrouvé au Japon

Avant la Souris, il y avait un Lapin… Selon le média américain The Hollywood Reporter, un nouveau court-métrage des studios d’Animation Walt Disney, dont toutes les bobines étaient égarées jusqu’à maintenant, et appartenant à la collection d’Oswald le Lapin Chanceux aurait été retrouvé au Japon. Celui-ci date de l’année 1928…

Un nouveau cartoon d’Oswald retrouvé 90 ans après sa sortie

Le cartoon s’intitule Neck ‘n’ Neck et une copie de 16 mm de celui-ci a été retrouvée, actuellement possédée par l’historien en animation Yasushi Watanabe. Watanabe aurait acheté le dessin animé alors qu’il était au lycée, il y a près de 70 ans. Il a récemment appris qu’il s’agissait d’un trésor cinématographique perdu en lisant le livre Oswald the Lucky Rabbit: The Search for the Lost Disney Cartoons de David Bossert (Disney Editions). Le film n’a coûté que ¥500 à Watanabe, soit 4,40 dollars au taux de change en vigueur. Le film animé original devait durer cinq minutes, mais a été réduit à deux minutes pour la version 16 mm vendue. La copie de ce film possédée par Watanabe se trouve actuellement au centre d’archives Kobe Planet, l’une des plus grandes collections de films privées au Japon.

Que raconte Neck ‘n’ Neck ?

Sorti le 23 janvier 2019, Neck ‘n’ Neck, créé par Walt Disney et Ub Iwerks, met en scène Oswald qui emmène Hortensia se promener en voiture et se retrouve bientôt dans une course effrénée avec une voiture de police le poursuivant à vive allure. En 2015, un autre court-métrage d’Oswald avait ressurgi, redécouvert et restauré par les archives du British Film Institute, Sleigh Bells, sorti en 1927.

Oswald le lapin chanceux a une longue et étrange histoire, le personnage, créé par Walt Disney, ayant appartenu à Universal Studios quand Charles Mintz s’occupait de la production des cartoons. 80 années plus tard, les Walt Disney Studios ont pu récupérer l’intégralité des droits sur ce personnage prédécesseur de Mickey (et récupérer les quelques dizaines de cartoons détenus par Universal) dans le cadre d’une transaction hors-normes. En effet, le présentateur sportif Al Michaels, vedette jusqu’en 2006 des chaînes ABC et ESPN (entités de Disney), était désiré à cette époque par NBC Sports et donc Universal. Souhaitant rejoindre son partenaire John Madden sur cette chaîne pour présenter la ligue nationale de football le lundi soir, un contrat s’est conclu entre Disney et Universal, l’un offrant son présentateur fétiche à l’autre, en échange de quoi, Universal céderait intégralement les droits sur Oswald à Disney. Le contrat ne concernait que les 26 cartoons réalisés par Walt Disney sous l’égide de Charles Mintz et non les suivants, qui n’avaient plus de lien avec Walt. Depuis le personnage et sa fiancée Hortensia arpentent les allées de quelques Parcs Disney dont Disney California Adventure à Anaheim ou le Walt Disney Studios Park à Paris, tandis que son image est réutilisée pour de nouveaux films (nous pensons à Mickey, A Cheval !) et des produits dérivés à foison.