Disneyphile
Image default
Films Disney

Incident sur le tournage d’Esprits Criminels, Disney et CBS poursuivis

Achevée début 2020 au bout de 15 saisons, la série policière américaine Esprits Criminels (Criminal Minds) a depuis ces dernières années plus fait parler d’elle en coulisses que pour ses épisodes. Après des départs houleux d’acteurs historiques et des inégalités salariales au sein de son casting rapportées, Esprits Criminels est sous le feu des projecteurs plus de trois mois après la diffusion de son final pour une affaire très sordide.

Agressions, harcèlements, intimidations répétées

On apprend aujourd’hui que le département californien de l’emploi et du logement équitables (DFEH) a déposé une plainte contre Disney (producteur de la série via ABC Studios) et la chaîne CBS (son diffuseur). Dans le détail, on y apprend que Gregory St. Johns, directeur de la photographie de la série a durant 14 ans procédé à des attouchements sexuels sur les zones génitales de collègues masculins ayant travaillé pour la série. Il aurait même abusé de sa position en prenant des mesures de représailles contre ceux qui n’acceptaient pas ses avances. C’est ce qu’on appelle purement et simplement du harcèlement.

« Avec les accusés, Gregory St. Johns a créé un environnement de travail hostile et choquant, hors de tout contrôle, sur le tournage d’Esprits Criminels. L’équipe dirigeante était au courant de son comportement et a fermé les yeux. Aucune mesure n’a été prise pour empêcher ce harcèlement et cette discrimination au fil des années. Au contraire, les dirigeants ont viré ceux qui résistaient les avances ou les agressions de St. Johns. »

criminal-minds

Selon la plainte, les équipes de production et créatives de Esprits Criminels (dont la showrunneuse Erica Messer) étaient au courant de ce qu’il se passait mais le toléraient tout en renvoyant ceux qui parlaient (oui vous avez bien lu). St Johns a été néanmoins renvoyé en 2019 lors de la publication un an plus tôt d’un article de Variety qui dévoilait cette affaire. Contactée par plusieurs rédactions, la chaîne CBS n’a pas fait de commentaires pour le moment mais ABC (appartenant à Disney) oui, en informant avoir pris des mesures pour faire cesser ce comportement sans y parvenir. La chaîne promet malgré tout de coopérer à l’enquête.

« Nous avons coopéré avec le DFEH durant son enquête, et regrettons de ne pas avoir pu trouver une solution satisfaisante avec Gregory St. Johns. Nous avons désormais l’intention de répondre de ces accusations ». Communiqué de ABC

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite