Disneyphile
Image default
News

Jim Michaelson, imagineer et artiste Disney, est mort

Triste nouvelle. L’imagineer et artiste Disney Jim Michaelson, célèbre pour ses créations d’affiches pour les Parcs Disney américains et européens, est mort, des suites d’un cancer de la prostate. Jim Michaelson a oeuvré tout au long de sa carrière au service de l’image des attractions Disney en les sublimant à travers des affiches aux accents futuristes et colorés. L’un des génies les plus prolifiques de Walt Disney Imagineering vient de nous quitter.

Jim Michaelson, la deuxième génération d’imagineers

Au milieu des années 1970, les imagineers Jim Michaelson, Rudy Lord et Ernie Prinzhorn se rassemblent en petit comité créatif pour offrir aux attractions iconiques des Parcs Disney américains de nouvelles affiches plus modernes. Ils en profitent également pour créer de nouveaux panneaux publicitaires pour les parcs. Travaillant dans un tout nouvel atelier exclusivement dédié aux posters à WED Enterprises, l’équipe accouche de nouvelles affiches créées à partir de celles qui avaient été proposées durant les années 1950 et 1960. Jim Michaelson inscrit son style si particulier que l’on baptisera « window box », où une scène incontournable d’une attraction est sublimée par un lettrage et des bordures d’ornementations très élaborés. Ces nouvelles versions proposent une palette de couleurs plus riche et vive.

Jim Michaelson

Le style de Michaelson et ses confrères est devenu dès lors le nouveau standard graphique des nouvelles affiches des Parcs Disney. L’une des premières créations notables de l’artiste fut la réinvention de l’affiche du Disneyland Railroad pour son bicentenaire fictif en 1976, aidé de Ernie Prinzhorn. Cette affiche se verra d’ailleurs quasiment dupliquée pour devenir l’affiche définitive de l’attraction encerclant le Disneyland Park de Walt dès 1977. Jim Michaelson adaptera cette même affiche pour les besoins du Walt Disney World Railroad au parc Magic Kingdom la même année puis pour le Western River Railroad de Tokyo Disneyland en 1983 et pour le Euro Disneyland Railroad du Parc Disneyland en 1992. Des années plus tard, l’artiste Wayne Clark reprendra exactement le même design que son pair Michaelson pour le chemin de fer de Hong Kong Disneyland.

Jim Michaelson a (re)déssiné d’autres attractions symboliques des Parcs Disney telles que Jungle Cruise en 1976 , WEDway PeopleMover en 1976, Space Mountain en 1977, Haunted Mansion en 1977, Country Bear Jamboree en 1978, Big Thunder Mountain Railroad en 1979 ou Pirates of the Caribbean en 1982.

L’âge d’or d’Euro Disneyland

Euro Disneyland, aujourd’hui rebaptisé Parc Disneyland, a bénéficié des plus beaux apports graphiques de Jim Michaelson dès son ouverture. Nombre des affiches de ses attractions ou ses points de restauration sont l’oeuvre de l’artiste comme The Gibson Girl Ice Cream Parlour ou Casey’s Corner dans un style à la fois caractéristique du début du XXème siècle tout en alliant un soupçon d’humour.

Jim Michaelson Discovery Arcade

Dans Liberty Arcade, on lui doit les somptueuses fresques représentant les Expositions Universelles du XIXème siècle, notamment celle de 1876. A Discovery Arcade, les gigantestques affiches rétro-futuristes de métropoles sont aussi de son fait. Du côté des attractions, il a signé notamment les affiches de Orbitron – Machines Volantes ou Videopolis sans oublier la carte originale d’Euro Disneyland inspiré de l’esthétique victorienne.

Source photographiques

Articles en lien

Imagineering in a Box : un programme innovant pour tous !

Martin Bertrand

De nouvelles précisions sur le futur du Parc Walt Disney Studios

Florian Mihu

Autopia passe la seconde à Disneyland Paris

Florian Mihu