Disneyphile
Image default

Les enjeux de la représentation des Amérindiens dans la série Reservation Dogs

Le 4 août dernier se tenait une conférence de presse sur la nouvelle série de FX, Reservation Dogs, dans le cadre de la tournée TCA Summer Press 2021 aux États-Unis. La plateforme Hulu et la chaîne FX en charge de la diffusion de cette série outre-Atlantique présentèrent son histoire, son équipe créative et son casting singulier mettant en avant  les ethnies amérindiennes autochtones. La série sera lancée le 9 août sur FX on Hulu et prochainement sur Disney+ (Star) en France. On revient sur cet événement dans ce dossier et plus particulièrement sur les enjeux concernant la représentation des Amérindiens dans Reservation Dogs.

Taika Waititi et Sterlin Harjo parlent de leurs origines et de ce qu’ils ont injecté dans la série

« Je pensais que la meilleure implication que je pouvais avoir était d’aider à faire cette série en créditant l’idée de Sterlin [Harjo] et de parler de ce que la série pourrait être et de ce que cela signifierait pour moi ou pour nous deux »,  a déclaré Taika Waititi pour introduire cette conférence sur cette série de FX. Avec une histoire inspirée de la propre éducation du co-créateur Sterlin Harjo dans l’Oklahoma rural, Taika Waititi a fait en sorte que son projet aboutisse en s’y associant en tant que co-créateur, producteur exécutif et scénariste sur le pilote. « Nous sommes allés directement à la chaîne FX et avons dit : ‘C’est ce que sera le show.’ Et ils ont dit : ‘Nous n’avons jamais rien vu de tel…’ Et en trois jours, nous avons essentiellement passé un accord. Et c’est tout le mérite de FX d’avoir voulu faire cette série dès le début et de la soutenir tout au long du processus. »

reservations dogs amérindiens

L’amitié entre Taika Waititi et Sterlin Harjo remonte à plusieurs décennies à l’époque où tous deux réalisaient des films indépendants. Après avoir fait leurs classes l’un et l’autre, il était important qu’ils se retrouvent aussi. « Il est important que nous travaillions comme une communauté », a expliqué Harjo« Nous avons fait venir des amis réalisateurs, nous avons fait venir des amis scénaristes qui sont venus nous aider à créer ce show, des gens qui autrement n’auraient peut-être pas l’occasion de faire une série comme celle-ci. Et tout ce dont ils avaient besoin, c’était cette opportunité, et ils l’ont prouvé parce qu’ils sont montés au créneau et ont réalisé ou écrit des épisodes que je trouve vraiment incroyables, et nous avons pu montrer leurs talents comme ça. Donc, cet esprit a baigné ce projet tout au long de sa création. »

L’idée de Reservation Dogs rumine dans l’esprit des deux créateurs depuis les premiers jours de leur amitié, échangeant des histoires sur leur éducation dans leur communauté autochtone respective. Même s’ils ont été élevés sur différents continents et dans différentes cultures (Taika est né d’un père maori en Nouvelle-Zélande et Sterlin a été élevé dans la communauté amérindienne des Creeks aux États-Unis), il y avait une profonde communauté. « Toutes les histoires que nous avons partagées depuis notre enfance, elles semblaient exactement les mêmes », a expliqué Waititi. « Nous avons tous des oncles similaires dans cette communauté et des tantes similaires, des membres de la famille. Nous avons tous les deux grandi avec un régime solide de culture pop mélangée à notre propre culture. » Leurs propres histoires sont également très différentes de la représentation hollywoodienne typique de la souffrance des peuples autochtones – notamment amérindiennes. « Toutes les histoires que nous racontions étaient drôles », a ajouté Harjo. « Toutes les histoires que nous avons injecté dans la série concernant ces autochtones n’ont jamais été tristes et déprimantes. »

Une représentation plus authentique des Amérindiens dans Reservation Dogs

Reservation Dogs n’est pas non plus une représentation unique des communautés autochtones et même le cadre rural de la série en Oklahoma n’est pas une science exacte. « Beaucoup de gens ne le savent pas, mais il y a une histoire intéressante là-bas », a expliqué Sterlin Harjo à propos de son pays d’origine. « C’était autrefois un territoire indien, il y a 38 tribus là-bas. Donc, si vous faites partie de la communauté autochtone là-bas, vous savez à quel point c’est unique et spécial. Vous pouvez conduire 30 minutes à une heure sur la route, et vous êtes dans un tout nouveau territoire tribal avec de nouvelles langues, de nouvelles coutumes, de nouvelles pratiques cérémonielles, et cela a conduit à cette éducation vraiment cool… Grandir comme ça dans l’Oklahoma rural, vous devez créer votre propre monde, et c’est de cela que nous tirons cette série. Dans n’importe quelle petite ville, vous devez créer votre propre bonheur et faire preuve d’imagination. »

Bien que la culture décrite dans Reservation Dogs soit spécifique, tous les jeunes acteurs ont trouvé leurs personnages et cette histoire faciles à comprendre. « Nous venons de communautés très éloignées les unes des autres, mais nous pouvons pourtant nous comprendre dès le départ », a expliqué D’Pharaoh Woon-A-Tai, qui joue Bear Smallhill. « Nous nous sommes connectés dès la sortie de l’audition dans les premières minutes où nous nous sommes tous rencontrés. C’est donc une communauté, non ? C’est vraiment une communauté. »

Avant-première de la série le 5 août dernier à Hollywood.
Créateur : Matt Winkelmeyer
Crédits : Getty Images
Droits d’auteur : 2021 Getty Images

« Nous sommes tous amérindiens autochtones, donc cela a rendu très facile la connexion et cette alchimie avec eux », a révélé Paulina Alexis. « J’ai l’impression de les avoir connus toute ma vie. Tout le monde sur le plateau, vous avez juste l’impression d’être lié à eux. » Lane Factor était d’accord sur la dynamique familiale de la distribution, ajoutant : « C’était facile de s’entendre avec tout le monde parce que c’était comme si nous étions une grande famille heureuse. Quand je les ai rencontrés pour la première fois, dès le départ, nous nous sommes tous entendus, et j’avais l’impression de parler à des cousins ​​que vous n’avez pas vus depuis un moment. » Et tandis que Reservation Dogs s’inscrit incontestablement comme une comédie, les acteurs reconnaissent tous la responsabilité qu’ils partagent avec cette série qui a le potentiel d’ouvrir des portes à d’autres conteurs. « Ce que nous recherchions tous, c’était la réalité de nos communautés et nous assurer que nous disions la vérité dans chaque scène que nous faisions », a expliqué Devery Jacobs.

« Je pense qu’il y a beaucoup de films et de séries qui tentent de montrer à quoi ressemble la vie dans les réserves ; mais la vérité est que tout est différent, et chaque communauté est très différente, et chaque réserve est très différente », a révélé Sterlin Harjo, interrogé sur toute la pression qu’il aurait pu ressentir pour rendre l’expérience la plus authentique qui soit. « Aucune expérience ne peut représenter l’ensemble de l’expérience, chacune d’entre elles est si différente. Et j’ai l’impression que nous nous concentrons uniquement sur cet endroit. Et, bien sûr, nous voulons obtenir la vérité, mais nous devions aussi divertir. Et il s’agit de faire rire les gens, et pour moi, il s’agit aussi d’enfants d’autres communautés de réserves, d’enfants autochtones pouvant regarder cette série et s’identifier et se voir reflétés sur l’écran, quelque chose qu’aucun de nous n’a grandi. Et donc, pour moi, c’est la chose la plus importante ; les enfants et adultes autochtones et de différentes communautés amérindiennes peuvent se voir reflétés à l’écran. Je pense que c’est vraiment important, je pense qu’il est important de se sentir vu, et je pense qu’il est important de se voir reflété. Ce sera différent, mais il y a beaucoup de vérités universelles auxquelles non seulement les Autochtones peuvent s’identifier dans cette série. Mais pour nous, en tant qu’enfants qui ont grandi sans nous voir reflétés à l’écran ‑ et si cela se reflétait à l’écran à l’époque, cela sonnait forcément faux ‑ et essayer d’expliquer qui étaient les Autochtones, ce n’est pas ce que nous essayons de faire. Nous essayons juste de vous divertir et de raconter une bonne histoire. »

La série Reservation Dogs sera lancée outre-Atlantique sur FX on Hulu le lundi 9 août prochain et très bientôt sur Disney+ via la section Star.



© Disneyphile 2021 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Articles en lien

FX commande la série Retreat aux créateurs de The OA

Florian Mihu

Le tournage de la saison 3 d’Atlanta est terminé, celui de la 4ème va démarrer

Akibe Kone

FX commande plusieurs projets produits par Ryan Murphy

Akibe Kone

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.