Disneyphile
Image default
Activités pédagogiques

À la découverte de la Nouvelle Orléans, voyage en Louisiane

Walt Disney disait que “le rire n’est pas un ennemi de l’apprentissage”. Dans cette nouvelle rubrique, nous vous proposons d’apprendre en vous amusant. Nous vous proposons sur Disneyphile la publication régulière d’un cahier d’activité se composant d’un article liant un classique d’animation des studios Walt Disney ou un long-métrage Pixar à une thématique pédagogique. Un QCM sur le film, de petits exercices ludiques dans l’esprit d’un cahier de vacances et d’une activité pratique à faire seul ou en famille l’accompagnent. Vous trouverez tous les documents au format PDF en pied de page. Le premier de cette série associe La Princesse et la Grenouille à la thématique de la géographie et de la culture.

Une histoire de grenouille et de baiser

La Princesse et la Grenouille (The Princess and the Frog), sorti en 2009, est le 49e classique d’animation des studios Walt Disney. Inspiré librement de l’ouvrage de E.D Baker, il est réalisé par Ron Clements et John Musker. Il s’agit du dernier film d’animation des studios en animation traditionnelle 2D. L’histoire se déroule dans la charmante ville de Nouvelle Orléans et met en scène une jeune femme Tiana qui rêve d’ouvrir un jour son propre restaurant. Malheureusement, ses plans se compliquent lorsqu’à la fête de son amie Charlotte, elle embrasse le prince Naveen transformé par le docteur Facilier en crapaud. Elle se transforme elle aussi en grenouille et est obligée avec Naveen de s’enfuir dans les bayous pour retrouver Mama Odie qui pourrait rompre le sort. 

L’histoire de La Princesse et la Grenouille est une adaptation libre de la nouvelle The Frog Princess de E. D. Baker et prend pour cadre inédit la Louisiane. Nous nous plongeons dans l’Etat du sud-est des Etats-Unis et plus particulièrement dans célèbre ville de la Nouvelle Orléans. Cette dernière est actuellement la plus peuplée de la région devant la capitale Bâton-Rouge. La Louisiane possède une spécificité administrative et territoriale puisqu’il s’agit du seul Etat américain divisé en paroisses et non en comtés. Il est entouré des Etats du Texas à l’Ouest, de l’Arkansas au Nord, du Mississippi à l’Est et enfin du Golfe du Mexique au Sud. 

Un pays et une ville riches de culture

Cet Etat et notamment la ville de la Nouvelle Orléans sont très riches culturellement. La ville est en effet connue pour son surnom Big Easy. Influencée par son héritage colonial français que l’on ressent aussi bien dans le nom que dans l’architecture, elle fut fondée par Jean-Baptiste Le Moyne en 1718 sous le règne de Philippe Duc d’Orléans qui lui donna son nom. Elle est protégée par Saint Louis à qui est dédiée la cathédrale de la ville. Le nom de ce Saint est d’ailleurs repris dans le film La Princesse et la Grenouille pour nommer l’alligator trompettiste qui accompagne les héros. La ville fut d’abord la capitale de l’Etat de Louisiane avant d’être remplacée en 1880 par Bâton-Rouge. Elle subit un grand plan de modernisation au début du XXe siècle, qui apparaît dans les décors du film d’animation qui se déroule dans les années 20. La Nouvelle Orléans est une ville de métissage avec 65 % d’Afro-Américains. Encore une fois, c’est un aspect que les réalisateurs du film ont voulu mettre en avant avec la toute première héroïne féminine noire des grands classiques d’animation des studios.

La ville est également réputée pour deux choses : la musique et la cuisine. En effet, elle est considérée par beaucoup comme le berceau du Jazz et jouit à l’échelle mondiale d’une réputation culinaire sans pareil avec ses plats traditionnels tels que le gumbo, le jambalaya, le po boy ou encore les beignets. La Nouvelle Orléans est également la ville qui met en avant le plus de festivals dans le monde, comme d’ailleurs le festival de Jazz organisé depuis 1969, et elle possède le plus célèbre carnaval de Mardi Gras. Ce sont des éléments qui ont inspiré John Musker et Ron Clements. On ressent dans les décors urbains la trace de l’architecture française. Tiana et son père sont des passionnés de cuisine et donnent à voir durant le film plusieurs spécialités tels que le Gumbo ou les beignets. Enfin que ce soit Naveen, des musiciens dans la rue ou l’alligator Louis, tous semblent rendre hommage à la tradition du Jazz. Pour terminer, la Louisiane et plus encore la Nouvelle Orléans, sont réputées pour la forte pratique de vaudou, une religion esotérique qui prend sa source en Afrique. C’est encore un détail qui fait mouche dans le film avec la présence du docteur Facilier qui à l’aide de magie noire, transforme Naveen en crapaud. 

Hommage à la Nouvelle Orléans

On ressent dans La Princesse et la Grenouille le cœur mis par l’équipe technique à rendre hommage à la culture de la Louisiane et de la Nouvelle Orléans à travers ses habitants, son architecture et ses traditions. Nous vous proposons avec les fiches jointes de travailler vos connaissances sur la géographie et la culture de cet Etat et cette ville en lien avec le film d’animatio.

Retrouvez les fiches d’activités ci-dessous à imprimer chez vous.

Fiche activité 1

Fiche activité 2

QCM

Recette

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite