Disneyphile
Image default
Editos

Tant va le Guest à l’eau qu’à la fin il se casse !

En France, comme chacun le sait, il est parfaitement possible d’obtenir de l’eau gratuitement dans les restaurants, et autres bars. C’était jusqu’ici tout naturellement le cas à Disneyland Paris. Mais hier, à deux reprises, il nous a été refusé, une fois à Café Hypérion, et une fois à Market House Deli (alors que nous avions consommé dans le 1er) un verre d’eau. Pour une destination qui se veut « premium », un tel côté rapiat nous laisse sacrément dubitatifs, surtout quand on sait qu’en Floride par exemple, dans chaque restaurant de type service au comptoir, une grande cuve remplie d’eau glacée est tout naturellement disponible pour les visiteurs ou une fontaine avec eau et divers sodas.

Fountain of Nations (Epcot)

C’est légal au fait ?

Et dis-donc Jamy, est-ce-que c’est légal ce genre de pratiques ? On pourrait être tentés de se poser la question. Et bien il se trouve que ça l’est à moitié. Ainsi, d’après l’arrêté n° 25-268 du 8 juin 1967, dans les restaurants, l’eau ordinaire (comprendre celle du robinet) est obligatoirement comprise dans le prix du repas, au même titre que le pain et les épices. Nulle mention n’est faite des cas hors d’un repas payant. Si l’on veut être indulgents, on peut considérer les restaurants de type « Counter Service » de Disneyland Paris comme des cafés. Dans ce cas, selon la Direction Générale de la Concurrence, l’eau ordinaire peut parfaitement être payante à condition que son prix soit indiqué stricto senso. Ce n’est ici pas le cas.

l’eau ordinaire (comprendre celle du robinet) est obligatoirement comprise dans le prix du repas

Outre la légalité de la chose, c’est la question de l’aspect moral, ou même conventionnel de la pratique qui est posée. En effet, si contrairement à l’idée reçue, les cafés ne sont pas tenus de distribuer des verres d’eau de manière gratuite, force est de constater que dans les faits, il est très rare de se le voir refuser. Beaucoup vous le donnent même de bon cœur, à l’image de ce restaurateur toulousain : « On ne va pas laisser quelqu’un se déshydrater quand même, encore moins si la personne sourit » (propos recueillis par La Dépêche). Si cela découlait d’une pratique généralisée au sein de la compagnie, pourquoi pas, on pourrait fustiger l’américanisation d’un Resort qu’il avait pourtant fallu franciser à coups de vin à table, et de pique-nique autorisé… Mais non, comme dit plus tôt, dans les Resorts américains, l’eau du robinet est disponible en libre service, avec des gobelets et des glaçons ! Une politique 100 % made in France, « DLPesque » en somme…

Droit de réponse

Nous avons souhaité donner l’opportunité à Disneyland Paris de s’exprimer sur le sujet, et avons pour cela choisi de les contacter au travers de leur compte Facebook. Aucune réponse ne nous a été apportée sur le sujet à ceci près que notre interrogation a été remontée aux services compétents. Nous n’en saurons donc pas plus sur la posture adoptée par Disneyland Paris quant à la consommation d’eau potable dans ses lieux de restauration.

Articles en lien

Hip Hop Live Experience au Parc Walt Disney Studios

Florian Mihu

Magical Pride célèbre la diversité à Disneyland Paris

Florian Mihu

Journée des Droits des Femmes 2019 à Disneyland Paris

Florian Mihu