Disneyphile
Image default

Début de l’édification d’un merlon en prévision du troisième parc de Disneyland Paris

Si le Resort reste, malgré sa fermeture temporaire, en pleine effervescence avec nombre de ses chantiers en activité, on anticipe également déjà l’avenir lointain. EpaFrance, l’établissement publique d’aménagement de Marne-la-Vallée, a entamé en ce début du mois de mars une longue phase de travaux devant mener à l’érection d’un merlon le long du boulevard de l’Europe, face à la ville de Magny-le-Hongre. Rappelons qu’un merlon est un ouvrage consistant en une levée de terre destinée à servir d’écran phonique et / ou visuel aux riverains proches d’une zone de forte activité.

Disneyland Paris a jusqu’en 2036 pour décider ou non d’un troisième parc sur cette zone

Dans la situation qui nous concerne, cette immense butte artificielle fera face à la zone qui devrait accueillir le futur troisième parc à thème de Disneyland Paris, qui reste toujours une possibilité de croissance pour la Destination, une fois le gros du développement réalisé sur son second parc. Sachez que le neuvième avenant à la Convention établie en 1987 entre The Walt Disney Company, l’État français, la région Île-de-France, le département de Seine-et-Marne, la RATP et EpaMarne, précise désormais que l’éventualité de lancer le projet d’un troisième parc est portée jusqu’à l’année 2036 (au lieu de 2026 initialement, un décalage mis en place en partie pour laisser le temps au Parc Walt Disney Studios de s’étendre). Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? Voici ce qu’indique l’avenant en question :

« Si au 24 mars 2036, la société pivot [comprenez Euro Disney] ou son cessionnaire n’a pas demandé l’inclusion dans un programme détaillé correspondant à la réalisation d’une troisième attraction touristique majeure [un troisième parc] susceptible d’attirer chaque année des millions de visiteurs supplémentaires […], l’EPA pourra commercialiser les terrains non utilisés du site de l’Érable. »

Par ailleurs, dans l’absolu, le cap des 22 millions de visiteurs annuels dans les deux parcs devrait être atteint afin que Disneyland Paris puisse réellement prendre une décision avant la date de mars 2036. Si cette condition est remplie, la réalisation de cette troisième zone touristique majeure devra être posée de façon officielle dans un programme détaillé signé au plus tard le 23 mars 2040.

merlon
Source : Magny-le-Hongre

Le merlon qui en dit long

La zone concernée est donc située à l’est du boulevard circulaire, sur les territoires de Magny-le-Hongre et Bailly-Romainvilliers. Le développement du merlon massif, d’une longueur totale de 800 mètres et variant en hauteur de 1,5 à 5 mètres, a démarré. Il s’étend du rond-point des hôtels partenaires du Val-de-France à l’entrée de Magny-le-Hongre, rue du Moulin à Vent. Il se composera de trois sections. Les travaux s’effectuent en trois phases, à savoir :

  • Un chantier de fouilles archéologiques et la construction d’une piste d’entretien,
  • L’apport de sol jusqu’en milieu d’année avec une base chaumée,
  • Des travaux de végétalisation qui devraient se tenir entre octobre 2021 et mars 2022.

Notez que des travaux ont lieu également en ce moment même au niveau de la délimitation à l’arrière du Parc Walt Disney Studios, en vue de l’arrivée des extensions.

3e parc disney
Crédit : Hello Disneyland
© Disneyphile 2021 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Articles en lien

Focus sur les artisans à l’œuvre sur la rénovation du Château de la Belle au Bois Dormant

Florian Mihu

Les métiers d’art de Disneyland Paris à l’honneur

Florian Mihu

Disneyland Paris proposera un événement virtuel pour ses 29 ans

Florian Mihu

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.