Disneyphile
kennedy center honors

Dick van Dyke célébré aux 43e Kennedy Center Honors

Chaque année, le John F. Kennedy Center for the Performing Arts, plus connu sous le nom de Kennedy Center, situé à Washington, centre publique valorisant tous les arts de scène depuis les années 1970 aux États-Unis, met en avant de grandes personnalités qui ont contribué à valoriser ce domaine culturel durant leur carrière. Les récipiendaires de cette distinction honorifique, reconnus pour leurs contributions à la culture américaine à travers les arts de la scène, sont sélectionnés par le comité exécutif du conseil d’administration du Centre. Que ce soit dans la musique, la danse, le théâtre, l’opéra, le cinéma ou la télévision, le critère principal du processus de sélection est l’excellence. Pour la 43e édition des Kennedy Center Honors, l’acteur Dick van Dyke fait partie des célébrités retenues.

Dick van Dyke, l’un des artistes les plus populaires de l’histoire

La cérémonie se tient habituellement en fin d’année mais cette dernière édition a été reportée à mai 2021, en raison de l’impact de la pandémie de la COVID-19. Au cours d’une carrière sans précédent qui a duré plus de sept décennies et lui a valu cinq Emmy Awards, un Tony Award, un Grammy Award, un BAFTA, le SAG Lifetime Achievement Award, l’intronisation au Television Hall of Fame, la reconnaissance en tant que Disney Legend, une étoile sur le Hollywood Walk of Fame, et l’adoration de plusieurs générations de fans, Dick Van Dyke est resté l’un des artistes les plus populaires et les plus aimés de l’histoire. En 1960, il joue dans la comédie musicale Bye Bye Birdie à Broadway , remportant un Tony Award. Il revient sur scène dans les années 1970 et 80 avec les spectacles The Music Man et Damn Yankees.

En 1961, son statut de superstar s’est consolidé grâce à sa participation au célèbre The Dick Van Dyke Show sur CBS. L’acteur a remporté trois Emmys dans la catégorie Meilleur Acteur Principal dans une Comédie au cours de ces six saisons ; les 158 épisodes de la série ont depuis été diffusés chaque jour quelque part dans le monde. En 1991, son personnage, le Dr Mark Sloan, dans Jake And The Fatman, était si populaire qu’une série dérivée, Diagnosis : Murder, a été créée et diffusée de 1993 à 2001.

Homme de télévision et de cinéma

Sur grand écran, il a joué dans Bye Bye Birdie and Mary Poppins (1964), l’un des films les plus appréciés de tous les temps. On a également pu l’apprécier dans Lieutenant Robinson Crusoé (1966), Chitty Chitty Bang Bang (1968), Frissons Garantis (1968), The Comic (1969), Dick Tracy (1990), la saga La Nuit au Musée, le documentaire de HBO If You’re Not In The Obit, Eat Breakfast (2017) et Le Retour de Mary Poppins (2018). Il fut également le narrateur du célèbre documentaire Walt : The Man Behind the Myth sorti en 2001.

Dick Van Dyke est également l’auteur de deux livres à succès du New York Times, My Lucky Life In And Out Of Show Business et Keep Moving: And Other Tips and Truths about Aging. Homme de chant et de danse dans l’âme, il s’harmonise avec son quatuor d’acapella The Vantastix depuis 20 ans. En 2018, il a sorti un album de jazz complet, Step (Back) In Time.

“Il y a de nombreuses années, j’étais l’hôte d’un événement similaire organisé, si je me souviens bien, en privé avec la famille Kennedy. J’ai vu le soin avec lequel le récipiendaire a été choisi parmi une liste impressionnante de nominés. Depuis la création du Kennedy Center Honors, un peu plus de 200 personnes ont été honorées avec le même soin. Faire partie de ce petit groupe illustre, c’est le frisson de ma vie.” Dick van Dyke.

© Disneyphile 2021 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Laisser un commentaire