Disneyphile
Image default

Disparition de Stephen Sondheim, la légende de Broadway

Broadway et plus particulièrement le monde du musical sont en deuil à la suite de l’annonce de la disparition du légendaire parolier Stephen Sondheim survenu le matin du 26 novembre à l’âge de 91 ans, entouré de ses proches. C’est son avocat et ami F. Richard Pappas qui en a fait l’annonce.

Le dernier géant de Broadway

Né le 22 mars 1930 à New-York, Stephen Sondheim est tombé amoureux très jeune du monde de la comédie musicale. Durant ses études, il fait la rencontre d’un homme qui changera sa vie, qu’il prendra pour mentor, le parolier Oscar Hammerstein (du duo Rodgers & Hammerstein). Grâce à lui, le jeune Stephen écrira en 1954 sa première comédie musicale, Saturday Night mais faute de n’avoir pas pu trouvé de producteur, le spectacle ne verra jamais le jour. Ce n’est que trois ans plus tard qu’il accède à la notoriété en écrivant les paroles des chansons de la comédie musicale West Side Story.

Fort du triomphe de West Side Story, Stephen Sondheim signera les paroles de dizaines de comédies musicales. On peut citer Company, Sweeney Todd, Into the Woods, A Little Night of Music, Sunday In The Park with George, Passion. En 60 ans de carrière, il aura remporté 18 Drama Desk Awards, 8 Tony Awards et 8 Grammy Awards mais aussi le Prix Pulitzer et 5 Laurence Oliver Awards.

Stephen Sondheim et le cinéma

La carrière de Stephen Sondheim avec le cinéma débute en 1961 avec la transposition de West Side Story réalisée par Robert Wise et Jerome Robbins mais le parolier dira plus tard qu’il l’a détesté parce que le film est la copie conforme du spectacle. En 1990, il signe la chanson “Sooner or Later (I Always Get My Man) » interprété par Madonna pour la bande-originale du film Touchstone Pictures Dick Tracy de et avec Warren Beatty. Le titre remportera l’Oscar de la Meilleure Chanson Originale. Notez que ses liens avec Disney remonte à beaucoup plus tôt puisqu’au début de sa carrière, Sondheim a tenté sans succès d’adapter Mary Poppins en comédie musicale.

En 2007, Tim Burton adapte avec brio la comédie musicale Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street avec Johnny Depp, Helena Bonham Carter et Alan Rickman. Huit ans plus tard, Rob Marshall transposera au cinéma pour Disney, Into The Woods avec là-aussi un casting cinq étoiles : Meryl Streep, Emily Blunt, Johnny Depp, Anna Kendrick, Chris Pine et James Corden.

L’œuvre de Stephen Sondheim va revivre une nouvelle fois au cinéma grâce à la nouvelle adaptation de West Side Story de Steven Spielberg qui sortira dans quelques jours. D’ailleurs, si le parolier n’aimait pas la version de 1961, il a au contraire aimé travaillé pour celle de Steven Spielberg comme il l’a confié en septembre dernier.

« Steven a fait des choses vraiment pleines d’imagination et surprenantes avec la façon dont les chansons sont utilisées dans l’histoire, et l’ensemble a une vraie étincelle et une vraie énergie, et il a l’air frais. C’est vraiment de grande qualité, et les comédies musicales de cinéma sont difficiles à réaliser, mais dans ce cas-là, lui et son scénariste Tony Kushner ont vraiment, vraiment réussi »

Nul doute que l’équipe du film rendra un ultime hommage à celui qui a modernisé Broadway.



© Disneyphile 2021 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.