Disneyphile
Image default
Films d'Animation Disney, Pixar, BlueSky, ToonStudio...

En mémoire de Kobe Bryant

Le 26 janvier 2020, Los Angeles, l’Amérique et le monde entier apprenaient la disparition tragique de Kobe Bryant, suite à l’accident de son hélicoptère à Calabasas en Californie et qui avait à son bord neuf autres passagers dont l’une de ses quatre filles, Gianna Maria-Onore Bryant. Légende du basket-ball des années 1990 à 2010, il a apporté avec d’autres figures de sa génération ses lettres de noblesses à l’équipe des Lakers de Los Angeles au sein de la franchise NBA. Il a remporté cinq fois avec son équipe ce championnant durant sa carrière, a été élu Joueur de la Décennie 2000 et a même participé à la victoire par deux fois de son équipe nationale aux Jeux Olympiques en 2008 et 2012.

Une légende du basket

Plus qu’un joueur de haute volée aux dizaines de records individuels et collectifs à son actif, Kobe Bryant était également une star des médias. A l’instar d’autres basketteurs, ce touche à tout s’est essayé au rap, sous le nom de K.O.B.E, sans toutefois rencontrer un grand succès. La star des Lakers fut également récompensée en 2018 pour le meilleur court-métrage d’animation avec Dear Basketball. “Black Mamba” avait en effet adapté sur grand écran une lettre d’amour dédiée à son sport, et qui avait ému à l’époque tous les amoureux de la balle orange. Il s’était accompagné de deux pointures du cinéma pour le réaliser, à savoir Glen Keane, ex-animateur star des Studios d’Animation Walt Disney, et John Williams, compositeur émérite du septième art.

kobe bryant dear basket ball

Mais ses liens avec la firme aux grandes oreilles vont au-delà. Kobe Bryant était en effet un habitué des plateau de télévision du groupe Disney et en particulier de la chaîne ABC. Souvent invité de l’émission quotidienne The View mais aussi de Jimmy Kimmel Live, il n’hésitait pas à y rencontrer ses fans jeunes ou moins jeunes. Il était aussi un visiteur invétéré de Disneyland Resort, son fief de loisirs, où ce représentant des couleurs de la région de Los Angeles, y était reçu chaque année en star, notamment suite aux victoires de son équipe. Il a même visité une année Disneyland Paris. On le retrouve ainsi sur de nombreuses images d’archives du Resort californien.

Kobe Bryant et Disney

Chez Disney, Kobe Bryant a fait une apparition dans la série télévisée américaine Modern Family, durant la première saison, à l’ épisode 24 “Rien n’est jamais parfait” (“Family Portrait”). Il est également à l’origine du programme original Detail présent sur la plateforme sportive de Disney, ESPN+. Dans cette émission, le basketteur analysait de façon très simple son sport et aidait les téléspectateurs à mieux comprendre le jeu. Dans un souci permanent d’aider les jeunes sportifs, joueurs et coaches à voir le basket d’une autre façon, Kobe Bryant a voulu apporter toute sa pédagogie à cette série dont il était le producteur exécutif. “L’étude de vidéos permet aux meilleurs de s’améliorer encore. C’est l’université pour décrocher son diplôme en basket” expliquait l’ancien Laker. “J’ai appris à étudier les vidéos des meilleurs coaches de tous les temps, Phil Jackson et Tex Winter. Detail offrira une chance de transmettre cette aptitude à la prochaine génération à une grande échelle grâce à ESPN.” A noter que Kobe Bryant a fait les belles heures de ESPN, diffuseur actuel de la franchise NBA, puisque les matchs de cette dernière sont retransmis en intégralité et continu depuis 2002.

Kobe Bryant chez Marvel et Star Wars

Par ailleurs, le regretté Kobe Bryant a déjà fait l’objet d’une collaboration entre ESPN et Marvel où les joueurs de la NBA ont été repensés comme des héros Marvel. En effet, les deux firmes réinventent en 2010 la légende des Lakers à travers le prisme super-héroïque. Ainsi, la légende termine en une du magazine ESPN. La couverture fut signée par Marvel Comics : on y aperçoit donc Kobe avec le gant de Iron Man, son ami LeBron James avec le bouclier de Steve Rogers et Kevin Durant tenant Mjöllnir, le marteau de Thor. En feuilletant les pages de la revue, on pouvait également y apercevoir Blake Griffin en Hulk, Carmelo Anthony en Cyclope avec les X-Men, Yao Ming en « Weapon Y » comme Wolverine, les Raptors calqués sur la Division Alpha, une équipe de superhéros canadiens, ou les Celtics en mode 4 Fantastiques.

kobe bryant marvel

Kobe Bryant a également servi d’inspiration à la création d’un droïde dans la série d’animation Star Wars : The Clone Wars. Dans la saison 3, un droïde tactique de la série T fut présenté. Ce droïde a été nommé K2-B4 et présentait un jeu de couleurs violet et jaune. Le choix du développement du droïde n’était pas une coïncidence car les créateurs ont délibérément modélisé le personnage en s’inspirant de la star des Lakers. Le design correspondait aux couleurs de l’équipe californienne et le nom du droïde a été directement tiré des initiales de Kobe Bryant et de son numéro de maillot 24. K2-B4 est apparu dans trois épisodes en 2011, l’année qui a suivi celle où le joueur a emmené son équipe au sommet.

kobe bryant star wars

Kobe Bryant était un grand fan de Star Wars et de sa musique. Dès son retour sur les planches de la NBA en décembre 2013, après une période de guérison de son tendon d’Achille, le joueur a fait une entrée remarquée sur la symbolique “Marche Impériale” de John Williams. Symbolique forte s’il en est, son Oscar lui a été remis par ni plus ni moins que Mark Hamill, interprète emblématique de Luke Skywalker dans la saga.

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite