Disneyphile
Image default

L’acteur David Bailie est mort à l’âge de 83 ans

Sans que les médias ne s’en fassent vraiment l’écho, la disparition de l’acteur David Bailie a ému beaucoup de comédiens qui l’ont fréquenté ou l’ont admiré durant ces dernières années. Les acteurs Kevin McNally et Angus Wright nous ont en effet appris la mort de cet acteur britannique à l’âge de 83 ans, survenue le 5 mars dernier. Il était évidemment connu dans la sphère des fans Disney pour son rôle emblématique du pirate Cotton dans la saga de films Pirates des Caraïbes, rôle qu’il a campé dans les trois premiers volets de cette franchise populaire du cinéma.

David Bailie a réalisé son rêve en Angleterre

David Bailie est né le 4 décembre 1937 en Afrique du Sud, a fréquenté un pensionnat au Swaziland et a émigré en Rhodésie (aujourd’hui connu sous le nom de Zimbabwe) avec sa famille en 1952. Sa première expérience d’acteur peu de temps après l’école remonte à 1955, il s’agissait d’une production amateur de ‘Doctor in the House ‘qui l’a persuadé qu’il voulait en faire son métier. Après avoir quitté l’école, il a travaillé dans une banque puis pour Central African Airlines. En 1958, il effectue son premier voyage de la Rhodésie en Angleterre pour se faire une idée du milieu professionnel artistique.

En 1960, il a déménagé en Angleterre et a décroché son premier petit rôle dans le film Flammes dans la Rue (1960), puis dans la comédie Oh Dad, Poor Dad, Mama’s Hung You in the Closet and I’m Feeling So Sad (1961) avec Stella Adler dans le rôle de Madame Rosepettle. Il s’est ensuite fait un nom en reprenant de nombreuses pièces du répertoire dramatique au théâtre du Barrow-in-Furness, alors qu’il était encore très inexpérimenté.

Un comédien inexpérimenté

Se rendant compte d’un manque cruel de formation professionnelle, il a auditionné trois fois pour une bourse à RADA – chaque fois étant seulement accepté comme un étudiant payant des frais qu’il ne pouvait pas se permettre – il a finalement fait venir, lors de la dernière tentative en 1963, son argent qu’il avait mis de côté (200 £) et laissé en Rhodésie pour payer ses premiers cours. À la fin du trimestre, il a approché John Fernald qui a cédé et il a reçu des cours gratuits à partir des deux années suivantes. Finalement, il auditionne auprès de Sir Laurence Olivier et rejoint le National Theatre. Il a joué surtout des rôles mineurs dans cette prestigieuse institution théâtrale. Durant plusieurs années, son ami Terri Hands, l’invite également à rejoindre la Royal Shakespeare Company, ce qu’il s’applique à faire.

David Bailie cotton

Dès le début des années 1970, il collabore avec le metteur en scène Stomu Yamashta dans son Red Buddha Theatre. Il est choisi pour jouer le rôle principal dans un spectacle appelé Raindog. Sous-payé et devant maîtriser aussi danse, chant et arts martiaux, il abandonne le rôle. Il est ensuite choisi par Michael E. Briant en 1976 pour jouer le rôle du méchant « Dask » dans la série Doctor Who (et plus particulièrement dans l’épisode « The Robots of Death »). Il a également joué dans un certain nombre d’autres séries importantes à l’époque Pour des raisons personnelles, David Bailie a ensuite entamé une longue pause dans sa carrière d’acteur. Entre 1980 et 1989, il a dirigé une entreprise de fabrication de meubles. En 1990, il a fermé sa société et est retourné au jeu d’acteur, ayant en fait pratiquement recommencé sa carrière. Au milieu des années 1990, après avoir joué aux côtés de Brian Glover dans The Canterbury Tales, il fait un retour remarqué l’industrie cinématographique dans le film L’Île aux Pirates (1995), puis incarne un juge anglais dans Jeanne d’Arc de Luc Besson (1999), ainsi qu’un ingénieur dans Gladiator de Ridley Scott (2000).

Doctor Who, Gladiator ou Pirates des Caraïbes parmi les films les plus populaires

Mais son rôle le plus populaire de sa carrière cinématographique restera celui de Cotton, un pirate muet qui a la langue coupée, et qui a formé son perroquet, également appelé Cotton, pour parler en son nom, bien qu’il ne puisse sortir que quelques phrases courantes. David Bailie apparaît pour la première fois dans ce rôle dans Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (2003) ; il fait partie de l’un des pirates que Jack Sparrow choisit à Tortuga. Il devient alors l’un des membres d’équipage les plus importants du Black Pearl et survit à l’attaque du Kraken dans la séquelle Pirates des Caraïbes : Le Secret du Coffre Maudit (2006). Il reprend son rôle dans le troisième opus, Pirates des Caraïbes : Jusqu’au Bout du Monde (2007). Sur les dernières années de sa carrière, il s’implique aussi dans une forme d’interprétation uniquement sur support audio. Il joue des drames audios pour Big Finish Productions et notamment le rôle du « fabricant de jouets céleste ». Il a également travaillé comme photographe professionnel, le portrait et les paysages étant sa spécialité.

© Disneyphile 2021 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.