Disneyphile
Image default
News

Judy et Nick s’installent à Shanghai Disneyland

The Walt Disney Company a annoncé l’ouverture prochaine de sa première zone de Parc Disney sur le thème du film Zootopie, qui comportera une nouvelle attraction majeure, conçue grâce au savoir-faire technique de Walt Disney Imagineering et aux talents de storytelling de Disney. Et c’est Shanghai Disney Resort qui aura droit à cette extension, après l’ouverture de son Toy Story Land. Elle mettra en avant les personnages phares de cet univers Judy Hopps et Nick Wilde. Le Land Zootopie offrira également des points de spectacles, des boutiques et des restaurants plongés dans l’atmosphère si particulière du film d’animation mettant en avant une métropole peuplée de mammifères de toute sorte et « où tout le monde peut être ce qu’il veut » comme dirait Gazelle.

Zootopie débarque à Shanghai Disneyland

Selon Bob Chapek, patron de la branche des Parcs et Resorts Disney, « le rythme rapide d’expansion à Shanghai Disney Resort témoigne de notre confiance et de notre engagement à l’égard du développement futur de la société en Chine ». Mis à part ces premiers détails, la seule autre chose que nous savons sur le futur Land Zootopie est que sa construction débutera courant fin d’année 2019. Des rumeurs vont déjà bon train sur son arrivée future dans d’autres Resorts, notamment ceux aux Etats-Unis.

Zootopie Land Disney Concept Art
Zootopie aura droit à un Land à Shanghai Disneyland

Cette annonce d’extension du dernier Resort Disney en date n’est pas étonnante compte-tenu du fait que ce dernier n’a quasiment pas subi de difficultés de croissance depuis son ouverture, en terme de fréquentation de visiteurs et de dépenses par visiteur. Cela a du sens, qui plus est, car Zootopie reste le film d’animation n°1 de l’histoire du box-office chinois : un ajout logique donc, compte-tenu de l’effervescence du public chinois pour ce film. Jusqu’à aujourd’hui, les différents choix de thèmes et licences exploités dans le parc Shanghai Disneyland ont fonctionné, car ils ont toujours été sélectionnés en fonction des attentes des visiteurs. Si ce parc, par sa configuration unique en son genre, peut se permettre ce type de rajout sans que cela n’impacte son identité globale, il serait déjà moins judicieux de le faire dans d’autres parcs dits plus « traditionnels » comme le Magic Kingdom en Floride. Disney’s Hollywood Studios serait peut-être le parc le plus à même de recevoir une telle nouveauté. Quoi qu’il en soit, Shanghai Disneyland, construit sur la base de mise en avant de franchises cinématographiques, est à même de recevoir ce type d’extension, bien que nous en savions encore peu sur son contenu. Mais le premier travail préparatoire dévoilé par Disney est plus que prometteur ! Nul doute que le Shangai Shendi Group, qui co-gère le Resort avec Disney, met le plus d’atouts de son côté suite aux différents plans d’extension annoncés (et pour certains déjà en cours de finalisation) par la concurrence asiatique, à savoir Hong Kong Disneyland et Tokyo Disney Resort. Au-delà de ça, le parc rayonne par sa croissance et symbolise à lui seul les derniers exploits de l’Etat chinois avec un château monumental, une superficie qui n’a de cesse de croître, une croissance très rapide. Bref, cette nouvelle annonce sous-entend davantage une question de fierté chinoise plus que de nécessité économique.