Disneyphile
Image default

Voyage dans l’Amérique de Pocahontas

Walt Disney disait que « le rire n’est pas un ennemi de l’apprentissage ». Dans cette nouvelle rubrique, nous vous proposons d’apprendre en vous amusant. Retrouvez sur Disneyphile la publication régulière d’un cahier d’activité se composant d’un article liant un classique d’animation des studios Walt Disney ou un long-métrage Pixar à une thématique pédagogique. Vous y trouverez un QCM sur le film, de petits exercices ludiques dans l’esprit d’un cahier de vacances et une activité pratique à faire seul ou en famille. Téléchargez tous les documents au format PDF (lien de téléchargement). Le sixième de cette série associe Pocahontas, Une Légende Indienne à l’Histoire.

La célèbre amérindienne des studios Walt Disney

Pocahontas, Une Légende Indienne (Pocahontas), sorti en 1995 est le 45e long-métrage d’animation et 33e classique d’animation des studios Walt Disney. Il est réalisé par Mike Gabriel et Eric Goldberg pour une durée de 81 minutes. Le film met en scène le personnage historique américain de Pocahontas en l’entrainant dans une romance avec le capitaine John Smith. L’histoire repose sur un fond de conflits entre amérindiens et colons britanniques que Pocahontas tente de résoudre en rapprochant le capitaine de l’essence de la nature.

Les studios Walt Disney proposent en 1995 de faire pour la première fois de leur héroïne un personnage historique, ayant réellement existé, et faisant parti de l’histoire fondatrice des Etats-Unis. Les studios portent leur choix sur Pocahontas. Cette figure historique est extrêmement célèbre en Amérique du Nord. Il s’agit d’une amérindienne, fille du chef de la tribu Powhatan, dont on estime l’existence entre 1595 et 1617. Les Powhatans constituent une des premières tribus amérindiennes à entretenir des rapports avec les Européens ; ils ont notamment accueilli sur leurs terres à Jamestown, la première colonie britannique permanente. La relation qui unit ces européens aux amérindiens fut ponctuée de conflits, de guerre et de paix. Ce rapport entre les britanniques et les Powhatans est au cœur de l’histoire du film d’animation.

Un film d’animation sur fond historique 

En 1607, les colons britanniques de la Virginia Company abordent sur les terres de la tribu en Virginie, avec leur capitaine John Smith. Le long métrage d’animation suit cette ligne directrice en proposant en scène d’introduction le navire des colons, en proie à une tempête, qui permet de mettre en lumière le capitaine John Smith, fidèle au vrai capitaine, mais également des personnages inventés comme Thomas, ou le gouverneur Radcliffe dont il n’est fait aucune mention dans l’histoire de la Virginia Company ou de Pocahontas. La deuxième partie de l’introduction du film propose une découverte de la tribu et de Pocahontas. Elle met en lumière le mode de vie des amérindiens avec la représentation de la moisson et des activités auxquelles s’adonnent le peuple. Elle présente le chef de la tribu : Wahunsunacock, appelé simplement chef Powhatan, avant de découvrir la protagoniste Pocahontas. Ici commence la divergence avec l’Histoire. Dans le film d’animation, Pocahontas est présentée comme une belle et grande femme, proche de l’âge adulte. Historiquement, l’amérindienne était tout au contraire une jeune fille d’environ douze ans lorsque les colons et John Smith arrivèrent en Virginie.

Chez Disney, les spectateurs la découvrent tout de suite indépendante, rêveuse, espiègle ce qui serait en revanche proche de la vraie Pocahontas. Le film d’animation présente également un autre personnage historique, le guerrier Kocoum que le père de l’amérindienne veut la voir épouser. Si dans le long métrage il n’en est rien, la jeune femme refuse cette union, et le guerrier est plus tard tué par Thomas, selon l’écrivain William Strachey, les deux protagonistes auraient en réalité bien été dans un premier temps mariés aux yeux de leur tribu et ce malgré le jeune âge de Pocahontas. Le film d’animation propose donc quatre personnages historiques que sont John Smith, Kocoum, le chef Powhatan et Pocahontas. Selon les écrits connus de l’histoire, les trois premiers personnages semblent assez fidèles à leur homologue historique, mais Pocahontas, d’abord par son âge est complètement revue par les studios Disney. 

Un personnage historique modifié

La modification de l’âge de Pocahontas ne tient en rien d’une décision purement esthétique mais correspond en revanche à la volonté de romancer l’histoire du personnage. En effet, les équipes du film prennent la décision d’adapter l’histoire de l’amérindienne à une histoire de romance entre son personnage et celui de John Smith. Au XVIIe siècle, lorsque Pocahontas et John Smith se rencontrent, leur différence d’âge est réellement importante. Aucun écrit ne témoigne d’une quelconque histoire d’amour entre eux. En revanche, une réelle relation amicale s’établit entre le colon britannique et l’améridienne.De manière similaire à ce que le film d’animation propose, Pocahontas sauve la vie, et ce même plusieurs fois, de John Smith. Dans le long-métrage Disney, il s’agit de l’acte qui résout le film et prend place dans son dernier quart. John Smith, condamné par le chef de la tribu à la mort est sauvé in extremis par Pocahontas qui, conseillée par Grand-Mère Feuillage, se jette sur son corps en proclamant à son père : « si tu veux le tuer, tu devras me tuer d’abord ».

pocahontas

Cette scène correspond vraisemblablement à un événement similaire de 1607 où la jeune fille protégea le colon en utilisant le même procédé. Bien que cette scène soit contestée par plusieurs historiens, beaucoup d’autres soutiennent encore cette version.  Il est également estimé qu’en 1608, Pocahontas sauva une deuxième fois la vie de Smith en avertissant les anglais du projet de son père de les tuer lors d’une entrevue. L’année suivante, le capitaine est blessé à la poudre et contraint de rentrer en Angleterre ;les britanniques annoncèrent à la tribu amérindienne et à la jeune fille qu’il était mort. Le film d’animation établit donc une vraie marge entre la réalité historique et leur parti pris romancé. Il transpose une histoire d’amitié entre une enfant et un adulte britannique en une histoire d’amour portée par des messages écologiques, de rapport et de sensibilisation à la nature, entre deux personnages d’âge équivalent. 

L’après John Smith ou la vie encore mouvementée de Pocahontas

La film d’animation se termine sur le départ des colons britanniques avec leur capitaine blessé pour l’Angleterre. Les deux amants se séparent en un salut amérindien dans les dernières minutes d’animation. Dans la réalité historique, après la prétendue mort du capitaine, plusieurs péripéties attendent encore la jeune fille. En 1613, elle est enlevée par des colons qui souhaitent l’échanger auprès des Powhatans contre leurs hommes prisonniers et des armes. Le chef et père de la jeune fille accepte de rendre des hommes mais refuse en ce qui concerne les armes. Les colons gardent alors Pocahontas avec eux. Pendant un an, elle vit avec les britanniques et apprend les bons usages de la courtoisie de l’époque ainsi que la religion catholique. Baptisée, elle est renommée par les Anglais, Rebecca. L’année suivante, un nouveau conflit oppose les colons aux amérindiens et les premiers envoient Pocahontas en guise d’intermédiaire.

À l’issue de cet épisode, Pocahontas refuse de retourner vivre avec sa tribu qui l’a abandonnée. Elle rencontre dans cette même période l’anglais John Rolfe qui l’épouse en 1614. Ce personnage n’est pas inconnu de l’animation Disney puisque dans la suite de Pocahontas, Une Légende Indienne nommée Pocahontas 2 : Un Monde Nouveau, John Rolfe est le garde du corps de la jeune femme qui l’accompagne lors de son voyage en Angleterre. D’une manière un peu similaire, mais tout en étant mariés, les deux protagonistes se rendent en 1616 en terre britannique. De même que dans le deuxième opus du film d’animation, il est question pour les deux personnages de présenter la civilisation amérindienne aux Européens, Pocahontas devant à la fois présenter sa civilisation et surtout rassurer la population quant au bon accueil des colons en Virginie. Toutefois, lors du trajet retour, Pocahontas alors âgée de 22 ans tombe gravement malade et décède quelques temps après leur arrivée en Amérique. Elle laissera derrière elle son mari et leur enfant Thomas. 

Une histoire forte, un succès

Pocahontas, Une Légende Indienne fait partie des plus beaux films d’animation des studios de l’oncle Walt. Jouissant d’un graphisme réaliste hautement étudié par les équipes techniques, il s’appuie en même temps sur un récit haletant basé sur l’histoire de l’Amérique du Nord. Porté par des messages forts de tolérance et d’écologie, il ne fit toutefois pas l’unanimité, étant notamment critiqué par plusieurs fervents de l’histoire des amérindiens et de la tribu Powhatan, pour son manque de fidélité aux faits historiques. Malgré les nombreuses recherches que les équipes ont effectué pour tirer le meilleur parti entre historicité et romance, la direction ne pouvait convenir à tous. Le film n’en reste pas moins un chef-d’œuvre, soulevant des messages forts et importants, et qui a le mérite d’introduire le public à cette histoire de ce célèbre personnage.

© Disneyphile 2021 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Articles en lien

shopDisney fête les 25 ans de Pocahontas

Florian Mihu

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.