Disneyphile
Image default
Films Disney

Barkskins : Le Sang de la Terre cet automne sur National Geographic

La chaîne National Geographic vient d’annoncer une toute nouvelle mini-série événement, Barkskins : Le Sang de la Terre (Barkskins en VO). Une nouvelle fois, elle fait appel aux Fox 21 Television Studios (à qui l’on doit les récents succès télévisuels Homeland, Fosse / Verdon ou encore la franchise Genius) qui s’associent à Scott Rudin Productions. Ce programme prévu pour l’automne 2020 sur la chaîne de  la découverte de Disney, reviendra sur un épisode méconnu de l’Histoire, le massacre mystérieux de colons dans les paysages sauvages et implacables de la Nouvelle-France dans les années 1690, qui a failli mettre la vice-royauté à feu et à sang.

Un épisode méconnu des conquêtes coloniales

La mini-série Barkskins : Le Sang de la Terre est en fait une adaptation du best-seller éponyme d’Annie Proulx et comportera huit épisodes, qui nous plongeront au cœur des conquêtes coloniales de la fin du XVIIe siècle. On découvrira qui des anglais, de la Compagnie de la Baie d’Hudson ou des Kanien’kehá:ka (Iroquois) a voulu chasser les français de leurs terres coloniales à cette époque. L’histoire se situera très exactement à Wobik, une petite colonie située dans un territoire correspondant à l’actuelle province du Québec. Tandis que l’Église catholique envoie des prêtres jésuites convertir les indigènes, les « engagés » français et les Filles du Roi (de jeunes femmes destinées à être mariées, fonder une famille et contribuer à la prospérité des colonies) sont chargés de peupler la vice-royauté.

barskins

Ces parias, crapuleux ou innocents, devront faire face à des épreuves brutales, des conflits d’intérêts et des allégeances troublées dans la Nouvelle-France des années 1690, avant-poste du monde civilisé. « Barkskins : Le Sang de la Terre est un récitprimitif qui parle de survie et de quête de civilisation dans les forêts sauvages du nouveau continent », explique Elwood Reid, créateur et producteur délégué de la série. « Les colons qui sont venus tenter leur chance dans ce Nouveau Monde aussi vaste qu’impitoyable – les sans-terre, les gamins des rues, les exaltés, les négociants cupides, les jeunes femmes sans le sou qui espèrent trouver un mari fortuné – vont devoir se faire une place dans un monde sauvage, obscur et impitoyable, habité depuis des générations par des peuples indigènes qui les regardent d’un mauvais œil mais comprennent que leur survie dépend des alliances passées avec ces nouveaux arrivants. »

Le Nouveau Monde de Barkskins

Ce récit captivant d’exploration, d’aventure et d’ambition juxtapose les points de vue de mercenaires et de doux rêveurs, confrontés à ce nouveau monde périlleux. À mesure que la tension monte, des alliances improbables se forment, de vieilles rivalités s’exacerbent et des familles se créent, sur fond de richesses naturelles apparemment infinies et de dangers innombrables. Barkskins : Le Sang de la Terre montre le choc de la civilisation et du commerce, une thématique aussi intemporelle que l’esprit d’aventure, les merveilles de la nature ou la loi du plus fort.

barkskins

On retrouve au casting David Thewlis (Wonder Woman), Marcia Gay Harden (The Newsroom), Aneurin Barnard (Dunkerque), James Bloor (Dunkerque), Christian Cooke (Point Blank), David Wilmot (L’Aliéniste), Thomas M. Wright (The Bridge), Tallulah Haddon (Black Mirror: Bandersnatch), Kaniehtiio (Tiio) Horn (Le Maître du haut château), Lily Sullivan (Pique-nique à Hanging Rock) et Zahn McClarnon (Fargo). Elwood Reid (The Bridge), créateur et showrunner de la série, en est aussi le producteur délégué, aux côtés de Scott Rudin (No Country for Old Men), Garrett Basch (The Night Of), Eli Bush (Lady Bird), David Slade (Black Mirror: Bandersnatch) et Annie Proulx.

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite