Disneyphile
Image default
Films Disney

Disney soutient Halle Bailey dans le rôle d’Ariel

Disney a officialisé il y a quelques semaines le recrutement de la jeune actrice Halle Bailey qui a décroché LE rôle en or de sa carrière, la petite sirène Ariel dans le prochain remake « live-action » du studio. Connue pour sa participation à la série grown-ish et pour son duo Chloe x Halle qu’elle forme avec sa soeur, la comédienne débutante a été le sujet houleux d’un énorme débat international entre fans et plus largement le grand public quant à sa légitimité pour incarner l’héroïne de Disney. Ce qui reste à nos yeux inacceptable, c’est le lynchage médiatique dont a été victime cette jeune artiste en herbe qui ne méritait vraiment pas ça après cette annonce magique.

Disney et Freeform prennent la défense de Halle Bailey

A ce titre, et bien que de nombreux fans et célébrités se sont félicités de son arrivée dans la grande famille de Disney (outre la représentation symbolique que cela induit à Hollywood), plusieurs personnes ont fait part de leur mécontentement quant à cette annonce. Certains n’étaient pas du tout satisfait pour des arguments recevables. D’autres n’ont pas hésité à vilipender Halle Bailey sous prétexte qu’elle ne correspondait pas à leurs codes pré-définis qu’ils s’étaient fait du personnage d’Ariel, qui est elle-même une réinvention du personnage d’Andersen. Après que tous les fans se soient exprimés et aient partagé leurs opinions sur le choix de Halle Bailey par Rob Marshall, Disney a finalement pris la parole et a défendu la décision de casting.

halle bailey
Halle Bailey

La déclaration officielle s’intitule « Une lettre ouverte aux pauvres âmes en perdition » (en anglais « An open letter to the Poor, Unfortunate Souls », un communiqué qui reprend les paroles d’un air populaire du film original. Elle s’appuie sur la logique, l’histoire et même l’humour pour défendre le choix de Halle Bailey. Disney a publié au départ la déclaration sur les réseaux sociaux de sa chaîne américaine Freeform, la chaîne de télévision pour jeunes adultes, dont le slogan “a little forward” parle de lui-même. La déclaration est la suivante :

Oui. L’auteur original de La Petite Sirène était danois. Ariel… est une sirène. Elle vit dans un royaume sous-marin dans les eaux internationales et peut nager à sa guise (même si cela contrarie souvent le roi Triton, son père autoritaire). Mais pour les besoins de l’argumentation, disons qu’Ariel est aussi danoise. Les sirènes danoises peuvent être noires parce que les habitants du danemark peuvent être noirs. Ariel peut se faufiler à tout moment à la surface avec son ami eurêka et le crabe jamaïcain Sebastien (désolé, polochon !), Tout en gardant sa teinte naturelle (quelque-soit sa couleur). Les Danois noirs, et donc les populations ondines, peuvent aussi * génétiquement * (!!!) avoir les cheveux roux. Mais alerte spoiler – attention à vos yeux – le personnage d’Ariel est issu d’une œuvre de fiction.
Donc, si après que tout cela soit dit, et que vous ne pouvez toujours pas dépasser l’idée que choisir l’incroyable, sensationnelle, très talentueuse et magnifique Halle Bailey est autre chose qu’un casting inspirant, c’est parce qu’elle « ne ressemble pas à la version cartoon », oh boy, est-ce que j’ai quelques nouvelles pour vous… à propos de vous !

Les fans ont donc exprimé des sentiments mitigés quant à la décision de Disney de confier à Halle Bailey le rôle d’Ariel dans la nouvelle version de La Petite Sirène. Nous pensions que Disney ne commenterait pas  cette décision ; nous ne nous attendions encore moins à une réponse aussi brute de décoffrage de sa part. Néanmoins, Freeform est connue pour utiliser Instagram et Twitter pour partager des prises de positions progressistes, interactifs et humoristiques sur l’actualité, ses émissions de télévision et ses films. Il semblerait donc que Disney ait pensé que les comptes de médias sociaux de Freeform étaient le meilleur moyen de partager ce type de déclaration.

Freeform La Petite Sirene

Même si cette déclaration a été mise en ligne quelques jours après l’annonce initiale du casting, Disney a souscrit à la décision prise depuis le début. Le réalisateur Rob Marshall a déclaré que Halle Bailey « possède cette rare combinaison d’esprit, de cœur, de jeunesse, d’innocence et de substance – plus une voix de chant mélodieuse – toutes les qualités intrinsèques nécessaires pour jouer ce rôle emblématique ». Tous les canaux sociaux et le compte de Disney “The Little Mermaid”, appelé @disneylittlemermaid, ont décidé de supprimer la publication Instagram, ce qui, selon certains, était dû à la vague de commentaires négatifs qu’elle a suscités.

La voix originale d’Ariel soutient Halle Bailey

Jodi Benson, qui était la voix originale d’Ariel dans le film d’animation de 1989, n’a pas accepté les critiques et a exprimé ses pensées lors du Florida Supercon. « Je pense que le plus important est de raconter l’histoire », a déclaré Benson lors de la convention de culture pop. « En tant que famille, nous avons élevé nos enfants et pour nous-mêmes, nous ne voyons rien de différent à l’extérieur. Je pense que c’est l’esprit d’un personnage qui compte vraiment. Ce qui compte vraiment, c’est ce que vous apportez à un personnage aussi grand que son cœur et son esprit. »

View this post on Instagram

Leave it to the voice of Ariel herself, @jodi.benson to give an insightful, thoughtful response when asked her thoughts about an African-American actress being cast to play Ariel in the upcoming live-action version of "The Little Mermaid" at her @floridasupercon panel yesterday (Scroll through to see full response in 2 videos). She really put things in perspective! 👏👏👏 (PLEASE ONLY REPOST WITH CREDIT!) . . #jodibenson #littlemermaid #thelittlemermaid #ariel #princessariel #hallebailey #chloexhalle #thelittlemermaidliveaction #waltdisneystudios #disneystudios @disneystudios #disneyliveaction #mermaid #disneyprincess #dreambigprincess #disneyprincesses #partofyourworld #voiceactor #voiceover #voiceactors #mermaids #underthesea #mermaidlove #lapetitesirene #lasirenita #disneymovie #floridasupercon #instadisney #disneygram #disneyig #disney

A post shared by Lauren Marshall (@part.of.my.disney.world) on

« Nous devons être des conteurs », a-t-elle poursuivi. « Et peu importe à quoi nous ressemblons à l’extérieur, peu importe notre ethnie, notre pays, la couleur de notre peau, notre dialecte, que je sois grand ou mince, que je sois en surpoids ou insuffisant, ou que mes cheveux soient de n’importe quelle couleur, nous avons vraiment besoin de raconter l’histoire. »

Disney on Broadway : le temple multiculturaliste

De tout temps, Disney a toujours privilégié le talent à l’ethnie des interprètes de leurs personnages notamment dans les adaptations de leurs films en comédie musicales. La Petite Sirène à Broadway par exemple : le cast était multiculturel en particulier dans la famille d’Ariel ; le Roi Triton fut interprété à l’origine par Norm Lewis, un comédien afro-américain. Telly Leung, un acteur d’origine chinoise, a succédé à Adam Jacobs dans le rôle-titre du musical Aladdin toujours à New-York. Plus récemment, Jelani Alladin a interprété le valeureux Kristoff dans le spectacle de La Reine des Neiges. D’ailleurs, les doublures d’Elsa et Anna dans le spectacle sont également d’origine afro-américaine sans que ça ne porte atteinte à l’histoire.
On peut également remonter dans le temps. En 1997, la chanteuse Toni Braxton interpréta à Broadway le rôle de Belle dans La Belle et la Bête durant quelques mois. C’est également grâce à elle que la chanson « A Change In Me » (le moment où Belle revient du château et réalise qu’elle a des sentiments pour la Bête) écrite par Tim Rice et Alan Menken, fut intégrée au spectacle par la suite. Si certains peuvent être déçus du choix d’Halle Bailey, il est aussi utile de rappeler que Disney à travers cette future adaptation a choisi de lui confier le rôle iconique d’Ariel parce qu’elle a tout simplement la voix et le talent qui ont fait la différence davantage que pour une simple question d’inclusion et rappelez-vous que la Ariel que vous connaissez ne disparaîtra pas et existera bien après cette adaptation.

Articles en lien

Halle Bailey est l’élue qui incarnera Ariel en chair et en os

Florian Mihu

Rob Marshall pense à de nouvelles chansons pour La Petite Sirène

Florian Mihu