Disneyphile
Image default

Docteur Strange fait de mauvais choix dans l’épisode 4 de What If… ?

Après trois premiers épisodes qui se tenaient, la série d’animation What If… ? produite par les studios Marvel, a su nous montrer de plusieurs manières comment différents scénarios hypothétiques à la fois amusants et fascinants en viennent à explorer de façon originale l‘univers cinématographique Marvel. Mais que se passe-t-il si l’un de ces scénarios conduit réellement à la destruction de l’univers ? Le dernier épisode de What If … ?, disponible depuis le 1er septembre 2021 sur Disney+, est centré sur le personnage de Docteur Strange et nous montre ce qu’il adviendrait s’il perdait son cœur au lieu de ses mains.

Docteur Strange joue avec le temps dans What If… ?

L’épisode réalisé par Bryan Andrews sur un scénario de A.C. Bradley s’ouvre avec le neurochirurgien Stephen Strange (VO : Benedict Cumberbatch ; VF : Jérémie Covillault) qui vient récupérer le Dr Christine Palmer (VO : Rachel McAdams ; VF : Elisabeth Ventura) en voiture, pour l’emmener à une soirée spéciale de remise de prix. Alors qu’ils conduisent, Strange tente de dépasser un camion et évite de justesse un accident catastrophique. Cependant, une seconde plus tard, ils sont heurtés par une autre voiture et ils quittent la route. La voiture est propulsée d’un ravin et termine dans l’eau. L’accident tue Christine.

what if docteur strange 01
Christine et Stephen (Marvel Studios)

Le Gardien (VO : Jeffrey Wright ; VF : Michel Vigné) explique que Strange a perdu son cœur au lieu de ses mains dans cet univers. S’en suit une séquence où l’on découvre ou plutôt redécouvre l’entraînement mystique de Strange au Népal, qui l’amène à devenir un grand sorcier pour la Terre et vaincre le démon Dormammu. Toujours le cœur brisé, Strange décide d’utiliser l’Œil d’Agamotto – qu’il se doit de conserver en tant que premier Sorcier Suprême – pour essayer d’annuler la mort de Palmer, ignorant les avertissements de Wong (VO : Benedict Wong ; VF : Henri Carballido).

Le point absolu

Nous le retrouvons par la suite avec Christine Palmer sur la route, ayant la même discussion qu’auparavant. Strange décide de ne pas essayer de dépasser le camion pour tenter de changer le cours de l’histoire. Quelques secondes plus tard, ils sont toujours heurtés par l’autre voiture et Christine se fait tuer de nouveau.

Stephen remonte à nouveau dans le temps et essaie de prendre un itinéraire différent, mais voilà, la mort de Christine semble inéluctable et l’accident mortel survient. De différentes manières, le Dr. Strange essaie des options différentes pour éviter la mort de Christine, mais quoi qu’il fasse, elle meurt toujours. Finalement, l’Ancien (VO : Tilda Swinton ; VF : Juliette Degenne) sort sous forme astrale pour lui expliquer que la la mort de Palmer est un point temporel absolu et ne peut pas être changé, car il fait partie justement d’une chronologie où Strange acquiert ses pouvoirs, devient Maître des Arts Mystiques et sauve l’univers. Il refuse de croire qu’il ne peut pas annuler sa mort et l’Ancien est obligé de l’attaquer.

what if docteur strange 01
(Marvel Studios)

Le sortilège puissant lancé par l’Ancien transporte apparemment Strange dans une jungle, où il décide de chercher la bibliothèque du grand mage Cagliostro. Il suit un homme mystérieux dans un ancien temple, où il est victime de pièges de sécurité. L’homme mystérieux se présente ; il s’agit d’O’Bengh (VO : Ike Amadi ; VF : Rody Benghezala), qui dans les comic-books est le vrai nom de Cagliostro.

Rencontre avec la version maléfique de Strange

Strange est conduit à la bibliothèque, où il fait des recherches sur la manipulation du temps et apprend qu’il doit absorber le pouvoir de nombreux êtres pour tenter de détruire un moment absolu d’une chronologie, un procédé quasiment impossible à réaliser sauf s’il y a manifestement beaucoup de magie mise en jeu. Il tente d’invoquer un monstre et demande à emprunter son pouvoir mais il se fait attaqué et est blessé. Quand il se réveille, il découvre qu’O’Bengh le soigne. O’Bengh lui dit que ces êtres mystiques n’abandonneront pas volontairement leur pouvoir. Une fois guéri, Strange décide de prendre le pouvoir par la force et nous le voyons invoquer et absorber une variété d’entités cauchemardesques. L’absorption des pouvoirs de chacun de ces démons transforme progressivement Strange en une sorte de sorcier maléfique, rongé par la soif de puissance et inarrêtable.

what if docteur strange 01
(Marvel Studios)

Le Gardien qui observe de loin les agissements du sorcier, explique que Strange est sur la mauvaise voie et qu’il pourrait l’en avertir s’il était autorisé à intervenir. Strange sent la présence du Gardien et demande qui est là mais n’obtient aucune réponse. C’est la première fois que nous voyons un personnage se rendre compte de l’existence du Gardien, ce qui n’est pas quelque-chose d’anormal non plus du côté des comics.

Enfin, Strange invoque la première créature qui l’a attaqué et est maintenant capable de l’absorber. Une fois rassasié de tous ces pouvoirs, plus puissant que jamais, il va retrouver O’Bengh, qui est sur son lit de mort. Ce dernier révèle qu’il s’est passé des siècles depuis que Strange a commencé a absorber les pouvoirs des monstres. Strange propose de l’aider en utilisant la pierre du temps, mais O’Bengh refuse et informe plutôt Strange qu’il existe une autre version de lui, que le Gardien confirme ensuite au public.

what if docteur strange 01
(Marvel Studios)

Un épisode de What If totalement cinématographique avec Docteur Strange

Nous sommes propulsés ensuite à une scène précédente ou plutôt similaire du coup, qui se déroule dans le Sanctum Sanctorum. Wong avertit Strange qu’il est déconseillé d’utiliser la pierre du temps pour essayer d’annuler la mort de Christine. Cette fois, Stephen écoute Wong et pose la pierre. Il sort déhors pour voir que le monde autour de lui se détériore avant l’arrivée de l’Ancien. Elle lui dit qu’elle a divisé sa chronologie en deux lorsqu’elle l’a affronté précédemment, divisant le sorcier en deux parties et créant donc un second Strange. Elle l’informe de ce que fait l’autre Strange – le maléfique – et qu’il doit être arrêté ou il détruira l’univers.

(Marvel Studios)

Le Docteur Strange raisonnable se prépare pour sa bataille imminente, aidé de Wong qui lui offre un sort lui permettant d’être immunisé contre de nombreuses formes de violations magiques ; un portail s’ouvre sous ses pieds tandis que son monde s’effondre et il tombe à travers, atterrissant dans le temple face à l’autre Strange maléfique. Ce dernier les ramène tous les deux sur le site de la mort de Christine. Le « bon » Strange essaie de le raisonner mais il ne faut pas longtemps pour que les choses se mettent à dégénérer et un duel commence. Le Strange maléfique tire des orbes et des rayons sur son homologue, tel un héros de Jack Kirby, un joli clin d’œil aux comics.

L’effondrement d’un univers entier

On croit un moment donné que le bon Strange a pris le dessus. Ce dernier finit par être projeté dans une dimension illusoire et se fait piéger. Finalement, le méchant Strange prend le dessus sur le bon et l’absorbe à notre grande stupeur. Il essaie alors d’utiliser tout son pouvoir pour défaire le temps, provoquant une énorme explosion et le transformant en un monstre hideux, dont les traits caractérisent tous ces siècles de perversion et de folie au nom de l’amour. Il est finalement capable de ramener Christine à la vie mais quand elle le voit, elle est terrifiée et ne le reconnait pas. Elle s’en éloigne et commence elle aussi à disparaître.

Car oui, l’univers continue de s’effondrer autour d’eux comme l’avait prédit l’Ancien et Strange, maintenant redevenu lui-même, essaie d’utiliser son pouvoir pour empêcher le néant de s’abattre sur eux. Strange découvre le Gardien qui l’observait et le supplie d’aider son monde. Le Gardien explique qu’il ne peut pas intervenir, peu importe à quel point il préférerait voir Strange puni plutôt que tout son univers. Strange est incapable de repousser la destruction de son univers et tout se referme autour de lui alors que sa chère Christine disparait elle aussi en même temps. Strange est esseulé, pris entre quatre murs, le vide autour de lui, pleurant la perte de son monde et une nouvelle fois de sa compagne. L’épisode se termine avec un discours du Gardien expliquant qu’un choix peut détruire l’univers entier.

La fin dramatique de What If épisode 4 avec un Docteur Strange anéanti (Marvel Studios)

C’est le meilleur exemple que nous ayons vu jusqu’à présent qui montre à quel point la série What If… ? peut être différente d’une semaine à l’autre. L’épisode de la semaine dernière était certes sombre, mais il ne s’est pas terminé par la destruction d’un univers entier avec une intensité dramatique assez unique pour une production des studios Marvel. L’épisode 4 de What If… ?, intitulé « Et si… Doctor Strange avait perdu son cœur au lieu de ses mains ? » est un bijou d’écriture, d’émotions, de concepts fascinants et de direction artistique. La série prend une toute autre tournure et place la barre très haut.



© Disneyphile 2021 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.