Disneyphile
Image default

Le Pass Sanitaire ne sera pas exigé à l’entrée de Disneyland Paris

Bonne nouvelle pour certains – à commencer par le secteur des parcs de loisirs, mauvaise peut-être pour d’autres… Les parcs d’attractions et parcs à thème vont pouvoir rouvrir leurs portes sans obliger leurs visiteurs à leur présenter un pass sanitaire. Voilà une belle épine du pied qui vient d’être retiré pour ce secteur d’activité qui, dans les négociations menées avec les autorités gouvernementales (dont Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie), a expliqué qu’il ne pouvait mettre en œuvre un tel dispositif à une échelle aussi importante. Alors que Disneyland Paris n’a pas encore annoncé de date de réouverture à l’heure où sont écrites ces lignes, il donc important de noter que vous n’aurez pas besoin de présenter ce justficatif ‘pass sanitaire’ lors de vos prochaines visites.

Pas de pass sanitaire exigé pour accéder aux Parcs Disney

Rappelons déjà à quoi sert le pass sanitaire et comment l’utiliser. Il est d’abord réservé aux déplacements vers ou depuis l’étranger mais subordonnera également l’accès à des grands rassemblements ou certains lieux (sauf restaurants, salles de sport, théâtres ou encore cinémas) à la présentation d’un résultat négatif de dépistage virologique, d’un justificatif de vaccination ou d’une attestation de rétablissement à la suite d’une contamination. Ce sont les centres de vaccination et l’Assurance Maladie qui devraient délivrer ce justificatif, qui sera disponible en format papier mais pourra également être dématérialisé via l’application TousAntiCovid Carnet (QR Code).

pass sanitaire

Les différentes directions des grands parcs de loisirs français étaient globalement contre la décision d’imposer le pass sanitaire à leurs visiteurs (pour des sites accueillant plus de 1000 personnes par jour). Incompréhension et dispositif injustifié et inapplicable selon certains, les négociations auront donc été en faveur des parcs qui ont eu gain de cause. Ce qui a penché dans la balance est aussi l’idée selon laquelle les parcs de loisirs ne sont pas considérer comme de grands « événements » ponctuels (matchs, tournois, festivals, concerts, etc.). La gestion des flux des visiteurs profite de très grands espaces extérieurs (accès, déplacement sur le site, sortie), et est donc très différente de celle qui caractérise les grands événements.

Le Syndicat National des Espaces de Loisirs, d’Attractions et Culturels (SNELAC) a ajouté que les visiteurs majoritairement composés de familles, de jeunes et d’enfants, auraient été discriminés. Le pass sanitaire les auraient forcés à aller se faire vacciner, alors que les plus jeunes ne sont pas encore prioritaires par exemple. Il était inenvisageable d’appliquer le pass sanitaire dans ces lieux, les employés n’étant pas encore vaccinés eux-mêmes et n’ayant pas l’obligation de présenter un pass sanitaire à leur employeur justement. Enfin, comment, dans le cas de Disneyland Paris, les Cast Members à l’entrée des Parcs auraient dû agir si des visiteurs n’étaient pas munis du précieux sésame ?

Disneyland Paris annoncera prochainement sa date de réouverture

Bref, vous l’aurez compris, les différents groupes de loisirs de France ont beaucoup appuyé sur ces points en faisant un peu de chantage, car ils n’auraient pas pu rouvrir dans les conditions initiales pour cette saison et auraient dû reporter cette réouverture de plusieurs mois. Ce sont surtout les petits parcs qui ont pu faire en sorte que le pass sanitaire soit supprimé car, s’ils étaient restés fermés encore pendant plusieurs mois, ils n’auraient pas pu survivre éternellement. Des protocoles sanitaires stricts seront tout de même mis en place dans tous ces lieux, comme en 2020.

Résumons la situation : les parcs de loisirs pourront rouvrir leurs portes dès le 19 mai mais sans les attractions, puis le 9 juin avec attractions. Leur réouverture est conditionnée à une jauge de visiteurs, 5000 par jour, mais sans le pass sanitaire requis au-delà de 1000 personnes accueillies, si la visite n’est que d’une seule journée. Les personnes en séjour devraient donc avoir leur propre pass sanitaire sur toute la durée. C’est important à noter. Enfin, à partir du 30 juin, bonne nouvelle : la jauge saute, l’accueil pouvant se faire à 100% de la capacité des parcs.

Quoi qu’il en soit, Disneyland Paris qui a repoussé sa date de réouverture aux calendres grecques, devrait annoncer prochainement cette fameuse date que tout le monde attend.



© Disneyphile 2021 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Articles en lien

La Reine des Neiges : Une Invitation Musicale revient le 23 octobre à Disneyland Paris

Florian Mihu

National Geographic diffusera en janvier la saison 2 de la série The Hot Zone

Akibe Kone

Disneyland Paris met fin aux mesures de distanciation physique

Florian Mihu

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.