Disneyphile
Image default
Reviews

Le Sauvetage – Critique du Chapitre 16 de The Mandalorian

L’épisode final de la saison 2 de Star Wars : The Mandalorian, intitulé naturellement “Le Sauvetage”, est en ligne depuis le 18 décembre 2020, clôturant l’un des meilleurs arcs scénaristiques de la saga depuis bien longtemps. Après l’épisode de braquage stellaire de la semaine passée avec le retour de Migs Mayfeld dans la série, les pièces sont désormais toutes en place pour la prochaine grande mission de Din Djarin (Pedro Pascal) : prendre d’assaut un croiseur léger de classe impériale Arquitens et récupérer Grogu (et prendre accessoirement une année sabbatique avant de revenir à Noël 2021). Cet épisode final est non seulement une vraie conclusion de cette saison mais ouvre surtout un immense champ de possibilités pour cette série et d’autres à venir. Époustouflant !

Le sauvetage inattendu !

Ce Chapitre 16 a un grand nombre de fils d’intrigue à relier. Beaucoup d’entre elles auront droit à des réponses mais aussi de nouvelles questions qui ne seront pas abordées avant au moins une année. Et c’est tant mieux, car cette série a tiré sur tous ces fils durant une quinzaine de chapitres et a surtout glissé un indice sur le futur de cet univers, qui permettra aux fans de spéculer pendant les 12 prochains mois. Et c’est un gros indice. Mais nous reviendrons sur ce sujet plus tard. L’épisode final de cette saison 2 commence avec Mando, Cara Dune et Boba Fett, qui à bord du Slave-I, détournent le vaisseau d’escorte du Dr Pershing. Ses passeurs impériaux – l’un d’entre eux, en tout cas – ne pas sont pas si rassurés que cela et préfèrent laisser le médecin aux soins des chasseurs de primes, qui vont immédiatement demander l’aide de Bo- Katan et Koska Reeves. Mais une certaine tension émerge de cette réunion puisque Boba Fett n’est pas un Mandalorien à proprement parler, ce qui irrite le duo féminin attaché à sa culture. Mais après une brève altercation entre Boba et Koska, un accord est conclu : Bo-Katan et Koska aideront Mando à récupérer Grogu en échange du Sabre Noir, qui permettra à Bo-Katan de reconquérir légitimement le trône de Mandalore.

le sauvetage

Le Dr Pershing est donc mis à contribution et devient une sorte de mouchard, indiquant l’emplacement de Grogu et avertissant nos héros de la présence du contingent de Dark Troopers que Moff Gideon bichonne, prêts à être activés (ils prennent trop d’énergie pour rester en fonction en permanence) Une attaque est simulée pour pouvoir accéder au vaisseau de Moff Gideon. Boba chasse le vaisseau d’escorte et ses passagers, faisant croire ainsi à Moff Gideon et ses troupes à bord du croiseur à une course-poursuite. Finalement, des chasseurs TIE sont déployés pour affronter le vaisseau de Boba et Mando et ses amis à bord du vaisseau d’escorte impérial forcent l’accès ouvert du croiseur (qui permet aux chasseurs de sortir). À l’intérieur du vaisseau, la bataille commence, permettant aux impériaux d’être distraits pour que Mando puisse aller récupérer Grogu dans sa cellule de prison. Après de nombreuses saisons de Star Wars : The Clone Wars, revoir les Mandaloriens en live-action se battre est toujours un énorme plaisir, comme ce fut déjà le cas au début de cette saison 2.

L’affrontement final

Les Dark Troopers sont activés à distance par Moff Gideon, qui se trouve sur le pont du vaisseau. Cara Dune, Bo-Katan, Koska Reeves et Fennec Shand réussissent à se frayer un chemin dans le vaisseau, affrontant de nombreuses troupes de StormTroopers. Même si elles peuvent rencontrer quelques difficultés – le fusil blaster du personnage de Gina Carano s’enraye (comment cela est possible ? On l’ignore…) – elles parviennent à leurs fins, comptant les unes sur les autres. Mando, quant à lui, est capable de piéger la plupart des Dark Troopers dans leur soute, mais l’un d’eux se libère et essaye de tuer Mando en enfonçant sa tête casquée dans un mur. Finalement, il réussit à anéantir le droïde avec la seule arme qui lui reste en sa possession, sa lance en beskar et le décapite. Il ouvre in extremis l’accès extérieur de la soute des Dark Troopers qui sont aspirés dans le vide spatial.

le sauvetage

De son côté, notre quatuor féminin prend d’assaut le pont et constatent que Gideon a disparu. Il se trouve en effet dans la cellule de prison de Grogu, brandissant le Sabre Noir au dessus de sa tête. Avec ce pouvoir de négociation entre ses mains, il révèle qu’il connait les plans de Mando et de ses amis et lui explique pourquoi le Sabre Noir a une réelle importance dans les règles dynastiques mandaloriennes. Gideon, contre toute attente, laisse Mando récupérer Grogu puisqu’il a déjà étudié son sang spécial, qui contient apparemment des propriétés qui pourraient ramener de l’ordre dans la galaxie. Quelque peu inexplicablement (ou peut-être est-ce dû à son attachement à Grogu), Mando se laisse berner par cette ruse, offrant à Gideon l’opportunité de l’attaquer dans son dos. Sabre Noir contre acier pur beskar ! Le combat est bref et pas forcément mémorable et Mando finit par vaincre Gideon tout en lui laissant la vie sauve.

Le Sabre Noir révèle ses secrets

Il traîne son otage vers le pont, Grogu en toute sécurité dans une main et le Sabre Noir dans l’autre, mais un nouveau problème inattendu survient. En prenant le dessus au combat sur Gideon, Mando est devenu naturellement le propriétaire du Sabre Noir. Bo-Katan doit nécessairement battre Mando à son tour au combat pour le réclamer à juste titre, un petit point plutôt ennuyeux que Gideon expose avec suffisance et vilénie. Durant l’épisode précédent, Mando a déjà outrepassé ses principes culturels en enlevant son casque. Il est aussi prêt à s’avouer vaincu et déclarer forfait par avance à Bo-Katan pour lui remettre le Sabre dont elle a besoin pour sauver Mandalore. Mais cette dernière est beaucoup plus intransigeante que cela, donc c’est un problème. Gideon de son côté est amené à interrogé par les instances de la Nouvelle République mais n’est manifestement pas si inquiété que cela. En effet, son armée de Dark Troopers que Mando a éjecté il y a quelques instants dans l’espace a fait son retour à bord (puisqu’ils volent), ce qui devient le problème principal à régler sur le moment.

le sauvetage

C’est là que l’épisode “Le Sauvetage” prend un virage très serré au service des fans mais aussi de la saga. Les Dark Troopers se rassemblent de façon ordonnée devant la porte anti-déflagration du pont et commencent à frapper sur elle avec insistance. Gideon montre alors toute l’étendue de sa perfidie et se réjouit comme jamais du sort qui attend Din Djarin, Cara Dune, Bo-Katan, Fennec Shand et Koska Reeves dans ce dernier imminent. Mais soudain un X-Wing solitaire arrive, refuse de s’identifier et accoste dans la vaisseau pendant que Grogu ressent une certaine énergie. Est-ce le Jedi qu’il a contacté à travers la pierre de vision ? Oui, sûrement ! Sur les moniteurs de sécurité, nous voyons ce chevalier Jedi commencer à fendre les Dark Troopers de son sabre laser vert pendant que Grogu les regarde avec enthousiasme et l’attitude suffisante de Gideon change assez rapidement. La caméra ne montre pas l’identité du Jedi en question mais le filme le plus souvent de derrière. Outre la couleur de son sabre, ce dernier porte un gant noir et est vêtu d’une longue cape de la même couleur. Cela ne peut pas être possible ! Et pourtant, un nouveau divulgâchis peut-être aussi emblématique que “Je suis ton Père” est en train de naître sous nos yeux.

Le retour du Jedi

Sur le pont, Gideon, qui avait dissimulé un blaster pendant tout ce temps, profite de la situation pour tenter de tuer Grogu dans un élan désespéré, mais sans succès grâce à Mando (vive le Beskar), laissant le petit bonhomme là où il est. Gideon essaye de se suicider mais Cara Dune l’en empêche et l’assomme. Le mystérieux Jedi monte dans l’ascenseur. Les Dark Troopers à l’extérieur du pont tournent tous et font face à l’ascenseur qui monte progressivement. Il y avait très longtemps qu’une scène de Star Wars n’avait pas autant généré d’excitation et d’émotion pour les fans ! Le teasing en devient presque insoutenable. Tous les fans du monde entier ont le souffle coupé en attendant que ces portes s’ouvrent. On imagine aisément Dave Filoni et Jon Favreau jubiler à l’idée de faire revenir ce personnage dans un secret digne de ceux du Pentagone.

le sauvetage

Et les portes s’ouvrent enfin ! Progressivement, les Dark Troopers sont réduits en morceaux et l’un d’eux est écrasé par la Force. De par son ambiance et son intensité, cette scène ne sera pas sans vous rappeler l’assaut brutal de Dark Vador à la toute fin de Rogue One : A Star Wars Story. Notre Jedi se débarrasse de ces droïdes avec une facilité déconcertante. Ahsoka Tano, Ezra Bridger… ? Non, faites marcher votre logique, n’allez pas chercher plus loin. Mais nous ne pouvons toujours pas voir de qui il s’agit. Mando insiste pour que l’on ouvre les portes du pont. Et apparaît… Luke Skywalker ! Vieilli de manière assez convaincante à l’aide la CGI, il est venu chercher Grogu et jure de le protéger, mais le petit gars ne se séparera pas de Mando sans un adieu larmoyant et sans casque ! Avec quelques encouragements de notre bon vieil ami R2-D2, qui est également là, Grogu quitte son père adoptif pour accomplir sa destinée. Luke et Mando échangent un regard. Le Maître Jedi plus charismatique que jamais sort un “Que la Force soit avec vous” aux héros présents. Des milliers de fans éclatent en sanglots après ces adieux. Que la Force soit avec Grogu !

Une annonce surprise à la fin du Chapitre 16

Dans une séquence post-crédits rendant hommage à Star Wars : Le Retour du Jedi, Fennec et Boba Fett visitent le palais de Jabba sur Tatooine, où un Bib Fortuna survivant dirige désormais cette organisation. Boba ne tarde pas à le griller avec son blaster en pleine poitrine et jette son corps au sol, prenant son trône. Un texte à l’écran nous informe que le Livre de Boba Fett arrive en 2021. Nous répondrons présent.

le sauvetage

Le Chapitre 16 “Le Sauvetage” a été écrit par Jon Favreau et réalisé par Peyton Reed (à qui l’on doit déjà l’épisode le plus inutile des deux saisons existantes). La direction des acteurs est tout bonnement parfaite ici ! La pièce maîtresse de l’épisode, du final de la saison et sans doute de toute la série jusqu’à aujourd’hui a été réalisée avec brio, nous parlons évidemment de l’assaut au sabre laser de Luke Skywalker dans le vaisseau. Les effets visuels qui permettent de donner vie aux Dark Troopers sont absolument splendides. Mais c’est bel et bien l’émotion qui est amenée et savamment entretenue tout au long de cette scène qui nous ramène à l’essence même de ce qu’est Star Wars. On passera donc les quelques errements de Lucasfilm (et de Peyton Reed en charge de cet aspect aussi) dans la recréation du visage rajeuni (mais aussi vieilli) de Luke. Nous ne sommes clairement pas au niveau d’exigence artistique constaté pour le retour du Grand Moff Tarkin dans Rogue One : A Star Wars Story mais ce n’est pas non plus catastrophique car le visage de ce Luke est finalement peu expressif, telle une figure de sage qui vient retrouver un nouveau disciple mais aussi son public.

“Le Sauvetage” remplit ses missions

Qui n’a pas pleuré à la fin de cet épisode ? Le lien entre Din Djarin et Grogu s’est renforcé au cours de ces deux saisons, et le public le ressent aussi. L’acteur Pedro Pascal fait passer tellement d’émotions et de messages avec simplement son regard devant Grogu. Les quelques minutes finales de cet épisode sont une leçon de jeu d’acteur ! L’interprétation que nous offre Pascal atteint des sommets.

bo-katan

Assez facile à justifier, le retour de Luke Skywalker (joué par Max Lloyd-Jones avec un gommage numérique mais bel et bien avec la voix de Mark Hamill) était intéressant même si désormais le doute plane sur la capacité de la série Star Wars : The Mandalorian a réellement continuer de s’émanciper de la saga Skywalker (c’est justement tout ce qui faisait son charme). Certains verront dans cette apparition la fin d’une histoire et le début d’une autre. D’autres spectateurs verront sûrement les limites du format et de la créativité de Jon Favreau, qui au bout de seize épisodes, flirte inlassablement entre des histoires de quêtes isolées et successives, menant toutes à une seule mission finale, et des “cliffhangers” au service des fans, qui pour certains permettent effectivement d’apporter du liant dans la saga, mais dans le même temps réduisent au second plan les héros propres de cette série, qui subissent certaines fois le récit plus qu’ils n’en sont les garants.

le sauvetage

Néanmoins, jamais une histoire Star Wars n’avait autant fédéré les fans de cette galaxie depuis le rachat de la franchise par Disney et la série, même si elle peut pêcher de temps à autre par un rythme d’écriture un poil trop saccadé, permet d’en réconcilier plus d’un avec Lucasfilm… Et c’est peu dire que Jon Favreau et Dave Filoni mènent leur barque de la manière la plus respectueuse qui soit face à l’héritage de George Lucas. Ils posent aussi de nombreuses questions sur l’avenir de cet univers, qui marque naturellement une pause après deux saisons palpitantes. Reverra-t-on Grogu avec ou sans Luke ? Reverra-t-il Mando ? Luke Skywalker aura-t-il un rôle important dans la suite de cette intrigue ? Quel est l’avenir de Mando ? Aidera-t-il Bo-Katan à libérer son peuple ? Comment cette dernière va-t-elle pouvoir récupérer le Sabre Noir sans affronter Mando au combat ? Cara Dune a-t-elle un réel avenir au sein de la Nouvelle République ? Que va-t-il advenir de Moff Gideon ?

La scène post-crédits de l’épisode “Le Sauvetage” centrée sur Boba Fett nous révèle que ce dernier bénéficiera de sa propre série dès décembre 2021. Il sera accompagné de Fennec Shand de nouveau. S’érigeant en nouveau parrain de la pègre à Tatooine, prendra-t-il part au conflit à venir pour reconquérir Mandalore ? Beaucoup de pistes ont été posées à l’issue de cet épisode complet et solide. Mando a terminé sa mission. Grogu peut enfin retravailler sa maîtrise de la Force avec LE Jedi par excellence. Tout l’univers de Star Wars : The Mandalorian est prêt à s’ouvrir à de nouvelles histoires attendues au moins d’ici un an.

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Articles en lien

Rise of the Resistance : un lancement réussi, un accueil dithyrambique

Florian Mihu

Jedi Temple Challenge, le nouveau game-show de Disney+

Akibe Kone

Star Wars : The High Republic présente ses Padawans

Florian Mihu