Disneyphile
Image default
Reviews

Magical Pride – Edition 2019 – Critique de l’Evenement

Live your best life and shine with the joy of Diversity. Pour la première fois de son existence, Disneyland Paris célèbre la Diversité au Parc Walt Disney Studios. Concerts, Marche des Fiertés, karaoké géant, rencontres avec des Personnages Disney et instants shopping : tout était fait pour fêter dignement les couleurs de l’arc-en-ciel le temps d’une soirée.

Rainbow Mood

La première édition de la Magical Pride le 1er juin 2019 à Disneyland Paris fut une réussite. Elle eut lieu entre 20h et 2h du matin au Parc Walt Disney Studios.

Une réussite d’un point de vue sociétal tout d’abord : Disneyland Paris est, en effet, le tout premier Resort Disney de l’Histoire, à avoir organisé de manière officielle et d’avoir promu, une soirée axée sur la Diversité et l’Inclusion. De nombreux événements moins ambitieux ont déjà été organisés par le passé au sein même de la destination parisienne et à l’étranger, sans pour autant qu’ils soient directement pilotés par Disney. Cette grande première marque un tournant symbolique, la date ayant été mise en avant des mois en amont dans les médias dans le calendrier officiel de Disneyland Paris.

La Parade Magique des Diversités

La soirée Magical Pride a brillé également par ses animations qualitatives, à commencer par sa parade exclusive, La Parade Magique des Diversités. A la fois festive et émouvante, cette célébration fut le clou de la soirée. Rassemblant de nombreux Cast Members bénévoles prêts à représenter les couleurs de l’arc-en-ciel mais aussi plusieurs célébrités telles que Boy George, Corine ou encore la marraine de la soirée, Rossy de Palma, elle dégagea énormément d’énergie, sans pour autant tomber dans un schéma trop politisé, que Disney veut à tout prix éviter. Au contraire, les maîtres-mots de cette parade étaient l’amour et la tolérance, que la chanson remixée « This is Love » de Tonya Kelly, faisait très bien transparaître, avec simplicité. Des jeunes et moins jeunes LGBT issus de l’association Le Refuge, furent conviés par Disneyland Paris à participer à ce défilé.

Côté artistique, le défilé s’en tenait aux codes des Marches des Fiertés que l’on connait en déclinant l’univers Disney aux couleurs de l’arc-en-ciel. Pour l’occasion, plusieurs voitures de l’ancienne parade Disney Stars ‘n’ Cars mais aussi Le Petit Train du Printemps de Minnie et le bateau de Jake le Pirate furent réquisitionnés pour composer les différentes unités. Mickey et Minnie étaient évidemment présents tout comme Lilo, Stich ou encore le Génie. On notera enfin la sortie de Flash McQueen, un simple effet de jeu de mots ?

Place des Stars

Quatre concerts différents se sont succédés sur la scène de la Place des Stars à Production Courtyard. La soirée a débuté par une courte introduction de la PDG de Disneyland Paris, Natacha Rafalski, qui a offert au public présent l’un de ses premiers discours officiels, tout un symbole là encore.

La première performance fut celle de Corine ; une belle entrée en matière, très pop et acidulée pour commencer la soirée.

Boy George est venu mixer sur les coups de 23h mais il n’a clairement pas offert la meilleure de ses prestations.

Est venue ensuite à 00h20 la partie dédiée à Years & Years, le meilleur concert des quatre, complet, vibrant et puissant !

Enfin, à 1h15, le duo de DJ Sindykatz a refermé la soirée.

L’avantage de ces quatre soirées consécutifs fut qu’il n’y avait pas énormément de monde ce qui nous a permis de l’apprécier à plusieurs moments de la soirée sans se mettre nécessairement aux premiers rangs. Le mapping réalisé sur l’Hollywood Tower Hotel était du plus bel effet.

Personnages Disney

Le choix des Personnages s’est porté sur des figures assez populaires de l’univers Disney, mais assez évocatrices dans un même temps du message véhiculé lors de la soirée, l’inclusion de la différence et la communion. Lilo et Stitch, symboles de la valeur famille, ont été très sollicités, bien qu’il ne sont jamais sortis ensemble, ce qui est dommage au final. La plus-value de leur point de rencontre comme des autres était sa mise en scène.

Des voitures de la Disney Stars ‘n’ Cars sont sorties exprès pour servir de décor aux photolocations. Ainsi, Rémy et Emile ont rencontré les visiteurs dans une configuration très inédite sur la Place de Rémy. La légitimité du Génie devant l’attraction Les Tapis Volants – Flying Carpets Over Agrabah peut interpeller en revanche. Quant à Mickey et Minnie, leur nouveau costume leur a permis d’attirer beaucoup de monde.

L’Art de Chanter en Play-Bach

Cette animation qui ne payait pas de mine à Animagique Theater fut bien accueillie et les participants ont tous joués le jeu, aidés par des performeurs sur scène.

Restauration

Le Restaurant en Coulisses proposait un menu spécial Magical Pride qui comprenait une part de gâteau arc-en-ciel très réussi. D’autres patisseries comme un éclair à la vanille ou un beignet étaient proposés au coeur du Parc. Un coin bar proposait notamment des shots de différentes couleurs mais il était difficilement accessible tout au long de la soirée, tant il y avait de monde et peu de Cast Members pour gérer convenablement les flux.

Merchandise

Les produits de la gamme Magical Pride ont été très vite pris d’assaut notamment les sublimes Oreilles de Minnie Arc-en-Ciel. Les pin’s collector Jumbo limités à 350 exemplaires se sont vite retrouvés eux aussi en rupture de stock tandis que les différents articles vestimentaires ou accessoires ont été suffisament réapprovisionnés tout au long de la soirée et des jours qui ont suivi. La collection « Love Comes in Every Color » sera d’ailleurs proposée non seulement sur les parcs mais également en ligne sur shopDisney.fr.

La marque Wella Pro était présente à Production Courtyard au stand Wella Experience et a permis de rajouter du cachet au thème de la soirée :

  • il était possible de venir s’y faire coiffer (couleur flash)
  • manucurer (arc-en-ciel)
  • prendre en photo
  • récupérer des sacs, t-shirts et bandanas offerts…

Dans l’ensemble, Magical Pride, première du nom, nous a convaincu par son thème à la fois fédérateur et à même de pouvoir trouver une osmose avec Disney. Plus qu’une simple soirée de concerts et d’animations qualitatives, la Magical Pride a le mérite de permettre à la destination européenne de Mickey d’affirmer ses positions concernant l’inclusion et la diversité et de prôner, avec solidarité et sobriété, l’amour sous toutes ses formes. Le bonus non négligeable fut l’accès aux attractions sans attente jusqu’à 2h du matin et les différents points photos où, il faut le souligner, des Cast Members étaient présents jusqu’à la toute fin de la soirée pour nous accompagner dans cette animation de poses photos. A renouveller !

 

En poursuivant votre navigation sur Disneyphile, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. Je comprends En savoir plus