Disneyphile
Image default
News

Marvel Comics fête ses 80 ans avec Mickey

Il est temps de sortir les super costumes, les masques et le gâteau d’anniversaire ! Le 31 août 2019, Marvel célèbrera son 80ème anniversaire et à cette occasion, Marvel Comics publiera un numéro spécial baptisé Marvel Comics N°1000. C’est un volumineux numéro qui présentera un melting-pot des bandes dessinées classiques et actuelles (et au-delà !) de la Maison des Idées. Dans ce qui est peut-être l’un des numéros les plus ambitieux jamais créés, l’histoire à l’intérieur révélera un secret longtemps bien gardé de l’univers Marvel avec des découvertes surprenantes.

Marvel en force à la D23 Expo

Pour fêter cet anniversaire, Marvel a créé une nouvelle couverture exclusive avec différentes variantes dont une exclusive pour la D23 Expo, mettant en vedette Mickey Mouse aux côtés « des héros les plus puissants de la terre » autrement dit les Avengers. Cette couverture est illustrée par les artistes légendaires, Humberto Ramos et Edgar Delgado

En exclusivité, le site D23 a révélé cette couverture qui sera disponible en édition limitée. Elle sera offerte aux participants du panel « MARVEL COMICS : Marvel 80th Anniversary«  durant la D23 Expo, le samedi 24 août, sur la scène Stage 28. Au cours de ce panel, le rédacteur en chef de Marvel, CB Cebulski, et le rédacteur, Tom Brevoort, présenteront aux visiteurs, l’histoire incroyable et étrange de Marvel Comics, en se référant aux histoires des personnages emblématiques et intemporels qui ont inspiré les fans du monde entier. Le comic-book sera mis en vente aux Etats-Unis le 28 août (pas de date connue pour la France).

marvel 1000 comics

Description du 1000ème numéro de Marvel Comics

« Marvel Comics N°1000 est une grande édition spéciale de près de 100 pages qui commémore le 80ème anniversaire de la publication de bandes dessinées Marvel », déclare Brevoort. « La toute première bande dessinée que nous avons réalisée en 1939 était Marvel Comics N°1, et cette nouvelle histoire est un mystère qui concerne un nouvel artefact de l’univers Marvel qui tire son origine de l’original Marvel Comics N°1. » Le masque de l’éternité, et Brevoort promet beaucoup de mystères et des réponses à venir.

« Le masque de l’éternité est le McGuffin central », poursuit-il. « C’est une chose qui a été transmise d’un personnage à un autre dans l’univers de Marvel et à la fin de cette histoire, un nouveau personnage que nous allons rencontrer pour la première fois et qui deviendra un nouveau protagoniste au sein de cet univers dans les années à venir. »

L’idée de ce numéro marquant était que chacune des 80 équipes créatives puisse créer une page unique, chaque page correspondant à l’une des 80 années de publication de Marvel. Ces équipes comprennent des forces créatives et des contributeurs célèbres tels que Brad Meltzer, Adam Goldberg, Kareem Abdul-Jabbar et Neil Gaiman ; et des créateurs de bande dessinée historiques comme Chris Claremont, Walt Simonson, Jason Aaron, Rob Liefeld, Roy Thomas, Gerry Conway, Erik Larsen, George Perez, Peter David, Kelly Sue DeConnick et bien d’autres. Voici quelques couvertures qui ont été créés pour ce numéro :

Pourquoi autant de retentissement aujourd’hui ?

« Marvel Comics N°1000 est l’occasion pour 80 grandes équipes créatives de faire un segment qui résume ce qu’elles aiment à propos de Marvel, les personnages, le ton, le style, la saveur, ce que Marvel signifie pour elles », déclare Brevoort. « En conséquence, c’est une édition qui devrait parler à tout le monde. Si vous n’aimez pas une page, la page suivante est complètement différente. C’est un projet aussi vaste qui n’a jamais été créé. Aucune autre bande dessinée dans l’histoire de l’édition de bandes dessinées n’a réuni autant de créateurs dans un même projet. »

Au centre de tout cela se trouve une histoire qui forme la colonne vertébrale qui relie toutes les intrigues. Le cerveau derrière cette histoire est l’auteur Al Ewing, peut-être mieux connu pour son travail sur Valkyrie : Jane Foster et Immortal Hulk, nominé pour le prix Eisner, entre autres. « Le plus difficile était de trouver un équilibre », explique Ewing. « Ce numéro commence par un mystère qui se transforme en une fête, puis revient au mystère. Ce qui est amusant : en tant que lecteur, c’est vous êtes lentement plongé dans un faux sentiment de sécurité, puis quand vous le terminez, il dévoile une dernière carte qui vous montre quelque chose de grand. » Il explique ensuite la signification du masque d’éternité :

« C’est là depuis le temps de Camelot. Il est venu en Amérique pendant la révolution. C’est la pièce manquante de l’Univers Marvel. Pour comprendre cela, vous devrez lire ce 1000 ème numéro. »

Au cours des 80 dernières années, l’univers Marvel s’est constitué de super héros, de simples mortels, de batailles asgardiennes, de rayonnements gamma, de méchants cosmiques et de milliers de personnages. Cet univers a beaucoup évolué pour devenir la Maison des idées qu’elle est est aujourd’hui. Avec le recul, Ewing dit que la plus grande évolution a été celle du tonus. « Passer de l’âge d’or des bandes dessinées aux magazines de monstres des années 50 est déjà un véritable coup de fouet », dit-il. Mais après cela, vous obtenez une évolution grâce à la méthode qu’à créé Stan Lee, les auteurs adoptaient ce style narratif pour tenter de déchiffrer certaines vérités cosmiques durement acquises, avant de les supprimer complètement alors que les vérités cosmiques devenaient réalistes et matérialistes dans les années 80, puis se transformaient dans un autre style dans les années 90, pour devenir autre chose dans les années 2000… Tout ça est devenu un kaléidoscope. Les 30 années de carrière de Brevoort au sein de Marvel lui ont permis d’avoir une vision unique de la société. Il pense que le plus important événement de l’histoire de Marvel est le lancement de l’Univers contemporain, « l’Univers », qui a débuté dans les années 1960 avec Steve Ditko, ainsi que les Disney Legends, Stan Lee et Jack Kirby. Cela a révolutionné la façon dont les histoires de super héros sont racontées. « Ils ont transformé les personnages sur le plan humain ; ils avaient de vraies failles, des faiblesses et de vrais problèmes », explique Brevoort.

marvel comics 1000 authors

Marvel appelle cela « le fait de refléter le monde derrière votre fenêtre », ce qui, selon Ewing, est essentiel au succès de Marvel. Il donne des exemples de personnages qui distinguent Marvel et continueront à en faire un succès dans le futur. « Peter Parker est en dépression lorsqu’il qu’il essaye de payer son loyer parce qu’il n’arrive pas à joindre les deux bouts. Les Quatre Fantastiques se crient dessus les uns les autres. Bruce Banner touche le fond alors qu’il se prépare à succomber à ses pulsions les plus sombres », a déclaré Ewing. Le terme du « héros qui est en vous » s’explique en ces termes : qui que vous soyez, d’où vous venez, quel que soit votre parcours, vous pouvez être un héros. D’un autre côté, il y a des histoires qui consistent à voir les super-héros traverser les mêmes épreuves que nous traversons simples mortels. Des héros comme Les 4 Fantastiques, Captain America et en particulier Spider-Man doivent traverser les différents obstacles que traversent des gens ordinaires afin de pouvoir, lorsqu’ils s’en sortent, nous emmener avec eux, même si ça n’est que dans notre esprit. Marvel Comics #1000 sera disponible le 28 août dans les magasins de bandes dessinées du monde entier.

Articles en lien

Shang-Chi and the Legend of Ten Rings avec Simu Liu

Florian Mihu

La Belle et le Clochard présenté à la D23 Expo

Florian Mihu

Pluie d’annonces pour les Resorts Disney américains

Florian Mihu

En poursuivant votre navigation sur Disneyphile, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. Je comprends En savoir plus