Disneyphile
Image default
Films Disney

Mulan au coeur de la crise entre Hong Kong et la Chine

Liu Yifei, vedette de la prochaine adaptation en prises de vue réelles d’un Grand Classique Disney, Mulan, a commenté à titre personnel sur un réseau social chinois l’actualité du moment, la division de Hong Kong, les manifestations populaires et la crise politique qui sévit dans ce territoire indépendant sous pression permanente de la Chine. La jeune comédienne chinoise semblait, à lire ses dires, opposée aux manifestations qui se déroulent actuellement à Hong Kong, ce qui a provoqué la fureur d’une partie des internautes, notamment hongkongais et un mouvement en faveur du boycott du film dont elle est la vedette, avec le mot-dièse #BoycottMulan qui a été relayé massivement.

#BoycottMulan, l’affaire dont Disney n’avait pas besoin

Si Disneyphile ne prend aucun parti politique dans cette affaire, il condamne en revanche les exactions violentes qui surviennent et espère que ce conflit va se régler de la manière la plus pacifique qui soit, sans pour autant que les intérêts des uns et des autres soient diminués. Concernant l’affaire Liu Yifei, selon les retour de Deadline, les commentaires en question faisaient suite à la série de manifestations qui se déroulent à Hong Kong depuis plus de quatre mois. Les manifestations étaient à l’origine la réponse à un projet de loi controversé sur l’extradition, elles se sont multipliées et ont duré à l’encontre des forces de police de Hong Kong, accusés par ces forces démocratiques (opposées à l’influence grandissante de Pékin de l’intérieur comme de l’extérieur de Hong Kong) de recourir à une force excessive contre des manifestants et des journalistes.

Mulan Live-Action 2020
Mulan incarnée par Liu Yifei dans le live-action prévu en mars 2020 au cinéma

Ainsi, sur une plate-forme type Twitter appelée Weibo, Liu Yifei a semblé manifester son soutien à la police de Hong Kong, en déclarant ces phrases :

« Je soutiens la police de Hong Kong. Vous pouvez me battre maintenant. Quelle honte pour Hong Kong. »

Le film Mulan va-t-il réussir à dépasser cette polémique ?

La traduction qu’en fait CNN dans son article était légèrement différente, citant l’interprète de Mulan de la sorte : « Je soutiens la police de Hong Kong. Vous pouvez tous m’attaquer maintenant. Quelle honte pour Hong Kong. » Liu Yifei, qui est américano-chinoise, a immédiatement reçu des réactions négatives sur Weibo et Twitter (qui est interdit en Chine) avec un mouvement associé au mot-dièse #BoycottMulan. On a pu lire par exemple ceci : « J’étais si excité pour Mulan aussi et j’étais heureux quand @DisneyStudios a annoncé qu’ils faisaient un nouveau film sur Mulan, elle était mon héroïne d’enfance. Il est [décevant] de voir que l’actrice qui la joue ne comprend pas les manifestants de Hong Kong. Ils se battent pour leur patrie comme Mulan. #BoycottMulan » L’actrice a également reçu de nombreux éloges, beaucoup des commentaires reflétant son soutien à la police de Hong Kong et à Pékin. Un commentaire disait par exemple ceci : « Croyez au gouvernement, croyez au pouvoir central chinois (au gouvernement), croyez au pays. »

Mulan Bande-Annonce

Liu Yifei n’est pas la seule célébrité chinoise à rayonnement international à avoir commenté les manifestations. Jackie Chan (voix de Li Shang dans la traduction en cantonais du film d’animation Mulan) y est également allé de son petit commentaire, appelant à la paix sur le radiodiffuseur chinois CCTV ; ce dernier a également reçu des réactions négatives sur Twitter pour ses commentaires. Selon Bob Iger, PDG de The Walt Disney Company, les manifestations à Hong Kong ont également eu une incidence sur Hong Kong Disneyland et auront probablement un impact négatif sur les résultats du prochain trimestre fiscal de la destination touristique. Disney n’a fait aucune déclaration officielle pour le moment sur cette affaire et l’actrice n’a pas recommenté cette histoire qui ternit quelque peu la promotion de son film et donc celle de Disney, pris entre plusieurs eaux car la firme collabore à la fois avec le pouvoir hongkongais pour l’exploitation de Hong Kong Disneyland, emploie des hongkongais et serre aussi la main parallèlement aux dirigeants de Shanghai Shendi Group Co., Ltd., une coentreprise faîtière détenue à 100 % par l’État chinois, créée pour gérer et exploiter le complexe de loisirs Shanghai Disney Resort. Enfin, le film Mulan en lui-même pourrait très bien subir cette tempête de plein fouet pour son exploitation en salles à Hong Kong.

Articles en lien

Primark célèbre Mulan dans une nouvelle collection

Florian Mihu

Mulan a dévoilé de nouvelles images à la D23 Expo

Florian Mihu

Mulan en live-action : à quoi doit-on s’attendre ?

Florian Mihu

En poursuivant votre navigation sur Disneyphile, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. Je comprends En savoir plus