Disneyphile
Image default
Editos

Oscars / Black Panther : match à double tranchant

Une fois n’est pas coutume, comme chaque année, Marvel Studios espère placer un de ses derniers poulains dans les catégories les plus prestigieuses des Oscars du cinéma hollywoodien. Et le phénomène inégalable qu’est Black Panther ne dérogera pas à la règle puisque le studio de la Maison des Idées nourrit l’ambition de faire reconnaître ce film d’un point de vue plus critique que financier. Il faut dire que le film de Ryan Coogler a été à la fois un immense coup de poker pour Disney et Marvel qui ont réussi le pari haut la main avec des recettes mondiales d’1,346 milliard de dollars. Mais il s’agit surtout d’un véritable succès d’un point de vue symbolique dans l’Amérique de 2018, avec un casting 100 % noir et une histoire d’un pays africain fictif décrit de manière totalement inédite dans le Cinéma.

Black Panther Oscars
Black Panther (2018)

Black Panther aux Oscars : une symbolique forte

C’est tout naturellement que Kevin Feige, patron de Marvel Studios, et ses équipes, font de Black Panther une priorité pour la 91ème cérémonie des Oscars, avec en ligne de mire, une nomination à la catégorie la plus prestigieuse de toutes, celle du Meilleur Film (et pourquoi pas même décrocher la précieuse statuette qui va avec ?). C’est aussi une manière pour Marvel Studios de ne pas nécessairement se rallier à la cause de l’Académie des Arts et Techniques et à la chaîne ABC (des confrères, vu qu’ABC est une chaîne Disney), qui espéraient rebooster les audiences des Oscars en proposant le 8 août 2018 une catégorie supplémentaire du « Meilleur Film Populaire » (mentionnée comme tel très exactement : « réalisation remarquable pour un film populaire » (Outstanding Achievement in Popular Film)), autrement dit, de tout ce qui, selon la profession, n’est pas digne d’être inclus dans Meilleur Film tout court. Et les blockbusters (Marvel et DC) étaient évidemment les premiers visés. Évidemment, il s’agissait là de rebooster les audiences en berne de la messe du cinéma hollywoodien, depuis plusieurs années, en mettant en avant les productions les plus rentables qui soient. Il est vrai, la dernière édition, le 4 mars 2018, avait enregistré les pires chiffres d’audience depuis l’introduction de la mesure en 1974, avec 26,5 millions de téléspectateurs aux États-Unis.

Walt Oscars
Walt Disney

L’Oscar du Meilleur Film Populaire, déjà maudit avant son arrivée

Cette mini-révolution annoncée avait été mal reçue chez Disneyphile et dans de nombreux médias tant l’intitulé de la catégorie sonnait comme un effet marketing de trop. Cette recette « miracle » d’un trophée honorant des films « grand public » est davantage une manière de les stigmatiser et les mettre à part des autres mis en avant durant la cérémonie. Pourquoi un Marvel, un Disney, un Star Wars, aurait droit à un traitement qualitatif différent ? Si on suit la logique voulue par l’Académie, cette récompense aurait été le fruit des votes du public : américain, international ? Ou au contraire, aurait-il s’agit d’une compétition au box-office sans queue ni tête ? Que ce soit chez Disney ou ailleurs, beaucoup de blockbusters ont marqué l’histoire des Oscars : Walt Disney comme bien d’autres cinéastes a prouvé à maintes reprises que popularité et qualité d’une œuvre cinématographique n’ont jamais été antithétiques. Mais retournement de situation depuis, puisque l’Académie a fait marche arrière toute le 6 septembre 2018 en annonçant que ce prix serait repoussé et qu’il ne figurera pas finalement parmi les catégories de 2019.

« L’introduction d’un nouveau prix a suscité un grand nombre de réactions et nous reconnaissons la nécessité d’en discuter davantage avec nos membres », a fait savoir dans un communiqué Dawn Hudson, directrice générale de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences. « Nous avons apporté des changements aux Oscars au fil des ans – dont cette année – et nous continuerons à évoluer tout en respectant l’incroyable héritage des quatre-vingt-dix dernières années », a-t-elle ajouté.

Et si les équipes de Black Panther voyaient bien leur film trôner dans la catégorie du Meilleur Film, nous avions plutôt entrevu l’arrivée de Marvel aux Oscars par la petite porte, cette catégorie morte-née qu’est le Meilleur Film Populaire. Cette suppression (au moins pour l’année prochaine) est bienvenue. Le bad-buzz né autour de l’annonce de celle-ci n’a fait que ternir un peu plus l’image des Oscars déjà ébréchée par la suprématie des majors qui ne laissent plus de place à la diversité du septième art, le sens de cette cérémonie en 2018 ou la valeur des récompenses remises. Finalement, ça n’est pas par cette voie que Marvel réussira son incursion dans cette cérémonie. D’ailleurs, d’après les bruits de couloir, on parle même d’une nomination pour le Meilleur Réalisateur pour Ryan Coogler ou Meilleur Acteur dans un Second Rôle pour Michael B. Jordan, une manière là encore de dire que Marvel mérite tout autant sa place à côté de films d’auteurs, historiques, dramatiques etc. bien que les recettes des uns ne soient évidemment pas celles des autres et que le débat financier vient corroborer l’idée pour certains détracteurs (tout dépend à quel parti on adhère) que les blockbusters qui s’en mettent plein les fouilles n’ont pas besoin d’une mise en avant médiatique supplémentaire avec les Oscars.

Oscars, nouveau ou dernier souffle ?

Le débat n’a guère davantage de différences en France avec les Césars qui connaissent les mêmes polémiques (coucou Dany Boon). Rappelons nous que des films comme Wonder Woman ou The Lego Batman Movie étaient les candidats idéaux pour Warner Bros. Pictures pour entrer en lice dans la compétition des catégories prestigieuses des Oscars les années précédentes, avec l’échec qu’on connait aujourd’hui. Les films de super-héros et certaines autres franchises comme Harry Potter ou Star Wars restent cloîtrés pour le moment aux catégories techniques (Meilleurs Effets Visuels, Meilleur Mixage Sonore etc.).

Oscars Black Panther

Oscars vs Black Panther : round 2

Quoi qu’il en soit, Black Panther entre en campagne pour les Oscars 2019 et pour les catégories techniques et pour celle du Meilleur Film. Interrogé par le The Hollywood Reporter, la star du film Chadwick Boseman a confirmé que si Black Panther part en campagne c’est bien pour concourir aux côtés de tous les autres films. « Un bon film est un bon film, ça n’a pas d’importance le fait qu’il ait rapporter plus d’argent qu’un autre. En tant que spectateur ce que je recherche c’est l’exigence peu importe le genre. […] Avec Black Panther, nous avons imaginé un monde, une culture, un accent et une politique. En ce qui me concerne, je défie n’importe quel film de comparer le niveau de difficulté de celui-ci. C’est aussi élitiste de dire qu’il ne peut pas participer parce qu’on dit qu’il est populaire ». Toujours selon The Hollywood ReporterDisney chercherait à embaucher Cynthia Swartz qui a fait les campagnes de nombreux films nommés aux Oscars comme The Grand Budapest Hotel, The Social Network ou encore Boyhood. La 91ème cérémonie des Oscars, présentée une nouvelle fois Jimmy Kimmel, retransmise sur la chaîne ABC, propriété de Disney, aura lieu à Hollywood le 24 février 2019, et sera notamment plus courte que les précédentes (trois heures au lieu de quatre) afin de lui garantir son succès (mais ça n’est justement pas garanti).

Articles en lien

Golden Globes 2019 : Black Panther et Mary Poppins en force

Florian Mihu