Disneyphile
Image default
News

Le Fonds souverain d’Arabie Saoudite achète des actions Disney

Le Fonds souverain d’investissement détenu par le Royaume d’Arabie Saoudite (ou Public Investment Fund ou PIF en anglais), vient de faire l’acquisition de participations dans le capital de The Walt Disney Company mais aussi d’autres sociétés telles que Facebook, Citigroup, Boeing ou encore Starbucks au cours de ces derniers mois. Le fonds souverain saoudien a dévoilé les enjeux dans un dossier réglementaire vendredi après-midi. Cette annonce n’est évidement pas anodine. Alors que plusieurs pays qui dépendent du marché du pétrole ont du mal à accumuler des liquidités depuis quelques temps, l’Arabie Saoudite profite de la crise économique des grandes majors hollywoodiennes (entre autres) pour mettre à profit ses excès de cash.

Le Fonds souverain saoudien investit à Hollywood

Les actions de Disney sont en chute libre depuis le début de la pandémie du COVID-19. Le Fonds souverain saoudien a investi durant le mois d’avril 495, 8 millions de dollars dans la firme aux grandes oreilles, soit à peu près 5 millions d’actions. Certes, ces parts ne sont pas de véritables enjeux pour Disney et même Facebook car elles restent finalement très modestes (seulement une fraction d’1 % des fonds propres de chaque entreprise), mais soulignent la volonté du Fonds d’étendre sa présence sur le territoire des États-Unis, en particulier à la suite de cette pandémie.

fonds souverain saoudien

On compte en tout 23 participations différentes du Fonds souverain saoudien dans différentes entreprises, Disney figurant parmi les plus importantes en terme d’investissement. L’ensemble représente au totalement environ 8 milliards de dollars. De la sorte, dès les prémices fin de la pandémie aux Etats-Unis et de la crise, le Fonds est certain d’engranger une plus-value d’au moins 30 %, certains de ces actifs ayant subi une lourde décote durant cette période. C’est donc un pari gagnant pour le PIF, qui après avoir ajouté à son portefeuille des actions de Tesla et Uber, se lance désormais dans l’investissement de firmes d’Hollywood. Le Fonds avait approché Warner Music Group également, nous rapporte THR.

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite