Disneyphile
Image default
News

Une perte d’1,4 milliard de dollars au trimestre 2 pour Disney

The Walt Disney Company a publié ses résultats de son trimestre 2 de son exercice fiscal pour 2020 (T1 à retrouver ici). Avec des actions Disney (NYSE: DIS ) en baisse de près de 30% par rapport aux records établis au début de l’année, elle a été l’une des sociétés internationales les plus touchées par la crise économique engendrée par la pandémie du COVID-19. Et ça n’est pas prêt se s’arrêter si l’on en croit plusieurs experts.

Le trimestre 2 pas si impacté que ça par le COVID-19

Le BPA (bénéfice par action) n’a pas été dans le sens des estimations faites à Wall Street (0,30 $ par action), mais les revenus ont dépassé les estimations de 510 millions de dollars. Pour ce trimestre qui s’est achevé en mars 2020, les revenus ont atteint la somme de 18,01 milliards de dollars, soit 20,7% de plus qu’au deuxième trimestre de 2019. Ce trimestre 2 dans un contexte de confinement a été marqué par le succès toujours plus croissant de la branche Direct-to-Consumer and International. Les 3 services de SVàD de Disney ont généré 4,1 milliards de dollars de revenus entre janvier et mars, une multiplication par 3,6 en un an. L’activité représente désormais 22% du chiffre d’affaires du groupe, contre 7% il y a un an. A ce jour, Disney+ compte désormais 54,5 millions d’abonnés dans le monde (contre 33,5 le 28 mars dernier). Hulu en compte 32,1 millions.

trimestre 2

Les recettes de Parks, Experiences & Products pour ce trimestre ont diminué de 10% pour s’établir à 5,5 milliards de dollars, et le bénéfice d’exploitation sectoriel a diminué de 58% pour s’établir à 639 millions de dollars. La baisse du bénéfice d’exploitation pour le trimestre est attribuable aux baisses des ventes dans les parcs et dans les activités d’expériences (Disney Cruise Line, Adventures by Disney…) et, dans une moindre mesure, dans les activités liés à la vente de produits dérivés. L’estimation de l’impact total de la pandémie du COVID-19 sur les revenus pour toutes les divisions est d’environ 1,4 milliard de dollars selon Disney. Notons par ailleurs une augmentation des revenus du côté des chaînes de télévision grâce en partie aux effets de l’acquisition de 21st Century Fox (compensé par une baisse des revenus de Disney Channel, Freeform et ESPN).

La capacité de résistance de Disney

“Bien que la pandémie de COVID-19 ait eu un impact financier notable sur un certain nombre de nos activités, nous sommes confiants dans notre capacité à résister à cette perturbation et à en sortir en position de force”, a déclaré Bob Chapek, président-directeur général de The Walt Disney Company. Disney a démontré à plusieurs reprises qu’elle est exceptionnellement résistante, renforcée par la qualité de notre narration et la forte affinité des consommateurs pour nos marques, comme en témoigne l’extraordinaire réponse à Disney+ depuis son lancement en novembre dernier.”

disney trimestre 2 2020
Crédit : Matthew Cooper Photography – www.thetimethespace.com

Durant l’annonce de ces résultats, la firme aux grandes oreilles a annoncé qu’elle renoncerait au paiement de juillet du dividende semestriel, économisant ainsi environ 1,6 milliard de dollars dans sa trésorerie. Les actions de Disney s’échangeaient autour de 1,54% sur les marchés secondaires après la publication des résultats. L’impact réel de la crise se fera sentir pour le troisième trimestre qui a débuté et dont les résultats seront révélés en août prochain.

Source : The Walt Disney Company

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite