Disneyphile
Image default
Disney+

D’immenses écrans sur le plateau de tournage de The Mandalorian

Les fonds verts c’est « so 2010″… Place aux écrans à LEDs désormais sur le tournage de grosses productions. Du moins, ça commence à prendre son essor. Même si Disney a dépensé une somme forcément considérable pour produire la première saison de The Mandalorian (disponible sur Disney+), on peut s’imaginer que les films ont nécessité un budget encore plus conséquent. Mais au lieu de construire exclusivement des décors massifs, la production de Jon Favreau et Lucasfilm Ltd. ont utilisé pour la première fois la technologie Stagecraft, basée sur des écrans à LEDs. On vous explique tout…

Stagecraft balaye d’un revers les « green screens »

Ces écrans gigantesques permettent en effet de recréer un environnement dynamique qui fonctionne essentiellement comme un écran vert immersif en temps réel. Des photos prises sur le plateau de tournage de la série nous permettent de mieux comprendre le principe de cette technologie innovante. On découvre comment ont été utilisés ces écrans sur la scène d’ouverture de The Mandalorian dans le premier épisode. Comme vous pouvez le voir, l’écran entoure le plateau et permet à l’équipe de production de filmer sous n’importe quel angle. La technologie permet aux écrans de changer l’apparence de l’environnement en fonction de l’angle de captation au moment de la scène.

mandalorian ecrans

Donc, si une caméra panoramique est utilisées comme ci-dessous avec un personnage, la perspective de l’environnement se déplace selon les mouvements de la caméra, recréant le comportement d’une caméra qui se déplacerait dans cet espace physique. Découvrez-en plus sur la façon dont cette technologie est utilisée avec d’autres photos. On peut le voir plus particulièrement sur une scène où Kuiil chevauche un blurrg portant l’Enfant contre lui. Les écrans entourent littéralement l’acteur et offrent une représentation des plus réalistes du personnage dans le désert.

ecrans mandalorian

D’immenses écrans LED aux possibilités infinies

La technologie Stagecraft n’est pas seulement réquisitionnée pour montrer des paysages clairsemés. Sur une photo du tournage du sixième épisode de la première saison, l’arrière-plan présenté est le quai d’amarrage du vaisseau de Ranzar Malk. Des pièces sont éparpillées un peu partout et des étincelles jaillissent aux endroits où des personnes réparent leurs vaisseaux Il faudrait d’innombrables accessoires et comédiens pour donner vie à ce décor dans le monde réel. Mais ici, il est recréé numériquement, et accompagné de quelques éléments physiques de premier plan pour faire se confondre réel et virtuel. Parfois même, la technologie utilisée est là pour compléter une partie d’un vaisseau représenté physiquement partiellement sur le plateau. C’est un gain financier pour les budgets de production et de la même manière que précédemment, les angles de prise peuvent être variés.

ecrans mandalorian

On peut même s’amuser à créer un environnement spatial, c’est le cas quand des scènes dans la vaisseau du Mandalorien sont tournées. Les écrans permettent à la caméra de se déplacer dans le cockpit du vaisseau sans avoir à se soucier de remplacer un écran vert en post-production par des effets visuels. Oui, des retouches sont parfois nécessaires pour se débarrasser des quelques défauts visibles de l’écran lui-même, mais cela représente beaucoup moins de travail que de reconcevoir le vaisseau entier numériquement et de le faire correspondre aux angles de la caméra de cette façon. Cette technologie est encore onéreuse mais sera très prochainement amenée à se démocratiser dans l’industie du cinéma, car l’investissement est forcément très rentable.

À mesure que le temps passe et que la technologie devient plus facile à se développer cela pourrait non seulement rendre la production de hits à succès moins risquée, mais cela pourrait permettre à des productions indépendantes d’obtenir une qualité de production supérieure sans se ruiner. Comment cette technologie évoluera à l’avenir ? On a hâte de le savoir.

 

Source : American Cinematographer (via The VP Movie Club)

Articles en lien

The Bad Batch, le premier extrait de la saison 7 de Clone Wars

Akibe Kone

Les produits dérivés surprises de The Mandalorian

Florian Mihu

Le prochain film Star Wars annoncé en janvier 2020 ?

Akibe Kone