Disneyphile
Image default
Reviews

Le Seul et Unique Ivan – Critique du Film Disney+

Le Seul et Unique Ivan raconte l’histoire d’un gorille de 200 kg qui vit avec ses amis, l’éléphante Stella et le chien Bob, dans le centre commercial d’une banlieue américaine. Il mène une vie paisible et ne lui reste que de vagues souvenirs de la jungle où il a été capturé. L’arrivée d’une toute jeune éléphante, la petite Ruby, qui vient tout juste d’être arrachée à sa famille et à la vie sauvage, va profondément le remuer et remettre en cause ses convictions. Sa tristesse amène Ivan à s’interroger sur sa propre existence, ses origines et son destin.

Un film familial et doux

Disney adapte le roman de Katherine Applegate, lauréate d’un prix Newberry, sous forme de long métrage réconfortant et émouvant dans Le Seul et Unique Ivan, un temps prévu pour le cinéma, et, finalement proposé en exclusivité sur Disney+ dès le 21 août 2020 aux États-Unis et 11 septembre en France (compte-tenu du contexte sanitaire de cette année-là qui obligea Disney à revoir tout son line-up). Cette histoire inspirée de faits réels devient d’autant plus attendrissante sous forme cinématographique grâce notamment à une foule de personnages animaux adorables. Fort d’un casting vocal étoilé permettant aux animaux de parler entre eux, ce film réalisé en prises de vue réelles avec des incrustations de CGI aborde de façon pédagogique la place légitime d’un animal sauvage dans le monde tout en réchauffant les cœurs des spectateurs.

le seul et unique ivan critique

Ivan est donc un gorille à dos argenté et le personnage principal cette histoire qui situe son action dans un petit cirque américain, spectacle permanent installé dans un centre commercial urbain et dirigé par Mack (incarné par le brillant Bryan Cranston). Autour d’Ivan, une ménagerie d’animaux hauts en couleurs avec une éléphante vieillissante nommée Stella (dont le timbre original est signé d’Angelina Jolie) et un chien surnommé Bob (doublé par Danny DeVito). Mais voilà, le jour où Ruby, une petite éléphanteau rejoint leur famille, le sentiment de bien-être en captivité de Ivan se voit bouleversé. Ce dernier commence à se poser des questions sur son existence et sur le sens de la vie dans la nature.

Le Seul et Unique Ivan inspiré d’une histoire vraie

Comme nous l’avons indiqué, cette aventure s’inspire librement d’une histoire vraie avec un gorille nommé Ivan qui a vécu dans un centre commercial pendant près de vingt-sept ans. Le scénario signé de Mike White reprend cette histoire à la sauce “Disney” de manière édulcorée, on s’en doute, comme un épilogue avant que le générique ne commence à se dérouler. Aussi touchant et inspirant que soit Le Seul et Unique Ivan, les parties relatant la vraie histoire de ce personnage sont de loin les plus poignantes et prennent sens dans une telle adaptation. Au départ, le scénario laisse entendre que le film sera monochrome sur ses thèmes abordés, traitant avant tout de la perte de reconnaissance pour Ivan, qui apprend à ne plus être l’alpha de cette troupe animale. Finalement, d’autres formes de perte sont explorées non sans nuance, accessibles à différents types de public. Le film sonde l’idée selon laquelle tout le monde peut et doit même faire face à la notion de séparation. Mieux, le film nous explique à quel point ce sujet inéluctable dans la vie de tous peut devenir une véritable souffrance si l’on fait tout pour l’éviter ou qu’il se produise.

le seul et unique ivan

Ce qui distingue cette histoire d’autres adaptations aux thèmes similaires tels que Mon Ami Joe, Sauvez Willy ou même le Dumbo de Tim Burton, c’est que son personnage principal n’est pas simplement un faire-valoir de l’histoire mais qu’il influe directement sur son destin. En faisant parler les animaux entre eux lorsque les gens ne sont pas là, le public peut facilement s’identifier aux motivations de chaque personnage et notamment Ivan, qui tente de permettre à la jeune éléphante recueillie dans la troupe de lui offrir une vie de liberté et de bonheur.

Des animaux plus vrais que nature

Il faudra également noter la qualité de réalisation des différents animaux qui interviennent dans le film – phoques, chiens et autres perroquets – créés à partir d’images de synthèse et de capture de mouvement. Les différentes postures et les mouvements naturels sont brillamment imités pour chacune de ces créatures : un atout majeur du film qui n’a pas fait l’écueil de les anthropomorphiser. Ivan a une allure royale, mais Sam Rockwell sa voix originale, lui offre ce grain de vulnérabilité suffisant pour lui apporter la nuance attendue. Les dessins que réalise Ivan suggèrent d’ailleurs une intelligence et une âme artistique – contrastant fortement avec le comportement cruel de certains des personnages humains du film – qui permet au film d’adopter une posture de plaidoyer pro-environnemental très maline, sans être moralisatrice pour autant.

le seul et unique ivan

En revanche, l’humour du film n’est pas toujours du meilleur goût et déroutera les plus grands, s’adressant avant tout aux plus jeunes spectateurs. Il n’y a qu’un moment de tentative de situation comique pour un public un peu plus adulte que l’on aura relevé, lié au personnage de poulet doublé par Chaka Khan, prénommé Henrietta. Le registre humouristique du film ne tombe pas pour autant dans du premier degré pataud et c’est tant mieux ! Les quelques moments de légèreté offre, il est vrai, des instants de respiration dans une histoire équilibrée où les thèmes traités sont souvent lourds.

Le Seul et Unique Ivan, un film confortable pour le petit écran

Malgré la modestie qui émane de cette production, la réalisatrice Thea Sharrock permet au film d’offrir une maturité émotionnelle assez notable. Cette histoire d’un gorille en captivité qui espère concrétiser des rêves plus grands prend toute sa place au sein du catalogue de contenus exclusifs de Disney+. Son ton décontracté, sa qualité de production d’effets visuels et, il faut bien le dire, un Bryan Cranston à la hauteur de la tâche capable de donner la réplique à des animaux en CGI et véhiculer des émotions nuancées, font de lui une belle surprise. Le Seul et Unique Ivan a des choses sérieuses à dire sur la façon dont nous nous traitons les uns des autres et le monde qui nous entoure, et le dit de la plus belle des manières, avec du cœur et un brin de poésie.

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite