Disneyphile
Image default
Films Disney

Patrick Le Lay, patron des années Disney sur TF1

Patrick Le Lay, le patron qui aura hissé TF1 au sommet de sa gloire au début des années 1990, nous a quittés ce mercredu 18 mars 2020 à l’âge de 77 ans. De 1988 à 2008, ce PDG natif de Saint-Brieuc a été le maître du paysage audiovisuel français en plaçant la première chaîne en tête des audiences et des parts de marché. Tous les journalistes, animateurs et présentateurs historiques de la chaîne saluent incontestablement son habileté, la confiance qu’il portait à ses équipes ainsi que son professionnalisme parfois rude notamment dans les négociations et les rapports avec ses collègues.

Patrick Le Lay, l’artisan de la Une privatisée

Diplômé ingénieur des travaux publics, il démarre sa carrière chez Oger International en 1966 puis devient directeur général de Odin en 1975. C’est en 1981 qu’il intègre le groupe Bouygues. D’abord responsable de la diversification, il participe aux côtés de Francis Bouygues à la privatisation de la première chaîne qui aboutit en avril 1987. Il en devient alors vice-président puis prend le poste de PDG le 11 octobre 1988. Dès lors, ses efforts permettent à TF1 d’entrer dans une nouvelle ère : celle de la domination écrasante du paysage audiovisuel français, avec des vedettes payées à prix d’or, des émissions très grand public ou parfois racoleuses.

patrick le lay

L’audience est la priorité face à la concurrence à l’époque. En quelques mois, la Une écrase tous ses rivaux et notamment la Cinq en recrutant de nombreuses stars du petit écran. De Michel Drucker et Jean-Pierre Foucault pour la variété à Thierry Roland pour le football en passant par Anne Sinclair pour la politique, Jean-Pierre Pernault et Patrick Poivre d’Arvor pour le JT, Christophe Dechavanne, Philippe Bouvard ou encore Arthur pour le divertissement, les vedettes de TF1 ne font qu’une bouchée des autres chaînes aux heures de grande diffusion. Et les créneaux de publicité se vendent à prix d’or sous son mandat, trop peut-être, si l’on se souvient de sa déclaration maladroite du « temps de cerveau disponible » qu’il a regrétté par la suite.

Un mandat marqué par la présence de Disney sur TF1

Patrick Le Lay a été l’instigateur des belles années disneyennes de la première chaîne de France. Dès février 1989 est lancée la cultissime émission Disney Parade animée par Jean-Pierre Foucault, accompagné successivement par plusieurs complices, Julia et Pilou (1989), Anne (début 1990 – août 1994), Séverine (septembre 1994 – janvier 1997) et Mélanie (1997 à 1998). Cette émission proposait des compilations d’extraits de films ainsi que des téléfilms scindés ou des cartoons de Mickey, Donald, Dingo, Pluto, Figaro, Tic et Tac ou encore des Symphonies Folâtres. Entre 1993 et 1998, l’émission est tournée dans différents lieux d’Euro Disney Resort, qu’il s’agisse du parc Euro Disneyland en lui-même ainsi que des Hôtels Disney. L’émission a connu de nombreux épisodes spéciaux à commencer par les plus marquants que sont « Euro Disney : L’Ouverture » le 11 avril 1992 et « Disney Parade spécial ouverture d’Euro Disney » le 12 avril 1992.

disney parade

De 1990 à 1998, TF1 a également été rythmée par le Disney Club, adaptation à la française du célèbre (The) Mickey Mouse Club, co-produite par XL Productions et Buena Vista Productions. Elle fut diffusée durant les matinées les mercredis et dimanches ainsi que pendant les vacances scolaires et se composait de dessins animés – la fameuse Disney Afternoon américaine -, de séries live-action comme Zorro, de temps promotionnels des nouveaux films Disney, de reportages, de rubriques de cuisine, de sport ou de bricolage, de cartoons etc. Elle fut remplacée par Disney! de 1999 à 2004 puis par Club Disney de 2004 à 2006. Patrick Le Lay quitte TF1 en 2008 mais terminera sa carrière comme Président du fond Serendipity et Président du stade rennais jusqu’en 2012.