Disneyphile
Image default
Disneyland Paris

La Tour de la Terreur en chutes aléatoires pour Halloween

Ce fut l’une des annonces intéressantes de la soirée du premier anniversaire du programme InsidEars à laquelle nous avons eu l’opportunité de participer. Disneyland Paris a en effet annoncé ce que beaucoup de fans n’espéraient plus depuis un moment : l’arrivée de chutes aléatoires pour les fameux ascenceurs de service de l’attraction La Tour de la Terreur : Un Saut dans la Quatrième Dimension. Et cette nouveauté s’inscrira dans un cadre saisonnier puisque les équipes du Resort parisien font le choix d’offrir ce bonus de sensations aux fans exclusivement durant la période de la saison d’Halloween. Cette année, les citrouilles seront à l’honneur durant tout le mois d’octobre, l’occasion de prolonger l’expérience du côté du Parc Walt Disney Studios avec ces chutes aléatoires… Elles débuteront le 28 septembre, et ce, durant toute la saison d’Halloween. Trois nouvelles histoires sont attendues, agrémentées d’effets sonores et visuels inédits.

The Twilight Zone Tower of Terror – Une Nouvelle Dimension de Sensations… en chutes aléatoires !

Dès le 28 septembre 2019 donc, trois nouvelles expériences viendront agrémenter cette attraction on ne peut plus emblématique du Parc Walt Disney Studios. S’inspirant de l’univers très riche de la licence de la quatrième dimension, elles permettront aux Visiteurs d’explorer de nouvelles histoires encore jamais narrées sur ce haut lieu d’Hollywood… Ainsi, La Tour de la Terreur – Un Saut dans la Quatrième Dimension devient The Twilight Zone Tower of Terror – Une Nouvelle Dimension de Sensations et propose trois scénarii inédits avec des chutes aléatoires réparties en trois nouvelles séquences. Un point en commun entre ces trois parcours, le personnage de la petite fille, l’un des trois passagers d’un ascenseur ayant disparus lorsque le Hollywood Tower Hotel fut frappé par la foudre en 1939, et qui hante désormais l’attraction.

chutes aleatoires la machine infernale
La Machine Infernale, la Cinquième Dimension et Les Créatures en Cage vous attendent…

Malédiction 1 : La Machine Infernale

Restez alerte, car le fantôme de la petite fille qui hante les lieux n’est peut-être pas votre pire cauchemar… La Machine Infernale dans laquelle vous venez de vous installer a une idée bien précise en tête. Elle aspire à vous piéger dans cette prison mécanique, vous secouant dans tous les sens. Accrochez-vous bien, la chute ne prévient pas ! Saurez-vous vous libérer de son emprise ?

Malédiction 2 : Les Créatures en Cage

Un conseil, surtout ne criez pas ! D’inquiétantes créatures rôdent autour de la cage d’ascenseur et n’attendent que la présence d’âmes en détresse à venir terroriser – car plus vos cris sont forts, plus ils deviennent puissants… Saurez-vous rester silencieux pendant vos chutes vertigineuses de 13 étages ?

Malédiction 3 : La Cinquième Dimension

Gare à vous… Ne vous perdez pas dans cette dimension ! Un sinistre spectre Poltergeist a ouvert la Cinquième Dimension avec un objectif : y emporter votre âme. Préparez-vous à perdre tout sens du réel, tandis que vous dégringolez dans un voyage psychédélique entre deux mondes… la petite fille fantôme saura-t-elle vous ramener dans notre dimension ?

the twilight zone of terror 2019 reduit
The Twilight Zone Tower of Terror – Une Nouvelle Dimension de Sensations dès le 28 septembre 2019

Des chutes aléatoires dans la Quatrième Dimension

C’est en 1994 au parc Disney’s Hollywood Studios à Walt Disney World Resort que s’ouvrit la toute première aventure du nom. En 1996, le nombre de chutes fut doublé dans ascenceurs floridiens, avec le programme « Twice the Fright ». L’attraction a subi  une autre rénovation en 1999 pour ajouter encore plus de surprises, avec « Fear Every Drop ». Le 31 décembre 2002, Disney ajoute une technologie de pointe à ses ascenseur, permettant d’offrir des chutes complètement aléatoires contrôlées par les ordinateurs de l’attraction. Quatre expériences différentes sont ainsi proposées avec ce concept novateur ; l’un de leurs points en commun étant de proposer toujours au moins une fausse chute aux visiteurs. Cette quatrième version fut baptisée « Tower of Terror 4: Never the Same Fear Twice ».

Hollywood Tower Hotel
Hollywood Tower Hotel

31 octobre 1939

Depuis cette version ultra-aboutie, l’idée a germé dans les autres Resorts de proposer ce type d’expériences surprises. Notre version parisienne très « Pueblo Deco », ouverte le 22 décembre 2007 au sein de Production Courtyard au Parc Walt Disney Studios ne proposait pas de chutes aléatoires durant ces onze dernières années. Ce sera chose faite pour la période d’Halloween 2019 ! On ignore encore combien de séquences différentes seront prévues. Joyau de notre Parc et devenu son emblème très naturellement depuis 2007, le Hollywood Tower Hotel sera préservé de la profonde mutation qui s’opère déjà pour le second parc à thèmes Disney d’Europe. Il ne sera pas supprimé, c’est certain. Ayant subi récemment un ravalement d’une partie de ses façades abîmées, notre attraction phare devrait couler des jours heureux à Paris. Cette attraction propose « un grand saut » de treize étages à la vitesse de 13 mètres par seconde, soit 46,8 km/h.

chutes aleatoires Hollywood Tower Hotel
Des chutes aléatoires dans la Tour de la Terreur en octobre 2019 à Disneyland Paris

A noter que cette version est désormais unique au monde, depuis que son homologue californienne a subi une transformation d’ampleur avec l’intégration de la licence des Gardiens de la Galaxie.

« Get ready for the big drop! »

Articles en lien

Armageddon a fait ses adieux à Disneyland Paris

Florian Mihu

Disneyland Park Celebrations : découvrez la 7ème soirée Pass Annuel

Florian Mihu

Keith Lapinig recrée des scènes cultes en papier à Disneyland Paris

Florian Mihu

En poursuivant votre navigation sur Disneyphile, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. Je comprends En savoir plus