Disneyphile
Image default
News

Standard & Poor’s abaisse la cote de crédit de Disney

L’agence de notation financière de New York Standard & Poor’s Global Ratings prévoit que les difficultés financières de Disney vont affecter la société pendant un certain temps et a récemment revu à la baisse sa cote de crédit. S&P suggère qu’il faudra plus de temps aux Resorts Disney pour s’en remettre que l’économie mondiale. The Walt Disney Company est plongée dans une abîme économique sans précédent avec la fermeture prolongée de toutes ses Destinations (tous ses Resorts, sa flotte de paquebots, ses boutiques Disney Store et bien plus) et l’arrêt des activités de sa branche cinématographique. Malgré une ligne de crédits pour lui permettre de rester la tête hors de l’eau, la société affronte le pire en ce moment.

Disney dans une période trouble ces prochaines années

La société aux grandes oreilles reste malgré tout un acteur toujours aussi important du divertissement mondial même durant la période de confinement (grâce à Disney+ entre autres) et garde de bonnes positions face à ses concurrents. Mais la crise sanitaire du COVID-19 a affecté sa cote de crédit qui a été abaissée de A à A-. Selon The Hollywood Reporter, S&P Global Ratings évoque plusieurs facteurs qui justifient cette décision. L’agence souligne des perspectives d’avenir pas forcément positives sur la situation de Disney et sa capacité à rebondir rapidement ; elle s’attend à ce que les Parcs Disney mettent plus de temps à se rétablir que l’économie mondiale dans son ensemble.

standard & poor's

Les six complexes internationaux proposant des Parcs Disney sont actuellement fermés,  les parcs américains ayant été les derniers à fermer le 14 mars dernier. Shanghai Disney Resort a été la première destination à fermer fin janvier, une grande partie de la Chine ayant été confinée strictement. Ce dernier pourrait rouvrir intégralement ses portes d’ici quelques temps. Une projection supplémentaire de Standard & Poor’s suggère que l’endettement de Disney “grimpera à un ratio triplé au cours des deux prochaines années”. L’agence estime que la compagnie ne connaîtra pas une baisse de ce ratio avant l’exercice 2022.

“La distanciation sociale imposée par le gouvernement [américain] et, à plus long terme, les préoccupations des consommateurs concernant la participation à des événements publics retarderont probablement la fréquentation des parcs à thème. […] Les parcs à thème Disney ne reviendront probablement pas à un niveau normal d’activité au même rythme que l’économie globale, même après que les restrictions de confinement à la maison auront été assouplies et que les parcs à thème seront autorisés à rouvrir.”

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite