Disneyphile
Image default
Reviews

Dans un Autre Monde : Les Coulisses de La Reine des Neiges II – Critique de la Série Disney+

Il est loin le temps des bonus « making-of » de DVD ou Blu-Ray. Les années 2010 sont derrière nous et ce que les fans appréciaient un moment est devenu obsolète. Si bien qu’il est naturel que le long-métrage d’animation devenu le plus rentable de l’Histoire, ne pouvait se contenter d’une sortie vidéo incluant un sempiternel disque bonus avec le prévisible bêtiser et la chanson coupée au montage racontant comment les choses se sont déroulées en coulisses, pour finalement conclure sur des points d’interrogation. Aujourd’hui, le public a besoin, plus que jamais de voir les choses de l’intérieur et ne plus être pris à défaut par des messages trompeurs. Les torts sont corrigés le 26 juin 2020, date de lancement officiel de la série documentaire en six épisodes Dans un Autre Monde : Les Coulisses de La Reine des Neiges II (Into the Unknown: Making Frozen II) sur la plateforme Disney+.

Dans un Autre Monde, la belle surprise de Disney+

Le premier des atouts de cette série immersive est qu’elle n’est pas malhonnête tant sa promotion colle parfaitement au contenu qu’elle offre. Pourquoi se distingue-t-elle d’un simple « making-of » bonus d’un DVD ? Parce qu’elle laisse le temps aux cinéastes et autres magiciens des Studios d’Animation Walt Disney de montrer l’étendue de leur travail et de leur inspiration. Prendre le temps, n’est-ce pas là tout ce nous avons besoin en 2020 ? Tout d’abord, ce documentaire apprend le grand public à mieux connaître la personnalité de Jennifer Lee, directrice artistique des studios de l’oncle Walt, scénariste et co-réalisatrice de La Reine des Neiges II. Dans le deuxième épisode, elle revendique qu’elle n’a rien d’une super-femme, mais tout ce qui est montré par la suite vient contredire ou en tout cas nuancer cette déclaration. C’est une artiste et une femme exceptionnelle. Ainsi, Dans un Autre Monde : Les Coulisses de La Reine des Neiges II a le mérite non seulement de montrer l’envers du décor de manière assez authentique mais aussi d’entamer une vision rétrospective de la production à travers l’intime de certains créatifs. C’est aussi le cas du co-réalisateur Chris Buck dans le troisième épisode, qui traite de l’enregistrement de la chanson « Tout Réparer » (« The Next Right Thing ») et la conversation mène à la perte de son fils lors de la production du premier film.

dans un autre monde
Chris Buck (co-réalisateur), Peter Del Vecho (producteur) et Jennifer Lee (scénariste et co-réalisatrice)

En parlant de musique justement, on n’imagine pas à quel point les discussions peuvent être intenses et fréquentes et souvent virtuelles entre l’équipe de production des studios et les compositeurs et paroliers Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez. La musique et sa création sont une partie prenante du documentaire, un parti pris au montage de ces centaines d’heures de tournage sans doute, compte-tenu du succès que les chansons ont connu à la sortie du film. Dans le troisième épisode, par exemple, la réalisatrice Megan Harding met en avant une chanson inédite dédiée au peuple des Northuldra. Les fans de la bande-originale de La Reine des Neiges II seront d’autant plus ravis qu’ils pourront plonger dans des sessions d’enregistrement avec la distribution vocale originale, mais aussi un orchestre de quatre-vingt-dix musiciens, ou les séances de création des chansons où le couple Lopez depuis son studio personnel apporte des changements à mesure que l’histoire évolue.

Dans le processus créatif de La Reine des Neiges II

L’un des moments forts du documentaire est sans aucun doute les passages du premier épisode où l’on découvre une partie du processus itératif, sensé améliorer artistiquement et émotionnellement la séquence de « Je te Cherche » (« Show Yourself ») et tout ce dont qui pousse les créatifs une nouvelle fois à se dépasser pour faire de cette scène le point culminant et dramatique du film. Ces images nous laissent entrevoir les moments de doute et d’incertitude, les défis donc, qui s’imposent d’eux-mêmes lors de la production. Au stade où les créatifs en sont, nul ne sait vraiment si cette chanson subsistera au montage final du film. C’est un vrai jeu de marche en avant puis en arrière qui s’installe. Si vous avez vu le film, vous savez désormais que la chanson en est une étape cruciale mais le scénario au moment de la production est encore assez maléable et non figé. Les cinéastes remettent en cause leur travail et le bien fondé de toutes leurs démarches constamment. C’est un point important de la création dans le cinéma d’animation, bien plus que dans le secteur du cinéma en prises de vue réelles. Il est ainsi amusant de voir comment les artistes se projettent rétrospectivement pour comprendre et décider au final de la meilleure solution pour rendre lisible le propos global.

dans un autre monde
Kristen Anderson-Lopez (parolière des chansons) et Robert Lopez (compositeur des chansons)

La série couvre la dernière année de production, avec quelques images intermittentes issues de début du processus créatif. Les téléspectateurs seront d’ailleurs probablement surpris que l’histoire soit à la fois extrêmement avancée et encore et toujours en jachère un an à l’avance et qu’elle ne soit toujours pas finalisée trois mois avant sa sortie. Le troisième épisode, intitulé à juste titre « Voyage à Ahtohallan », montre le chef décorateur Michael Giamo et la responsable du développement visuel Brittney Lee qui conçoivent et construisent le fameux glacier magique trois mois seulement avant la grande première mondiale du film.

Un documentaire émouvant et respectueux de l’héritage de Walt

Comme ce fut le cas pour Il Était une Fois les Imagineers : Les Visionnaires Disney, Dans un Autre Monde : Les Coulisses de La Reine des Neiges II est appréciable par ses qualités de réalisation indéniables. La réalisatrice sait poser sa caméra et saisir à vif à l’instant présent sans fausses notes ni artifices qui auraient pu parsemer un tel format qui se veut en même temps promotionnel, il faut l’admettre. C’est aussi une belle occasion – un privilège de fan pourrait-on dire – de visiter l’intérieur des Studios d’Animation Walt Disney à Burbank et en particulier le bâtiment Roy E. Disney Animation Building. C’est l’occasion de faire la connaissance avec quelques-uns des plus grands talents de l’animation mondiale – dont certains, et ce documentaire tombe à pic pour leur rendre honneur – sont trop méconnus.

dans un autre monde
Malerie Walters, animatrice

La série montre également une vue d’ensemble sur le développement d’un film d’animation à la Disney, qui ne se déroule justement pas forcément dans l’enceinte du célèbre temple californien de l’animation. Des images nous montrent le casting qui travaille en dehors des studios, une toute autre perspective. Comme l’aboutissement du projet dont on voit se dessiner divers aspects créatifs, Dans un Autre Monde : Les Coulisses de La Reine des Neiges II est un condensé d’émotions, en ce sens qu’il ne se contente pas de rendre hommage aux magiciens du studio de Walt ainsi qu’à leur travail. Il va plus loin en saisissant l’insaisissable, la touche de magie qui provoque l’émulsion collective et permet à un projet de toucher son public et devenir un chef-d’œuvre.

dans un autre monde
Josh Gad (voix originale de Olaf), Kristen Bell (Anna), Idina Menzel (Elsa) et Jonathan Groff (Kristoff) lors de la présentation du film à la D23 Expo en 2019

Après tout, Walt Disney a dit : « On peut rêver, créer, concevoir et construire l’endroit le plus merveilleux au monde, mais il faut des hommes et des femmes pour faire du rêve une réalité. »

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Articles en lien

Le mystère qui plane sur La Reine des Neiges 2

Florian Mihu

Into the Unknown : découvrez la nouvelle chanson d’Elsa

Florian Mihu

La Reine des Neiges 2 dévoile ses premières images

Florian Mihu