Disneyphile
Image default
News

Des pertes pas si catastrophiques pour Disney pour l’année 2020

The Walt Disney Company a publié le rapport sur les résultats de quatrième trimestre et de l’année complète de son exercice fiscal de 2020, dépassant les attentes avec un chiffre d’affaires de 14 milliards de dollars. Vous pouvez lire la version complète ci-dessous.

Des pertes en partie compensées par l’essor de Disney+

Disney a d’abord annoncé une forte croissance de son nombre d’abonnés à ses services de streaming dans son rapport. La société a dépassé les attentes en matière de revenus et a enregistré des pertes moins drastiques que prévu. Voici les résultats :

  • Perte par action :  20 cents, contre 71 cents attendus, selon l’enquête Refinitiv auprès des analystes ;
  • Chiffre d’affaires :  14,71 milliards de dollars, contre 14,20 milliards de dollars attendus, selon Refinitiv.

Disney a déclaré que son service de streaming Disney+ compte désormais plus de 73 millions d’abonnés payants (depuis la fin du quatrième trimestre). Les actions ont augmenté de 6% après la révélation de ces résultats, mais ont réduit les gains lors de l’appel des dirigeants avec les analystes lorsque la directrice financière Christine McCarthy a déclaré que Disney renoncerait à son dividende semestriel en janvier. Elle a déclaré que la société continuerait de verser des dividendes à long terme. La décision de suspendre le dividende est intervenue après que l’investisseur activiste Dan Loeb a déclaré que la société avait mis fin au dividende afin de financer le contenu Disney+. Les actions étaient toujours en hausse de plus de 3% lors de l’appel.

La pandémie de la Covid-19 a eu un impact conséquant sur la division Disney Parks, Experiences & Products en raison de restrictions qui ont imposé les fermetures temporaires ou des accueils à capacité limitée. Disneyland Resort est resté fermé car les restrictions californiennes l’empêchent de fonctionner en raison du niveau de cas de Covid-19 dans le comté local. Les Resorts de Floride, du Japon, de Hong Kong et de Chine tournent à régime réduit. Quant à Disneyland Paris, le complexe a dû refermer ses portes fin octobre et ne rouvrira pas avant 2021. Disney a estimé que l’impact négatif net de la Covid-19 sur le résultat opérationnel de la division Parcs était d’environ 2,4 milliards de dollars au quatrième trimestre.

Les Parcs Disney, le gros point noir

Le PDG Bob Chapek a déclaré lors d’un appel avec des analystes jeudi que Disney était “extrêmement déçu” de la décision de la Californie de garder les parcs fermés malgré les mesures prises pour assurer la sécurité des visiteurs et du personnel.

“Nos protocoles de santé et de sécurité sont tous basés sur la science et ont le soutien des syndicats représentant 99% de nos membres”, a déclaré Bob Chapek. “Franchement, comme nous et d’autres dirigeants politiques l’avons déjà dit, nous pensons que les dirigeants de l’État devraient examiner objectivement ce que nous avons accompli avec succès dans nos parcs du monde entier, tous basés sur la science, au lieu d’établir une norme arbitraire qui empêche nos Cast Members de se remettre au travail.”

Disney a estimé dans sa publication des résultats que les coûts liés à la pandémie totaliseraient environ 1 milliard de dollars au cours de l’exercice 2021, bien qu’il ait déclaré que des modifications liées à l’évolution du contexte sanitaire pouvait modifier ce chiffre. Voici les résultats des quatre grandes branches de Disney au cours du quatrième trimestre en termes de revenus par rapport au même trimestre de l’année dernière :

  • Disney Parks, Experiences & Products :  2,58 milliards de dollars, en baisse de 61% par rapport à 2019
  • Media Networks :  7,21 milliards de dollars, en hausse de 11% par rapport à 2019
  • Studio Entertainment : 1,60 milliard de dollars, en baisse de 52% par rapport à 2019 (les salles de cinéma ayant été fermés encore et la vente de films en vidéo à la demande ayant chuté, Disney n’ayant plus de grosses nouveautés sous la main)
  • Direct-to-Consumer et International : 4,85 milliards de dollars, en hausse de 41% par rapport à 2019

Malgré les résultats encourageants de la firme dans le streaming, Disney n’a pas publié de chiffres concernant le lancement de Mulan sur Disney+. Chapek a déclaré que la sortie avait “suscité une certaine controverse”, faisant référence aux polémiques sur le générique du film qui remerciait des autorités chinoises liées aux camps de détention dans le pays. Le PDG a déclaré que Disney discuterait davantage de la stratégie de sortie en salles lors de la journée des investisseurs en décembre.

Le bénéfice d’exploitation des chaînes câblées a chuté de 7% d’une année sur l’autre pour s’établir à 1,2 milliard de dollars. Disney a imputé la baisse aux résultats inférieurs d’ESPN en raison de la hausse des coûts de programmation et de production liés à l’obtention des droits pour les programmes de la NBA et MLB reprogrammés à partir du trimestre précédent en raison de la pandémie. Cependant, ESPN a vu ses revenus publicitaires augmenter en raison de la programmation décalée et de la semaine supplémentaire au cours du trimestre.

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite