Disneyphile
Image default
Disney+

Disney + : tout le catalogue de Disney sera présent

Robert Iger a fait plusieurs annonces de taille lors de l’Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires de The Walt Disney Company qui s’est tenue jeudi dernier à Saint-Louis dans l’Etat du Missouri aux Etats-Unis. Outre les dates d’ouverture des zones Star Wars en Californie et en Floride et des extraits des prochains hits des Walt Disney Studios dévoilés en exclusivité aux actionnaires présents dans la salla, le PDG est revenu sur le lancement de la plateforme de streaming Disney + prévu cet automne outre-Atlantique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce nouveau service sensé devenir le concurrent direct de Netflix, promet de contenter bon nombre de fans Disney.

Disney + proposera l’intégralité du catalogue Disney, Pixar, Marvel et Star Wars

Annoncé il y a déjà plusieurs mois de cela, le futur service de vidéo à la demande ‘made in Mickey’s House’, baptisé Disney +, offrira un large éventail du patrimoine cinématographique et télévisuel de The Walt Disney Company. Bien évidemment, il contiendra son lot de nouveautés exclusives telles que des séries dérivées et canoniques du Marvel Cinematic Universe, de nouveaux films Disney comme un remake ‘en chien et en os’ de La Belle et le Clochard, des séries ambitieuses Star Wars comme devrait l’être The Mandalorian, des séries d’animation sur des univers encore inexplorés comme Monstres & Cie. Au-delà de tous les films prévus cette année au cinéma (et il y en a un certain nombre), Disney + est attendu par des millions de fans comme le Graal ultime. Il était aussi attendu au tournant justement du fait de son catalogue, dont on craignait jusqu’alors qu’il serait bien maigre et se focaliserait davantage sur de la nouveauté que du patrimoine. Il n’en sera rien puisque les dires de Bob Iger confirment que Disney + proposera non seulement tous les films des Studios d’Animation Walt Disney et Studios d’Animation Pixar (reste à savoir si les court et moyen métrages seront inclus), mais aussi tous les films en live-action créés depuis les années 1950 dans tous les labels existants. Là encore, à l’exception de quelques titres comme le « blacklisté » Mélodie du Sud, tous les titres du catalogue du vieux studio seront présents de L’Île au Trésor à Maleficent: Mistress of Evil.

“Le service va combiner le cinéma et la télévision, offrant beaucoup de contenu original également, films et séries. Peu après le lancement, il accueillera l’entièreté du catalogue Disney motion picture, donc les films qui ont traditionnellement été gardés dans la cave” a déclaré officiellement Robert Iger, patron de Disney.

Beaucoup de films, des trésors presque introuvables pour certains, rarement diffusés au grand public, s’offriront donc une nouvelle vie sur Disney +. On sait aussi que les films prévus dans les salles sortiront moins d’un an après sur Disney +.  La question des films Star Wars reste encore assez floue (on vous invite à lire ceci). N’oublions pas le restant du catalogue riche de Lucasfilm Ltd. à commencer la saga Indiana Jones. La question des films Marvel Studios l’est moins en revanche.

Disney + Streaming
Disney + est le nom du service de streaming vidéo de Disney

Disney + en France sera-t-elle viable ?

Tout paraît très ambitieux et prometteur à la fois : en France, cette période charnière d’un an se heurtera inéluctablement à notre législation. Car il est évident que Disney + rencontrera de sérieux problèmes de primauté de diffusion. En effet, Canal + peut désormais proposer des films inédits, huit mois après sa sortie si ce dernier a réalisé plus de 100 000 entrées au box-office hexagonal. Les autres chaînes payantes ont droit à un labs de temps de 17 mois. Netflix France a droit aussi à un créneau de 17 mois, cette règle s’appliquant par le fait que la plateforme investisse dans la production française et européenne (ce qui ne devrait pas être forcément le cas de Disney + géré aux Etats-Unis). Quant aux chaînes gratuites, le délai s’allonge à 22 mois toujours pour des films ayant généré plus de 100 000 tickets. Dans quelle catégorie se retrouvera Disney + en France ? Si la plateforme est rangée dans le même régime que Netflix, sera-t-elle aussi performante que dans d’autres pays ou se fera-t-elle piquer ses exclusivités par Canal + et le piratage streaming ? Son intitulé même posera-t-il problème quand on sait que Canal + existe déjà ? Beaucoup de questions sur la chronologie des médias français, dont nous aimerions avoir des réponses au plus vite….

Disney Plus
Disney Plus

Articles en lien

Marvel Television débarque sur Disney+

Florian Mihu

Tic et Tac stars d’un nouvelle série sur Disney+

Florian Mihu

Knights : Disney travaille sur un nouveau film de chevalerie

Florian Mihu

En poursuivant votre navigation sur Disneyphile, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. Je comprends En savoir plus