Disneyphile
Image default
Disneyland Paris

Disneyland Paris fait des dons alimentaires durant sa fermeture

Disneyland Paris rejoint les Resorts américains dans cet élan de solidarité qui consiste à redistribuer toutes les denrées alimentaires excédentaires des Parcs Disney actuellement fermés au public à cause de la pandémie mondiale du coronavirus. Pour ce faire, les équipes de la destination touristique se sont rapprochées de plusieurs organisations non gouvernementales et non lucratives telles que les Restos du Coeur ou le Secours Populaire, avec les qui les bénévoles Disney VoluntEars travaillent depuis des décennies. En tout, ces dons de produits redistribués aux personnes qui en ont le plus besoin, représentent pas moins de 15 tonnes !

15 tonnes de dons alimentaires

Cette opération de donation de grande ampleur a été rendue possible grâce à la mobilisation des Cast Members, qui ont identifié, collecté et redistribué au plus vite ces produits frais : salades, fruits, produits laitiers, etc… « De tels soutiens de la part de nos partenaires privés comme Disneyland Paris, nous sont précieux afin de maintenir les aides d’urgence et notamment alimentaires auprès des personnes les plus fragiles. » a réagi Emilie Lafdal – Directrice des Relations et Partenariat privés au Secours Populaire français.

dons alimentaires

Cette action s’inscrit dans la démarche de responsabilité sociétale de Disneyland Paris, qui s’engage depuis de nombreuses années à réduire le gaspillage et également à soutenir la communauté locale. Tout au long de l’année, de nombreuses autres initiatives sont mises en place par la destination pour sensibiliser et engager ses Visiteurs et ses Cast Members : signalétiques d’information dans les restaurants buffets, mais aussi collecte des déchets organiques issus de la préparation des repas dans l’ensemble de ses restaurants.

Articles en lien

L’agenda 2020 de Disneyland Paris

Florian Mihu

Hip Hop Live Experience au Parc Walt Disney Studios

Florian Mihu

Disneyland Paris célèbre son patrimoine en version digitale

Florian Mihu