Disneyphile
Image default
Films Disney

Playdate With Destiny, un court-métrage inédit des Simpson

Il n’y a encore pas si longtemps, les films du studio Pixar étaient précédés d’un court-métrage issu du même studio (ou du label Walt Disney Animation Studios). Cependant, depuis Bao, projeté avant Les Indestructibles 2 en 2018, plus aucun court-métrage n’a été proposé en salles. En 2019, Toy Story 4 sortait « tout seul » sans court-métrage en première partie ; désormais ces petits films sont diffusés sur la plateforme Disney+ via la collection Sparkshorts. A l’occasion de la sortie du dernier film original Disney·PixarEn Avant, les spectateurs américains auront le privilège de découvrir juste avant un cartoon dérivé de la série phare de la chaîne FOX, Les Simpson.

Maggie Simpson, héroïne d’une comédie romantique

Dans ce court-métrage intitulé Playdate With Destiny, la fille cadette d’Homer et Marge, Maggie va avoir un coup de foudre envers un petit garçon rencontré à la garderie et ce dès le premier regard (ou plutôt dès le premier « stuck, stuck », en référence au bruit de la tétine de Maggie lorsqu’elle s’exprime). Le soir venu en s’endormant, la petite sœur de Bart et Lisa va s’imaginer vivre une romance avec ce jeune homme. C’est alors que le lendemain, Homer va l’emmener dans une autre garderie mais sans la présence de celui qui fait battre son cœur. Prise de tristesse, Maggie va dès lors tenter de le retrouver. Conçu par les mêmes équipes de la série originale, Playdate With Destiny est un court-métrage avec très peu de dialogues et permet à la petite Maggie de briller un peu en solo sans les membres de son illustre famille.

playdate-with-destiny-image

Le retour de la famille Simpson au cinéma

Playdate With Destiny permet également aux Simpson de réinvestir les salles de cinéma douze ans après le long-métrage éponyme qui avait fait un carton au box-office. Si l’idée d’un deuxième opus est toujours dans les tuyaux, les créateurs et producteurs des Simpson Matt Groening et Al Jean ont toujours affirmé qu’il était difficile de travailler sur un film en parallèle de la série qui vient de dépasser le cap des 31 saisons.