Disneyphile
Image default

Justin Simien réalisera le nouveau film Haunted Mansion

On lui doit le film d’horreur satirique Bad Hair diffusé en 2020 sur la plateforme Hulu, le cinéaste Justin Simien flirtera de nouveau avec le genre puisqu’il se voit confier la réalisation de la nouvelle adaptation cinématographique de l’attraction Haunted Mansion des Parcs Disney. C’est le site Deadline qui a annoncé son nom ce jeudi 22 avril, alors que le projet est quant à lui en développement depuis des années. Les premières informations qui nous parviennent parlent d’un film totalement unique en son genre et à l’esprit assez singulier pour revisiter l’univers de cette icône des Parcs Disney.

Justin Simien à la tête d’un projet ambitieux

Rappelons que c’est Katie Dippold (SOS Fantômes, 2016) qui s’est chargée de l’écriture du dernier scénario en date du film sur Haunted Mansion. Dan Lin et Jonathan Eirich, le duo derrière le remake de Aladdin en 2019 et la réadaptation de Lilo & Stitch en cours de développement, produisent ce film sous leur bannière de production Rideback. Haunted Mansion est destiné pour le moment à une sortie en salles et non Disney+ comme certains l’ont annoncé. Il s’agira bel et bien d’un film en prises de vue réelles.

haunted mansion

Cela fera plus d’une décennie que les Walt Disney Studios tentent de revisiter Haunted Mansion au cinéma. En 2010, le réalisateur Guillermo Del Toro (Crimson Peak, Hellboy) avait été annoncé comme réalisateur, scénariste et producteur d’une nouvelle adaptation qui serait portée par Ryan Gosling (The Notebook, La La Land). Il se disait à l’époque que le film aurait comporté dans sa galerie de personnages l’emblématique Hatbox Ghost. Aujourd’hui, tous ces plans ne sont plus vraiment d’actualité et on ignore totalement le contenu de l’intrigue imaginée par Katie Dippold.

Haunted Mansion arrivera au cinéma

Souvenez-vous, en 2004, Disney sortait Le Manoir Hanté et les 999 Fantômes, sa première adaptation sous forme de comédie d’aventure de l’attraction Haunted Mansion sur grand écran, avec Eddie Murphy, Terrence Stamp, Jennifer Tilly, le tout mis en scène par Rob Minkoff (Le Roi Lion). Ayant essuyé des critiques négatives, le film n’a jamais remporté le succès escompté au box-office, affichant un score final de 174 millions de dollars dans le monde. La recette « Pirates des Caraïbes » n’aura pas fonctionné cette fois-ci.

Depuis, Disney a cherché à explorer de nouveau les mythes de ses Parcs Disney pour les transposer sur grand comme petit écran. Un reboot de la saga Pirates des Caraïbes est tout d’abord sur les planches : deux projets distincts ont été annoncés : un, plus sérieux, faisant intervenir Margot Robbie, serait une sorte de suite implicite du cinquième volet ; l’autre impliquerait l’actrice Karen Gillan bien que cela soit à prendre avec des pincettes. Une autre licence des Parcs Disney s’apprête à faire son arrivée sur grand écran, Jungle Cruise. Le film avec Emily Blunt et Dwayne Johnson devait faire l’événement l’été dernier mais a été repoussé d’un an suite à la crise sanitaire. Enfin, on a appris récemment que les différents récits liés à certaines attractions Disney feraient l’objets de plusieurs projets télévisés. La Société des Explorateurs et Aventuriers qui connecte plusieurs attractions et parcs dans le monde serait l’un des thèmes d’une future série prévue sur Disney+.

Les Walt Disney Studios misent gros sur le projet Haunted Mansion. La première attraction du genre date de 1969 et a ouvert ses portes à Disneyland en Californie. Succès immédiat ! Son concept est simple : les invités pénètrent dans manoir effrayant qui leur révèle un large éventail de frayeurs surnaturelles. Scènes se déroulant dans un cimetière animé, séance de spiritisme avec une médium psychique répondant au nom de Madame Leota et rencontre funeste avec une mariée squelettique en passant par le fantôme Hatbox : cette aventure est tout bonnement culte ! Malheureusement, Walt Disney n’a jamais eu l’occasion de vivre l’expérience de cette attraction, mais a été très impliqué dans le processus de développement, comme il l’était avec tout ce que l’entreprise produisait de son vivant.

© Disneyphile 2021 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.