Disneyphile
Image default
News

Mulan en live-action : à quoi doit-on s’attendre ?

C’est probablement l’un des films les plus attendus du line-up des Walt Disney Studios pour les prochaines années. L’adaptation en prises de vue réelles du Grand Classique de l’animation Mulan (sorti en 1998) est en tournage depuis la mi-août 2018 en Chine et en Nouvelle-Zélande, sous la direction de la cinéaste Niki Caro, à qui l’on doit un Disney assez récent, McFarland USA. Mulan fait partie de la désormais longue liste de films live-action adaptés des contes animés Disney et le défi est immense pour cette super-production qui ouvrira le bal des films de la maison de Mickey en mars 2020. Mulan sera le premier live-action Disney à proposer une histoire épique de grande ampleur en puisant non seulement son inspiration dans la légende portée par Disney et qui a remporté 300 millions de dollars dans le monde en son temps mais également dans le conte original du folklore chinois (Huā Mùlán).

Mulan Live-action
Le remake de Mulan est attendu en mars 2020 au cinéma

Des changements à venir

L’histoire de cette adaptation, annoncée le 30 mars 2015, du 36ème Grand Classique animé des studios Disney ne présentera que très peu de changements dans ce qui fait la trame narrative principale de l’histoire de Mulan. Le live-action racontera les aventures légendaires d’une jeune fille courageuse et sans égal qui devra rentrer dans la peau d’un homme afin de lutter contre l’invasion des Envahisseurs du Nord dans sa Chine natale. Huā Mùlán, c’est son nom, est l’aînée d’un soldat vétéran, et fait preuve aussi bien de vivacité d’esprit que de détermination. Le jour où le vénérable Empereur de Chine émet le décret selon lequel un homme de chaque foyer doit servir l’Armée Impériale, Huā décide de remplacer au pied levé son père, , Hua Jun, trop faible pour partir au front, en se faisant passer pour lui, se transformant ainsi en l’un des plus grands guerriers qu’ait connu la Chine dans son Histoire.

Rick Jaffa et Amanda Silver se sont collés au scénario du film (on leur doit les scénarii de Jurassic World et des suites de la saga Avatar), retravaillé depuis par les jeunes Lauren Hynek et Elizabeth MartinJason Reed, Chris Bender, Jake Weiner et le producteur exécutif Bill Kong produisent le film confié à la cinéaste Niki Caro, prévu pour le 25 mars 2020 (sortie française). Les producteurs Tendo Nagenda et Jessica Virtue supervisent la production pour Disney. Au casting, la célèbre guerrière sera incarnée par une actrice chinoise de choix en la personne de Liu Yifei, très célèbre dans son pays pour avoir été à l’affiche de nombreux films et de séries télévisées populaires. Du côté occidental, Liu Yifei est surtout connue pour avoir participé au film Le Royaume Interdit sorti en 2008, également porté par Jackie Chan et Jet Li. Le 13 août 2018, Walt Disney Pictures annonçait donc le tournage de ce projet en dévoilant une première photo promotionnelle dévoilant pour la première fois le look de la Mulan en chair et en os.

Mulan Live-Action 2020
Mulan incarnée par Liu Yifei dans le live-action prévu en mars 2020

Casting trois étoiles

Outre la star Liu Yifei, on retrouve également au casting de Mulan d’autres grosses stars asiatiques et américaines dans des rôles historiques, déjà connus et dans d’autres totalement inédits :

  • Gong Li (Adieu ma Concubine, Miami Vice) qui joue une infâme sorcière, un rôle totalement inédit.
  • Jason Scott Lee (Mowgli dans Le Livre de la Jungle de 1994 et voix originale du surfer David dans Lilo & Stitch) y incarne Bori Khan, un chef de guerre qui a l’intention de venger la mort de son père.
  • L’immense Jet Li (Il Etait une Fois en Chine) entre dans la peau de l’Empereur de Chine ni plus ni moins.
  • Donnie Yen, qui a brillé dans Rogue One : A Star Wars Story joue le commandant Tung, mentor et professeur de Mulan.
  • L’acteur néo-zélandais Yoson An a reçu le rôle d’un soldat de l’armée du commandant Tung (Donnie Yen). Il devrait s’appeler Chen Honghui ; il se pourrait qu’il soit en fait une version remaniée de Shang puisqu’il est décrit comme étant courageux, ambitieux et digne de confiance. Il est dit également que ce sera un allié de Mulan (Lyu Yifei) et possiblement l’intérêt romantique de cette dernière.

  • La comédienne Xana Tang est la soeur de Mulan.
  • Utkarsh Ambudkar (The Mindy Project, Pitch Perfect) se voit lui aussi jouer un rôle inédit, celui d’un escroc prénommé Sktach.
  • Ron Yuan (Marco Polo) s’est vu proposé le rôle du loyal sergent Qiang, commandant en second du régiment Impérial.
  • Doua Moua reprend le rôle de Po, l’un des compères de Mulan dans l’Armée Impériale.
  • Jimmy Wing est Ling, un autre compagnon de Mulan au combat.

Mais où sont Mushu et Cri-Kee, les personnages qui accompagnent Mulan dans son périple tout le long du film d’animation ? Ces personnages ne devraient pas être présents à priori. Mais ce n’est pas tout puisque ni Shang ni Shan-Yu et encore moins les chansons originales ne seraient également de la partie. C’est un sujet complexe mais on va essayer d’être le plus clair possible sur ce dossier délicat. Pourquoi ce live-action ne sera pas un remake comme les autres films live-action sortis ces dernières années ? Bien que Mulan soit l’adaptation d’un conte, tous les personnages (exceptés Mulan et l’Empereur de Chine, personnages historiques libres de droits) ont été créés par Disney et plus précisément sous l’ère de Jeffrey Katzenberg, le fondateur de DreamWorks Animation et ancien directeur des studios Disney de 1984 à 1994, parti après la sortie du Roi Lion. Mulan est sortie en 1998 mais son développement remonte aux années 1992-1993 quand Katzenberg était encore aux commandes des Studios d’Animation Walt Disney. Selon un spécialiste de la culture asiatique qui a fait un très bon thread sur Twitter, il semble que la majorité des personnages de Mulan n’appartient plus à Disney mais bel et bien à Jeffrey Katzenberg car après une longue bataille judiciaire tenue secrète, il aurait touché des droits sur Mulan, le dernier film auquel il travaillait avant son départ. Du moins, pour la partie cinématographique puisque les personnages sont allégrement repris dans les Parcs Disney ou le Merchandise notamment.

Mushu et les chansons de retour dans le live-action Mulan ?

Pourtant, notre confrère américain The DisInsider a relancé le débat depuis puisqu’il affirme, d’après des sources sérieuses, que non seulement les musiques seront bien présentes (Niki Caro a d’ailleurs affirmé depuis que les musiques joueront un rôle important) dans le film mais également Mushu, ce qui contredit totalement les informations que nous avions jusqu’à présent de divers médias. Citant une source travaillant sur le projet, l’article laisse entrevoir un changement par rapport à une affirmation antérieure de la réalisatrice Niki Caro selon laquelle le remake en direct ne comporterait aucune musique. Les fans ont d’ailleurs vivement exprimé leurs inquiétudes quant à l’annonce de la suppression des chansons cultes et du personnage de Mushu. Disney se serait ravisé manifestement sur ces deux points cruciaux… Selon nous, seulement quelques chansons devraient y faire leur apparition. Quoi qu’il en soit, le film s’éloignera malgré tout de sa version animée puisque le casting nous dévoile de nouveaux antagonistes, un nouvel intérêt amoureux et un nouveau mentor pour l’héroïne. Une photo de tournage révélée par Niki Caro en dit long d’ailleurs puisqu’elle nous fait directement penser à la séquence de « Réfléxion » du film d’animation, une preuve appuyant le retour de certaines chansons…

Mulan Reflection

Les studios Disney et la réalisatrice Niki Caro auraient également choisi le compositeur Harry Gregson-Williams pour mettre en musique le film Mulan. Harry Gregson-Williams n’est pas un inconnu puisqu’on lui doit chez Disney les bande-originales de Rock (Hollywood Pictures, 1996), Ennemi d’Etat (Touchstone Pictures, 1998), Armageddon (Touchstone Pictures, 1998), Les Aventures de Tigrou – pour la partie orchestrale – (DisneyToon Studios, 2000), Spy Kids (Dimension Films, 2001), Phone Game (Fox 2000 Pictures, 2003), Man on Fire (Fox 2000 Pictures, 2004), Bridget Jones : L’Âge de Raison (Miramax Films, 2004), Kingdom of Heaven (20th Century Fox, 2005), Le Monde de Narnia 1 & 2 (Disney, 2005 et 2008), X-Men Origins : Wolverine (20th Century Fox, 2009), Prince of Persia : Les Sables du temps (Disney, 2010) et Seul sur Mars (20th Century Fox, 2015).

Par ailleurs, le budget du film pourrait s’élever à 290 millions de dollars. A titre de comparaison, La Belle et la Bête (2017) en coûtait 160 millions à concevoir et Maléfique,180 millions. C’est aussi un évènement car il s’agit du plus gros budget pour un film réalisé par une femme. Autant dire que le film devra marcher pour être rentable. Initialement prévu pour le mois de novembre 2018, le long-métrage a été repoussé en mars 2018 (remplacé par Casse-Noisette et les Quatre Royaumes) : il sortira donc le 25 mars 2020 en France et le  3 avril 2020 aux Etats-Unis. La même année, Maléfique 2 est attendu sur les écrans. Une année déjà prometteuse !