Disneyphile
Image default

Récapitulatif des épisodes 1 et 2 du Mystérieux Cercle Benedict

Le 26 juin 2021, Disney+ lançait sa nouvelle série Disney, Le Mystérieux Cercle Benedict. Il s’agit d’ailleurs selon de la première vraie série Disney ambitieuse sur la plateforme, non seulement par les moyens techniques, son casting très convaincant mais aussi son scénario riche, bourré de secrets et de rebondissements, adaptation du premier tome de la série de livres initiée en 2007 par l’auteur américain Trenton Lee Stewart. Cette première saison compte donc huit épisodes et les deux premiers intitulés respectivement « Des Orphelins Extraordinaires » et « Mission Secrète » ont été dévoilés en même temps pour le lancement.

Deux épisodes introductifs du Mystérieux Cercle Benedict

Dans ces deux premiers chapitres du (Le) Mystérieux Cercle Benedict (The Mysterious Benedict Society – on découvrez d’ailleurs la raison du choix de ce titre) d’une durée de 55 minutes environ chacun, on fait la connaissance des quatre enfants surdoués qui se retrouvent bien malgré eux dans une mission des plus périlleusses même si nous n’en sommes qu’au tout début de leurs aventures et des conspirations. Car oui, cette série placera le genre du mystère au centre de son intrigue même si des scènes d’action sont à prévoir. Nous découvrons donc d’abord Reynie Muldoon (joué par Mystic Inscho) qui passe une série d’examens incongrus au terme de laquelle il est recruté avec trois autres adolescents – Kate Wetherall (Emmy DeOliveira), Sticky Washington (Seth Carr) et Constance Contraire (Marta Kessler), orphelins et surdoués comme lui – par l’excentrique M. Benedict (incarné par le fantasque Tony Hale, voix originale de Fourchette dans la saga Toy Story) pour une mission périlleuse visant à sauver l’humanité d’une crise mondiale. Celui-ci leur demande d’infiltrer une pension tenue par M. Curtain (Tony Hale de nouveau…), un savant mégalo qu’il soupçonne d’être à l’origine de ce péril. Les quatre adolescents vont très vite devoir apprendre à se connaître et à se faire confiance pour concevoir un plan capable de combattre ses sombres desseins…

Résumé de l’épisode 1

La ville de Stonetown est en proie à « l’Urgence ». Ce fléau inconnu perturbe la ville et sème la panique dans le monde entier (tant économiquement que socialement) et surtout les esprits des gens qui ont des pensées négatives. En parcourant Stonetown, nous rencontrons quatre orphelins, Kate Wetherall, Constance Contraire, Sticky Washington et Reynie Muldoon. Reynie est un garçon intelligent (voire surdoué) qui est harcelé par d’autres enfants de son orphelinat. Son seul réconfort est le temps qu’il passe avec sa tutrice Mme Perumal (Gia Sandhu). Elle lui montre une publicité dans un journal qui offre aux étudiants une chance de s’inscrire gratuitement dans une école privée exclusive s’ils réussissent un programme de tests rigoureux.

mystérieux cercle benedict
Reynie, le meneur de notre petit équipe

Intrigué, Reynie s’inscrit à ces examens mais se retrouve bientôt dans une pièce avec des enfants trop confiants pour leur âge, et le garçon doute de ses capacités. Même si une autre étudiante nommée Rhonda (MaameeYaa Boafo) lui offre les réponses pour l’aider, il refuse (de tricher) parce que Reynie veut que son succès ou son échec dépende de ses propres capacités intellectuelles. Il se révèle qu’il réussit haut la main ses tests : il est même le seul de sa session. Passant à la prochaine série de tests, Reynie rencontre Sticky Washington et Kate Wetherall, qui ont semble-t-il également été recrutés, et les trois sont emmenés dans un manoir typiquement anglais par la surveillante des tests, Numéro Deux (Kristen Schaal), pour rencontrer le reclus M. Benedict.

Les enfants apprennent que Numéro Deux et Rhonda ainsi que le garde du corps très brut de décoffrage nommé Milligan (Ryan Hurst) travaillent pour M. Benedict et que les tests étaient en fait un prétexte pour le rejoindre. Il n’y a donc aucune école spéciale en vue ce qui irrite au départ nos orphelons. Benedict les reçoit dans son bureau et les implore de lui venir en aide tout en révélant que « l’Urgence » est causée par des messages subliminaux diffusés via les ondes de radio et de télévision, depuis une école exclusive de la ville, le LIVE Institute, située sur une île proche.



mystérieux cercle benedict
M. Benedict entouré de Numéro Deux et Rhonda

Benedict pense que seuls les enfants, y compris la nouvelle recrue Constance Contraire (qui n’a pas réussi les tests mais a des aptitudes particulières), peuvent arrêter les émissions et mettre fin à « l’Urgence », qui sonnerait à terme la fin de l’humanité telle qu’on la connait. L’éminent Benedict explique le danger de la mission mais le courant éléctrique est coupé dans le manoir car des intrus ont violé le périmètre.

Résumé de l’épisode 2

L’épisode 2 du (Le) Mystérieux Cercle Benedict, intitulé « Mission Secrète », démarre juste après l’épisode 1. Des intrus sont entrés dans le manoir de M. Benedict et des mesures rapides doivent être prises pour sauver les enfants ainsi que M. Benedict, qui est la cible des intrus. Alors que Rhonda est frappée et tombe dans les pommes, Kate arrive à retarder les criminels assez longtemps pour que Milligan sauve M. Benedict de l’enlèvement.

mystérieux cercle benedict
La « BatCave » de M. Benedict

Une fois la maison sécurisée, M. Benedict diffuse les messages subliminaux qui sont à l’origine de « l’Urgence ». Grâce à certaines manipulations technologiques, les voix des enfants de la fameuse école peuvent être entendues par dessus les sons des émissions de télévision. Lorsque les enfants demandent à Benedict pourquoi il ne s’adresse pas aux autorités avec ce qu’il sait, Benedict répond que les preuves de ce genre sont inutiles si les gens n’y croient pas.

Malgré quelques réticences, les enfants guidés par Reynie, qui semble être un leader naturel, acceptent leurs missions et deviennent ainsi les agents secrets de M. Benedict. Ils se forment à différentes choses dont le code morse afin de pouvoir communiquer à distance avec Benedict et ses amis pour ne pas être repéré. Mais d’où ? De l’école justement puisqu’ils acceptent de s’inscrire au LIVE Institute (ou plutôt de s’y infiltrer) comme élèves. Benedict pense en effet que la source des messages qui créent l’Urgence vient de cette école sur cette île mystérieuse. Leur mission est donc de découvrir qui envoie les messages, qui est à l’origine de tout cela et, espérons-le, d’éteindre l’émetteur.

Tony Hale est M. Benedict

Tout est préparé pour faire en sorte qu’ils ne se trahissent pas sur place. On les emmène donc en bateau sur l’île après avoir passé un barrage avec de fausses identités. Lorsque les enfants arrivent à l’école, ils ont droit à une visite d’accueil par deux membres de l’équipe pédagogique un peu étranges et bornés, Jackson et Jillson (Ben Cockell, Katherine Evans). Les enfants apprennent qu’il n’y a pas de règles, mais qu’il y a des attentes auxquelles les élèves doivent répondre. Seuls à l’institut, les enfants ne peuvent communiquer avec Benedict et son équipe qu’en code morse (ces derniers ont installé un campement impressionant en moins de deux sur le rivage du continent). Benedict reste malgré tout tendu et s’inquiète pour les enfants sur la suite des événements. Quand il a des émotions un peu trop fortes comme de la joie ou la peur, il est pris de narcolepsie avec cataplexie (somnolences soudaines et excessives en journée, accompagnées de perte de tonus musculaire).

À l’institut, les enfants sont encouragés à regarder la télévision tout le temps. Ils commencent leurs cours qui semblent dépasser clairement le cadre d’une école normale pour des jeunes gens de leur âge. Il s’agit là manifestement de former des cerveaux brillants sur des matières très pointues voire un peu décalées, basées sur la réflexion personnelle. Le mystérieux cercle Benedict, c’est le nom de notre équipe, tentent de s’intégrer à leur classe et se font remarquer dans un cours, sur une énigme posée par l’un de leurs professeurs. Ils finissent par rencontrer l’énigmatique fondateur de l’école M. Curtain (Tony Hale), qui serait manifestement le frère jumeau de M. Benedict mais cette information devrait être confirmée dans l’épisode 3 du (Le) Mystérieux Cercle Benedict.

Tony Hale est aussi M. Curtain



© Disneyphile 2021 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Articles en lien

Récapitulatif de l’épisode 8 du Mystérieux Cercle Benedict : « À l’Assaut de la Tour »

Florian Mihu

L’équipe du Mystérieux Cercle Benedict présente la série au Comic-Con at Home

Florian Mihu

Récapitulatif de l’épisode 5 du Mystérieux Cercle Benedict : « La Chuchoteuse »

Florian Mihu

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.