Disneyphile
Image default
Disney+

Le confinement entraîne une augmentation des abonnements à Disney+ et stimule les ventes de Hasbro

C’est au tour de l’Amérique de subir le confinement strict pour préserver la santé et la sécurité de chacun face à la pandémie de coronavirus. Les américains restent donc cloîtrés chez eux comme un tiers de la population mondiale actuellement. La conséquence directe est l’augmentation accrue de la consommation de télévision et de plateformes de vidéo à la demande. Ces derniers sont pris d’assaut depuis quelques jours, à commencer par Netflix et Disney+, le petit dernier qui rencontre déjà un énorme succès depuis son lancement mondial le 12 novembre dernier.

Disney+ en hausse aux Etats-Unis avec le confinement

Disney avait annoncé en février que Disney+ avait déjà fidéliser 28,6 millions de foyers depuis son lancement en novembre, mais ce chiffre n’avait pas été mis à jour depuis. Mais le site américain Forbes a rapporté cette semaine, d’après les données livrées par Antenna, que durant le week-end du 14 au 16 mars – lorsque la distanciation sociale a vraiment commencé dans de nombreuses villes américaines – les inscriptions à la plateforme Disney+ ont… triplé par rapport au week-end précédent. Le service a été lancé ce mardi en Europe de l’Ouest au Royaume-Uni, en Irlande du Sud, en Espagne, en Allemagne, en Italie, en Suisse et en Autriche.

disney plus europe abonnement

Cette nouvelle augmentation significative du nombre d’abonnements donne également un coup de pouce au secteur des produits dérivés de la firme aux grandes oreilles. Les produits dédiés à Bébé Yoda (l’Enfant) et plus généralement tous ceux de la série The Mandalorian s’arrachent comme des petits pains. C’était déjà le cas avant l’épisode du coronavirus, mais l’augmentation actuelle de consommateurs sur le service de streaming à domicile a continué d’alimenter la tendance. “Nous avons clairement vu que le streaming est devenu une force pour établir des liens avec les consommateurs et stimuler le merchandising”, a déclaré mardi à Yahoo Finance le PDG de Hasbro, Brian Goldner. “Cela a toujours été une question : le contenu diffusé pourrait-il stimuler le merchandise ? Et clairement, Bébé Yoda l’a fait. Nous l’avons vu au quatrième trimestre, certains de nos produits étant directement liés à The Mandalorian. Nos préventes autour de Baby Yoda ont été incroyablement robustes et nous sommes ravis de proposer Bébé Yoda dès la fin du printemps.” D’autres produits arriveront à la fin de l’année comme un jouet électronique Bébé Yoda mais déjà en pré-commande chez les revendeurs.

confinement

Bébé Yoda a la cote chez Hasbro

Le PDG de Hasbro parle également d’une recrudescence des jeux de société ou activités manuelles en cette période de confinement comme Monopoly,  Life, Operation, Play-Doh… Mais la magie de Disney continue de bénéficier à Hasbro, non seulement concernance la marque Star Wars mais aussi La Reine des Neiges, Princesses Disney et Marvel. En 2016, CNNMoney avait déclaré que “Hasbro devrait se renommer Disney Toys”. Cette année, Hasbro a prolongé son contrat de licence avec Disney pour une durée indéterminée.

“Nous constatons que les ventes globales de produits Star Wars se portent bien depuis le début de l’année, car le film [L’Ascension de Skywalker] est devenu populaire, puis le secteur du divertissement à domicile a été un bénéfice plus rapide que prévu. Rajoutons à cela La Reine des Neiges II. Disney a amélioré ces fenêtres et a mis ces fenêtres de divertissement à domicile à la disposition des consommateurs plus rapidement sur Disney+. Nous voyons clairement Disney+ comme un avantage majeur pour Disney et aussi pour les licenciés de Disney comme Hasbro.”

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite