Disneyphile
Image default
Films Disney

Soul dévoile sa nouvelle bande-annonce

Nous sommes le 12 mars 2020. Alors que Disney vient à peine de sortir le premier Pixar de l’année En Avant, la maison de Mickey nous offre dans la foulée de nouvelles images du second métrage des studios de Luxo, Soul, prévu quant à lui pour juin prochain dans les salles de cinéma. Avec ce nouveau film, le réalisateur Pete Docter, qui a hérité de la direction artistique de Pixar Animation Studios, nous emmène dans un monde inexploré. Dans la veine de Vice-Versa, ce film interrogera en effet la question de l’au-delà, de l’âme physique et psychique, à travers le parcours de notre héros Joe Gardner, un professeur de musique de collège qui voue une véritable passion au jazz.

Qu’est ce qui fait de vous… Vous ?

Il faut savoir que l’idée de Soul a germé dans l’esprit de Pete Docter, doublement oscarisé pour Là-Haut et Vice-Versa, il y a de ça 23 ans, au moment de la naissance de son fils. Le cinéaste a ressenti que son bambin avait déjà sa propre personnalité alors qu’il était persuadé auparavant que celle-ci était nécessairement conditionnée aux interactions avec le monde extérieur. Or, cette chose si unique et spécifique déjà présente à la naissance de son enfant a été la problématique de départ pour le réalisateur, qui a pu des années plus tard concrétiser ça sur papier, en co-signant le scénario de Soul aux côtés de Kemp Powers.

Le film est produit par Dana Murray (Lou). Soul a la particularité d’aborder deux dimensions. Tout d’abord, il nous plonge dans le monde « réel », plus particulièrement dans les rues de New-York rythmées par le jazz. Puis plus tard, le film tente de savoir d’où viennent nos rêves, notre passion, nos centres d’intérêts etc. dans un monde cosmique, où les questions existentielles de la vie trouvent des réponses. Soul sortira le 24 juin 2020 en France. Il dévoile aujourd’hui sa nouvelle bande-annonce et une nouvelle affiche toute en sobriété avec son personnage principal.

New York, jazz et psyché dans Soul

Kemp Powers confie : « Je pense que Joe traverse la crise que vivent tous les artistes. Il a de plus en plus l’impression que son rêve de toujours qui consiste à devenir un musicien de jazz accompli ne se réalisera pas, et du coup, il s’interroge, se demandant : Pourquoi suis-je ici ? Que suis-je censé faire ? …  » Le film se déroule à New-York et les cinéastes ont capturé tout ce qu’ils aiment de cette ville où tout est possible. Kemp Powers poursuit : « Je suis né et j’ai grandi à New York. C’est la première fois que Pixar se rend dans ma ville natale et j’ai été réellement impressionné par la quantité d’énergie qu’il a fallu pour lui rendre un tel hommage. Quand le personnage est dans le Queens, vous avez vraiment l’impression d’y être. Même chose lorsqu’il se rend à Manhattan. C’est assez incroyable. »

soul

Le décor d’une grande ville s’avère l’endroit idéal pour créer une histoire dans laquelle s’entremêle le jazz. Jon Batiste, dont la renommée a franchi les frontières, a composé pour les besoins du film des partitions de jazz originales. Trent Reznor & Atticus Ross de Nine Inch Nails, lauréats d’un Oscar pour The Social Network, ont écrit une musique originale à mi-chemin entre le monde réel et le monde des âmes. La bande-annonce offre un avant-goût de ce qui attend les spectateurs. Pete Docter reconnaît : « J’ai grandi avec les dessins animés Snoopy et la musique de Vince Guaraldi. J’ai l’impression que cela coule encore dans mes veines, et c’est ce que nous voulions montrer. Jon Batiste est un musicien fantastique. C’est un historien mais il est capable de repousser les limites de la musique en insufflant dans son travail toutes sortes d’influences. J’espère sincèrement que le jazz qu’on entend dans SOUL inspirera toute une nouvelle génération… »

soul

Soul, le Pixar très prometteur de 2020

Dana Murray ajoute : « Le contraste avec le travail de Trent Reznor et Atticus Ross est vraiment intéressant. C’est un choix inattendu pour Pixar, qui ne ressemble à rien de ce que nous avons pu faire jusqu’à présent. » Dans le film, au moment où Joe pense que son rêve est désormais à portée de main, un pas malencontreux l’expédie dans un endroit fantastique où il est obligé de réfléchir à nouveau à la signification d’avoir une âme. C’est là qu’il se lie d’amitié avec 22, une âme qui ne pense pas que la vie sur Terre soit aussi bien que ce qu’on veut bien lui faire croire. Dans la version originale, Jamie Foxx prête sa voix à Joe tandis que Tina Fey prête la sienne à 22. « La comédie nait naturellement de leur duo », reconnait Dana Murray. « Mais l’émotion subtile qui révèle la vérité aux personnages est quelque chose de vraiment spécial ».

soul

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Articles en lien

Soul remplace Raya en novembre 2020

Florian Mihu

Soul : le futur Pixar jazzy et… psychanalytique

Florian Mihu

Soul dévoile sa première bande-annonce

Florian Mihu