Disneyphile
Image default
Films Disney

Le Roi Lion fait une entrée triomphale au box-office

Dans la jungle, paisible jungle, le Lion est fort ce soir ! Le Roi Lion dans sa version 2019 s’offre un très gros lancement sur le globe. Les premiers chiffres du box-office laissent, sans surprise, présager un avenir des plus radieux pour la Terre des Lions. Le film vient effectivement de réaliser aux Etats-Unis le meilleur démarrage au cinéma durant un mois de juillet, dépassant le score précédent détenu par Harry Potter et les Reliques de la Mort – Partie 2. Qu’en est-il dans les détails ? Cette nouvelle itération a-t-elle atteint les résultats escomptés ?

Le Roi Lion couronné au box-office américain

Le Roi Lion a enfin rugi de nouveau dans les salles partout dans le monde. Le film photoréaliste de Jon Favreau s’offre un démarrage très puissant estimé à 185 millions de dollars pour son premier week-end sur le sol américain. C’est le neuvième plus gros démarrage de tous les temps aux Etats-Unis devant Les Indestructibles 2 ($182M) et derrière Avengers : L’Ere d’Ultron ($191M). C’est un lancement supérieur à La Belle et la Bête en 2017 ($175M). Suivent derrière Alice au Pays des Merveilles en 2010 ($116M) et Le Livre de la Jungle en 2016 ($103M). Il est incontestablement le film numéro 1 ce week-end ! C’est en vérité le meilleur score pour un film de juillet en Amérique, toutes années confondues. Le tenant en titre auparavant était le second opus du diptyque Harry Potter et les Reliques de la Mort ($169M). En dépit de cela, les experts avaient tablé sur un démarrage un peu plus élevé autour de 200 millions de dollars.

Le Roi Lion 2019 Critique

La nouvelle version animée de l’histoire de Simba s’est imposée dans la plupart des pays dans le monde cette semaine. Elle était, il faut dire, la principale source d’attractivité au cinéma durant ces derniers jours, l’effet Spidey étant passé. Le Roi Lion engrange pour sa première semaine d’exploitation à l’international 269 millions de billets verts supplémentaires, portant son total à 346 millions. Si l’on fait les comptes, en seulement dix jours, ce colosse cinématographique affiche déjà 531 millions de dollars de recettes mondiales au compteur ! Dans le détail des démarrages :

  • Etats-Unis / Canada : $185M
  • Chine : $97M
  • Royaume-Uni : $20M
  • France : $19M (plus de 2 millions d’entrées en 4 jours)
  • Mexique : $18M
  • Brésil : $18M
  • Corée du Sud : $17M
  • Australie : $17M
  • Allemagne : $12M
  • Inde : $9M
  • Espagne : $8M
  • Pays-Bas : $6M

Le film sortira le 9 août au Japon et le 21 en Italie.

Le Roi Lion rugit aussi en France

Le film a attiré 630 478 spectateurs pour sa première journée d’exploitation en France. Sorti sur 1014 écrans la version de Jon Favreau du grand classique d’animation Disney se place en tête du box-office et réalise ainsi le 4ème meilleur démarrage en France pour un film distribué par The Walt Disney Company juste derrière Les Indestructibles 2 (694 361), Pirates des Caraïbes : Le Secret du Coffre Maudit (693 303), et Avengers Endgame (692 142), et le 12ème meilleur démarrage de tous les temps en France !

Le Roi Lion Mufasa

En l’espace de quatre jours seulement, le film a engrangé plus de deux millions d’entrées sur le sol français et à l’issue de son premier week-end, il en était déjà à trois. Il récolte pour sa première semaine de sortie 3 252 896 spectateurs dans 680 cinémas pour 1014 écrans différents (soit 17% de la totalité des long-métrages à l’affiche) : c’est tout simplement le deuxième meilleur score de l’année juste derrière Avengers Endgame (3,4 millions). Et il s’agit surtout du meilleur démarrage d’un film Disney (record détenu auparavant par Pirates des Caraïbes : Jusqu’au Bout du Monde avec 2 709 377 entrées) et du huitième meilleur démarrage d’un film en France (derrière Star Wars : La Revanche des Sith et devant Les Aventures de Tintin : Le Secret de La Licorne). Le film de 1994 avait attiré 1 312 942 spectateurs en une semaine à titre de comparaison. A Paris, sur les plus de 2 millions d’habitants, 163 700 sont venus découvrir les aventures de Simba dans les 28 salles qui proposaient cette itération. Il est tout bonnement prêt à dépasser Avengers Endgame pour son score final, grâce aux vacances scolaires, la canicule (besoin de lieux frais), le week-end du 15 août et surtout le peu de concurrence.

Avengers Endgame est l’Empereur du box-office

La nouvelle a été annoncée en grandes pompes hier soir lors du panel Marvel Studios du Comic Con de San Diego par Kevin Feige en personne, rejoint juste après par écrit par Alan Horn, représentant des Walt Disney Studios. « That’s the Endgame now ». Le film dépasse Avatar ce week-end et devient l’oeuvre cinématographique la plus lucrative de l’Histoire du Cinéma (hors inflation). Dans notre réalité terrienne, le point culminant de l’Infinity Saga, est désormais à 2,790 milliards de dollars de recettes mondiales (854,2 millions aux USA et 1,936 milliard à l’international), une grande première pour The Walt Disney Company, qui n’a jamais hissé en près d’un siècle d’existence, un film au sommet de l’Histoire. C’est désormais chose faite et il est intéressant de noter huit des dix films les plus rentables au monde sont des franchises appartenant à The Walt Disney Company (les cinq premiers étant des Disney ; la liste étant dominée par Marvel) :

  1. Avengers Endgame : 2 790 216 193 $ (Marvel Studios)
  2. Avatar : 2 789 700 000 $ (20th Century Fox)
  3. Titanic : 2 187 460 944 $ (20th Century Fox)
  4. Star Wars : Le Réveil de la Force : 2 068 223 624 $ (Lucasfilm Ltd.)
  5. Avengers Infinity War : 2 048 470 714 $ (Marvel Studios)
  6. Jurassic World : 1 670 400 637 $ (Universal Pictures)
  7. Marvel’s Avengers : 1 519 557 910 $ (Marvel Studios)
  8. Fast and Furious 7 : 1 516 045 911 $ (Universal Pictures)
  9. Avengers : L’Ere d’Ultron : 1 405 413 868 $ (Marvel Studios)
  10. Black Panther : 1 346 962 917 $ (Marvel Studios)

Avengers Endgame box office

Aladdin, Toy Story 4 et Spider-Man Far From Home bientôt milliardaires

De son côté, Aladdin s’apprête à devenir milliardaire au box-office. Les recettes du film se portent à 988 millions de dollars. Le succès de ce film est d’autant plus mérité puisque Disney s’est mis des bâtons dans les roues en proposant à des écarts finalement assez rapprochés de Aladdin, Toy Story 4 et Le Roi Lion. Le film de Guy Ritchie est le troisième remake « live-action » Disney le plus lucratif à ce stade, venant de dépasser Le Livre de la Jungle (2016) – $966,6M – et s’apprêtant à dépasser Alice au Pays des Merveilles (2010) – $1,025Md. La Belle et la Bête (2017) trône encore à la première place avec ses 1,263 milliard de recettes qui paraissent inatteignables. A l’exception de Dumbo, bien que le film soit une pépite, toutes les adaptations de Disney en « live-action » du moment pulvérisent des records !

Aladdin 2019 Critique

Toy Story 4 continue son bonhomme de chemin lui aussi avec 40 millions de dollars supplémentaires gagnés ce week-end dans le monde (3ème du box-office américain avec + $14M), soit 375,5 millions sur le sol américain et 483,9 millions à l’étranger : au total 859 millions de dollars de recettes mondiales ! Le film de Josh Cooley vient de dépasser COCO et Vice-Versa devenant le 5ème long-métrage Pixar le plus lucratif de l’histoire du studio. Il y a fort à parier qu’il dépasse également Le Monde de Nemo et Le Monde de Dory mais pour dépasser Toy Story 3 à 1,066 milliard de recettes, rien n’est moins sûr pour le moment.

Toy Story 4 critique film

Spider-Man Far From Home rapporte encore 21 millions de dollars pour sa troisième semaine d’exploitation aux Etats-Unis. Le film est deuxième accusant une perte de fréquentation de 51 % dans les salles. Au total, les recettes américaines du film se portent à 319 millions ; il vient de dépasser la barre des 300 millions. A l’international, il a accumulé 651 millions, soit au total 970 millions dans le monde entier (dont 18 millions en France). Le film est en passe de réaliser l’exploit de devenir le premier film sur l’Homme-Araignée à dépasser le cap du milliard de recettes.

Spider-Man Nicky Fury Mysterio

Articles en lien

Dans les coulisses du Festival du Roi Lion & de la Jungle

Florian Mihu

Un milliard de dollars de recettes pour Aladdin

Florian Mihu

Spider-Man Far From Home devient le premier film sur l’Homme-Araignée milliardaire

Florian Mihu