Disneyphile
Image default
News

Des salaires abaissés pour les exécutifs de Disney durant la crise

Les exécutifs de The Walt Disney Company verront leur salaire réduit durant la période de confinement général de l’Amérique. Actuellement, toutes les Destinations Disney affichent portes closes suivant les recommandations et/ou décrets du gouvernement américain. Tous les cinémas sont à l’arrêt ne permettant pas à Disney d’exploiter son line-up, et notamment En Avant, Mulan, Black Widow, Les Nouveaux Mutants et La Femme à la Fenêtre. Enfin, tous les Disney Stores américains sont actuellement fermés au public. Chaque jour, la compagnie perd plusieurs millions d’euros et sa cotation en bourse ne cesse de dégringoler, si bien que des rumeurs d’OPA par Apple sont revenues de plus belle.

Une réduction des plus gros salaires de l’entreprise

Dans ce contexte économique difficile pour la compagnie aux grandes oreilles, Bob Chapek, Président-Directeur Général de la société a fait part dans un courriel envoyé aux employés, de son intention, de réduire les salaires des gros dirigeants de l’entreprise, tandis que les Cast Members en bas ou au milieu de l’échelle resteront payés pour le moment. Ces économies d’argent autant que faire se peut liées à la crise pandémique du COVID-19 concernent les réductions salariales suivantes :

  • Bob Iger, Président Exécutif et Président du Conseil d’Administration, renonce à l’intégralité de son salaire ;
  • Bob Chapek, Président-Directeur Général, voit son salaire diminuer de moitié ;
  • Les salaires des Vice-Présidents Exécutifs accuseront une baisse de 30 % ;
  • Les salaires des Vice-Présidents Principaux connaîtront une baisse de 25 % ;
  • Enfin, ceux des Vice-Présidents seront réduits de 20 %.

salaires

Ces mesures entrent en vigueur le 5 avril 2020. Bob Iger a également participé à un don collectif en envoyant un chèque de 500 000 dollars pour permettre l’accès aux soins aux travailleurs pauvres et aux plus démunis dans la ville de Los Angeles et aux alentours. D’autres personnalités hollywoodiennes ont également signé des chèques d’un montant semblable telles que le cinéaste Steven Spielberg et Jeffrey Katzenberg, l’ex PDG de DreamWorks Animation. Les Etats-Unis connaissent une grave crise liée notamment au manque de soutien fédéral, de tests de covid-19 et de matériel médical, le tout dans un contexte où l’hôpital est également menacé là-bas et où la pauvreté augmente considérablement, notamment chez les travailleurs. Depuis le début de la crise, Disney s’investit dans plusieurs domaines. Ses productions télévisées viennent en aide aux soignants et ses Destinations apportent leur soutien aux coopératives alimentaires qui viennent en aides aux personnes qui ont faim.

Copyright © Disneyphile 2020 / Tous droits réservés / Reproduction interdite