Disneyphile
Image default

Les employés de Pixar frustrés de voir Soul et Luca atterrir sur Disney+

Assis dans l’un des sièges confortables en velours rouge du théâtre et jetant un coup d’œil aux lumières scintillantes au plafond qui s’animent en une étoile filante alors que les lumières de la maison s’éteignent, il est difficile de ne pas être de bonne humeur avant de regarder la dernière création attendue de Pixar.

Le cinéma va renaître bientôt

Souvenons-nous de ces moments précieux. Le siège confortable en velours rouge, des lumières scintillantes au plafond et ce calme si mystérieux qui émane quelques minutes avant le lancement du projecteur. Les lumières s’éteignent et il est difficile de ne pas être de bonne humeur si l’on sait que le film que nous allons découvrir est un Pixar. D’ici quelques semaines, on l’espère, on pourra retrouver les salles obscures en France quand d’autres pays ont déjà rouvert leurs cinémas.

employés pixar

Moins de deux mois avant la sortie de Luca, le dernier hit des studios d’animation Pixar, qui raconte l’histoire d’amitié de deux garçons qui sont en réalité des monstres marins, on se dit qu’il est temps d’apprécier les bonnes choses dans de bonnes conditions. Mais voilà, ce ne sera pas le cas, du moins pour ce film… Comme Soul avant lui, sa sortie au cinéma a en effet été annulée et le film sera à retrouver durectement sur Disney+ le 18 juin. Le réalisateur du film Enrico Casarosa et le groupe de réflexion de la société – composé du directeur de la création Pete Docter, du président Jim Morris et d’autres hauts dirigeants – devraient en ce moment s’occuper des dernières révisions sur le montage du film et se préparent déjà à la prochaine sortie du studio. Mais rien de tout cela ne se produit actuellement.

La pandémie a conduit à la fermeture du campus Pixar. Personne aux États-Unis n’a vu un nouveau film Pixar dans une salle de cinéma depuis plus d’un an. Pendant des mois, les salles de cinéma ont été fermées, conduisant à une réalité jusque-là impensable : les nouveaux films atterissent directement sur les services de streaming et/ou en vidéo à la demande premium.

Un été 2021 propice aux blockbusters ?

Cependant, des signes de normalité se profilent à l’horizon. Une véritable saison estivale semble pointer le bout de son nez : les cinémas rouvrent progressivement un peu partout dans le monde ou sont sur le point dele faire. Côté Disney, Black Widow et Jungle Cruise devraient marquer ces prochains mois et la concurrence sera là également avec F9 ou The Suicide Squad. Mais, étonnamment, aucun film Pixar n’est prévu pour cet été au cinéma. Luca aura droit au même destin que Soul

Plusieurs sources de Pixar ont déclaré d’ailleurs au site Insider que la frustration devenait de plus en plus importante au sein de du studio, les employés déplorant de voir le fruit de leur travail finir sur Disney+ exclusivement. Certains employés ont accepté de s’exprimer sous couvert d’anonymat car ils ne sont pas autorisés à s’exprimer publiquement.

Les employés de Pixar très remontés contre Disney

« Luca n’a même pas de surcoût d’abonnement [sur Disney+] », a récemment déclaré un membre du personnel à Insider, déconcerté, faisant référence au coût supplémentaire « Accès Premium » que les abonnés doivent payer pour pouvoir visionner les gros films du streamer. « Est-ce que cela le rend moins important ? C’est difficile à comprendre. »

Avec la plupart des cinémas fermés en raison de la pandémie au début du mois de mars 2020, En Avant  s’est retrouvé dans les limbes après seulement deux semaines de parcours en salles. Le film a finalement été vite expédié au format digital avant de débarquer sur Disney+, comme cadeau aux fans pour vivre de manière plus douce le début du confinement mondial.

Un mois plus tard, Disney a annoncé sa décision : Soul n’aura pas droit à une sortie estivale et voyait sa date de sortie passerdu 19 juin au 20 novembre aux États-Unis dans l’espoir que les salles rouvriraient d’ici là. Mais en octobre, la sentence est tombée : Soul est devenu le premier long-métrage Pixar en 26 ans d’histoire à ne pas sortir dans les salles obscures. Il a finalement été mis en ligne sur Disney+ le jour de Noël 2020. Ce changement brutal a quelque peu déçu son réalisateur Pete Docter, selon plusieurs sources au courant de la situation. Mais la frustration a été atténuée par le fait que Disney était ravi de la performance réalisée par le film sur Disney+.

« C’est ce qui a été si révélateur. Disney était ravi des chiffres », a déclaré un membre du personnel.

La plupart des employés et artistes de Pixar ont malgré tout compris qu’en raison de la pandémie, c’était le meilleur choix à faire pour Soul. Sorte d’aberration pour la plupart d’entre eux, tout le monde avait convenu qu’il s’agissait là d’une situation purement exceptionnel et que Soul, mettant en avant le premier héros Pixar afro-américain, serait le premier et dernier film du label à ne pas sortir au cinéma. On l’a vu ces dernières semaines, ce sont bel et bien les films familiaux qui attirent le plus dans les quelques salles ouvertes outre-Atlantique.

Les films d’animation continuent d’avoir du succès en salles

Les Croods 2 : Une Nouvelle Ere de DreamWorks, Tom et Jerry de Warner Bros. et Raya et le Dernier Dragon de Disney ont tous dominé le box-office national durant leur week-end de lancement au cinéma. Raya a même conservé la première place du box-office plusieurs semaines de suite.

Avec la réouverture de plus de cinémas et l’augmentation des vaccinations, les exploitants ont pensé logiquement qu’ils ouvriraient leur saison estivale avec Luca, les Pixar attirant généralement une large partie du public. La décision de sortir le film uniquement sur Disney+ a été forcément mal vécue par cette industrie qui tente de garder la tête hors de l’eau.

« Lorsque cette information de changement de stratégie pour la sortie de Luca a été révélée, c’était très décevant et très décourageant », a déclaré Russell Vannorsdel, vice-président de Fridley Theatres, basé dans l’Iowa, à Insider. « Il est assez clair que nous ne reviendrons pas à la normale, en particulier avec Disney. »

Des employés de Pixar aussi inquiets pour leur avenir

Concernant Soul, les exploitants ont l’air d’être plus indulgents, comprenant que Disney voulait promouvoir le plus possible son service de streaming.

« Luca était prévu pour l’été et aurait pu connaître une incroyable performance au cinéma », a-t-il ajouté. « Celui-là est complètement époustouflant. Honnêtement, je ne sais pas si Disney a un plan directeur. Je crois qu’ils examinent chaque film pour voir comment il peut le mieux les servir au lieu de travailler avec les cinémas. »

« Nous ne voulons pas être un simple film sur Disney+ », a déclaré un membre du personnel de Pixar à Insider.
Des sources ont déclaré à Insider que lorsque la nouvelle est venue que « Luca » serait diffusé sur Disney Plus, c’était frustrant, en particulier pour ceux qui aiment voir leur travail finir dans les cinémas. « Ces films sont conçus pour le grand écran. Nous voulons que vous regardiez ces films sans distraction, sans regarder vos téléphones. »

Il y a aussi la question de la durabilité : les productions de Pixar ont connu une vague de succès au box-office pendant des décennies. Ses films récents comme Les Indestructibles 2 (2018) ou Toy Story 4 (2019) ont tous deux rapporté plus d’un milliard de dollars dans le monde au box-office. Certains membres du personnel se demandent si ne pas prendre de risque, même pendant une pandémie, sera nuisible ou pas à long terme.

« Si ces films n’ont pas 1 milliard de dollars au box-office, est-ce que cela nuit à l’entreprise [Pixar] ? Vous vous posez la question », a déclaré un animateur. Un membre du personnel chevronné a exprimé plus franchement l’anxiété collective : « Tout le monde s’inquiète de conserver son emploi si nos films ne sont pas considérés par Disney comme une réussite financière. »

Par ailleurs, plusieurs chaînes de cinémas comme Arclight et Pacific Theatres à Los Angeles ont fermé. Disney devra donc composer avec une combinaison de salles plus réduites à l’avenir notamment pour ses gros blockbusters. Dan Rayburn, un analyste des médias en streaming, estime que le streaming étant si compétitif en ce moment, Disney avait besoin de sortir ses derniers films Pixar exclusivement sur Disney+ pour concurrencer et augmenter le nombre d’abonnements.

« Pixar cible un groupe démographique spécifique et de nombreux abonnés à Disney+ sont des familles, il est donc logique que vous allez cibler davantage votre service de streaming avec ces films » a-t-il déclaré à Insider. « Ils vont faire ce qui rapporte le plus d’argent. »

« Si je fais cela pour que mon nom soit sur grand écran, je le fais pour les mauvaises raisons », a déclaré un artiste. Tout le monde chez Pixar ne voit pas la morosité parce que les films du studio ne sont pas diffusés dans les salles. La plupart des employés Pixar travaillent de chez eux depuis un moment.

« Il y a des avantages et des inconvénients », a déclaré un animateur, qui travaille maintenant à distance depuis plus d’un an. « L’inconvénient, c’est que vous ne pouvez plus rebondir sur une idée avec un collègue et vous inspirer. Mais l’avantage est que l’équilibre entre le travail et la vie personnelle est exponentiellement meilleur. Si vous êtes une personne nocturne, faites une sieste pendant la journée, alors vous pouvez travailler la nuit. »

Certains membres du personnel soulignent qu’avec le récent transfert de projets de Pixar vers Disney+, la possibilité pour ceux qui gravissent les échelons de l’entreprise a considérablement augmenté. Par exemple, il y a la série SparkShorts dans laquelle les employés de Pixar disposent de six mois et d’un petit budget pour créer des courts métrages qui iront directement chez le streamer. La série a donné lieu à deux courts métrages nominés aux Oscars : Chatbull et Mon Terrier.

La confiance des employés envers Pixar reste importante avec tous les projets en cours comme le film centré sur Buzz l’Éclair. Mais quel que soit le destin des oeuvres sur lesquelles ils travaillent, plusieurs membres du personnel de Pixar sont unanimes sur Insider : la qualité de ce qui est fabriqué n’a pas été affectée.

« Il n’y aura pas de changement dans la façon dont nous réalisons les films », a déclaré un animateur. « C’est ce qui est important; l’œuvre d’art. C’est ce qui compte. »

© Disneyphile 2021 / Tous droits réservés / Reproduction interdite

Articles en lien

Rencontre avec Kevin Nolting, réalisateur de 22 contre la Terre

Florian Mihu

Pixar pourrait introduire prochainement son premier personnage transgenre

Florian Mihu

Pixar révèle un aperçu de la technique de rigging avant l’arrivée de nouveaux épisodes sur ses coulisses

Florian Mihu

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.